Étapes achat immobilier

De quel type de logement s’agit t’il ?


Montant à emprunter

0 €


Votre capacité d'emprunt maximum: (hors assurance emprunteur)

Sur 7 ans

0 €/mois


Taux d'intérêt

0.78%

Sur 10 ans

0 €/mois


Taux d'intérêt

0.96%

Sur 15 ans

0 €/mois


Taux d'intérêt

1.15%

Sur 20 ans

0 €/mois


Taux d'intérêt

1.33%

Sur 25 ans

0 €/mois


Taux d'intérêt

1.52%

Simulation avancée

Résumé : Faire l’acquisition d’un bien immobilier est une démarche assez longue, qui se réalise en plusieurs étapes ! De la recherche d’un bien jusqu’à la signature de l’acte de vente, en passant par l’obtention d’un prêt, nous vous détaillons toute les étapes d’un achat immobilier dans cet article !

Quelles sont les étapes de l’achat d’un bien immobilier ?

Vous aimeriez en savoir plus sur la procédure et les étapes à suivre lors de l’achat d’un bien immobilier ?

  1. Trouver un bien à acquérir
  2. Monter un dossier pour trouver un financement
  3. Démarcher les banques pour obtenir un prêt immobilier
  4. Signer une offre de prêt pour procéder à l’achat du bien 

Achat immobilier : évaluer sa capacité d’emprunt

Lorsque vous avez pour projet d’acheter une maison, la première étape dans l’achat de votre bien immobilier, que vous procédiez par agence ou entre particulier, est d’évaluer votre budget et de trouver un bien à acquérir.

achat immobilier capacité d'empruntAvant de vous concentrer sur la recherche d’un bien à part entière, il vous faudra connaître vos capacités d’emprunt ! C’est ce qui vous permettra d’en savoir plus sur le budget que vous pourrez allouer au financement de votre maison.

Le financement d’une maison ou d’un appartement représente en effet une somme conséquente : vous devrez, dans la plupart des cas, contracter un prêt auprès d’une banque pour le financer. Mais un prêt ne s’obtient pas si facilement, et en fonction de vos revenus, vous ne pourrez pas emprunter n’importe quelle somme ! La banque considérera en effet votre taux d’endettement maximal, qui correspond à environ 33% de vos revenus. Vous trouverez ci-dessous un tableau vous montrant les différentes sommes qu’il est possible d’emprunter en fonction de son salaire.

Capacité d’emprunt à taux d’endettement maximal :

Salaire mensuel net (€) Mensualité maximale (€) Prêt sur 10 ans (€) Prêt sur 15 ans (€) Prêt sur 20 ans (€)
1200 396 47520 71280 95040
1700 561 67320 100980 134640
2000 660 79200 118800 158400
2500 825 99000 148500 198000
3000 990 118800 178200 237600
3500 1155 138600 207900 277200
4000 1320 158400 237600 316800
4500 1485 178200 267300 356400
5000 1650 198000 297000 396000

Gardez néanmoins en tête que le taux d’endettement maximal est indicatif : si vous avez des revenus élevés, il vous sera très certainement possible de contracter un prêt dont les mensualités seront plus élevées que 33% de vos revenus ! Tout dépendra en réalité de votre reste à vivre, c’est à dire la somme qu’il restera de votre salaire une fois que vous aurez remboursé votre échéance mensuelle à la banque.

Calculer votre taux d’endettement pour savoir quelle somme allouer au financement de votre futur logement est en revanche pertinent si vous n’avez pas beaucoup de revenus, ou si vous avez des enfants à charge ou des crédits en cours. Dans tout les cas, votre capacité de remboursement dépendra aussi de votre profil emprunteur. Si vous le désirez, vous pouvez utiliser cette formule, encore une fois à titre indicatif, pour calculer vos mensualités maximales :

Salaire mensuel net x 0,33 = mensualité maximale

Comment faire une offre d’achat ?

Une fois que vous en savez plus sur le montant que vous pouvez vous permettre d’emprunter pour financer votre bien, vous pourrez partir à la recherche de la maison ou de l’appartement de vos rêves ! Vous pouvez faire appel à une agence immobilière pour vous aider à trouver un bien, ou vous débrouiller seul pour trouver votre futur logement.

Quelque soit la démarche que vous avez choisi, le déroulement d’une vente immobilière est la même, à la seule différence que si vous passez par une agence, vous bénéficierez d’un meilleur accompagnement : si vous n’avez jamais acheté un bien, réaliser la procédure d’achat de votre maison ou appartement en passant par une agence sera peut être plus pertinent, et simplifiera vos démarches.

Une fois la maison ou l’appartement trouvé, vous pourrez faire une offre d’achat au propriétaire, en passant par l’agent immobilier que vous avez mandaté, ou directement si vous avez procédé à un achat immobilier entre particuliers.

Une offre d'achat, qu'est-ce que c'est ?

L’offre d’achat immobilier, c’est un document présentant votre proposition d’acquérir un bien à son propriétaire. Elle permet de retenir le  bien et de fixer son prix. Une fois que cette offre est acceptée par le vendeur, elle vous engage à acheter le bien.

Votre offre d’achat devra être rédigée à l’écrit et envoyée au vendeur du bien que vous souhaitez acquérir. Pour qu’elle soit valide et puisse déboucher sur un accord entre vous et le vendeur, elle devra obligatoirement contenir les informations suivantes :

  • Le prix auquel vous souhaitez acheter le bien
  • Le temps que vous laissez au vendeur pour vous répondre (5 à 10 jours généralement)
  • Le délai de rétractation, si vous décidez de ne plus acquérir le bien après l’acceptation de l’offre d’achat
  • Comment vous comptez financer le bien
  • Des clauses concernant l’annulation de l’offre d’achat si elle n’a pas été acceptée entièrement 

Du côté du vendeur, ce dernier est obligé d’accepter votre offre si vous faites une offre d’achat à un prix supérieur ou égal à celui auquel il avait mis son bien en vente sur le marché. Il aura néanmoins le droit de refuser l’offre d’achat si vous lui avez proposé un prix inférieur.

Annonce

Achat immobilier : l’étape du compromis de vente

Si le vendeur a accepté votre offre d’achat, vous pourrez passer à la prochaine étape, qui est de signer un compromis de vente. Vous devrez être accompagné d’un notaire ou d’un agent immobilier pour réaliser cet acte juridique, qui vous garantit l’acquisition du bien une fois que vous aurez trouvé un financement !

compromis de vente

Qu’est-ce qu’un compromis de vente ?

Le compromis de vente servira à « sceller » l’accord entre l’acheteur et le vendeur sur la vente. C’est un acte qui prépare la signature définitive du contrat, et qui va stipuler toutes les conditions liées à l’acquisition du bien avant la signature de l’acte de vente.

Le compromis de vente est une étape importante dans l’achat d’un bien immobilier : il permet de vous assurer que vous pourrez acheter le bien, et vous laisse le temps de trouver un financement sans avoir peur qu’une autre personne achète le bien à votre place.

Un compromis de vente engage le vendeur à vous céder son bien, et vous engage à l’acheter !

Il permet également d’engager définitivement les différentes parties : si le vendeur ou l’acquéreur refuse ensuite de signer l’acte définitif, il devra verser des indemnités à l’autre partie, puisqu’il l’aura mise en tort. En effet, un compromis de vente vaut vente juridiquement, et le refus de signer l’acte définitif pourra faire l’objet de poursuites judiciaires.

Quel est le délai de rétractation pour un compromis de vente ?

Un compromis de vente comprend des clauses suspensives : elles devront être ajoutées à votre initiative, et permettront de vous prémunir en cas de désistement. Plusieurs raisons peuvent en effet vous faire douter quand à l’achat du bien, et ce même après avoir signé un compromis de vente. Vous pouvez donc ajouter un délai de rétractation dans le compromis !

Le délai de rétractation d’un compromis de vente est de 10 jours : vous pourrez donc vous retirer de toutes vos obligations d’achat – sans avoir à justifier votre retrait – pendant cette période après la signature du compromis. Une fois ce délai passé, vous serez définitivement engagé, et risquerez des pénalités si vous décidez de refuser l’acte de vente par la suite.

Le saviez-vous ?

Si votre achat immobilier consiste en l’acquisition d’un logement neuf qui n’a pas encore été construit (VEFA), vous devrez aussi passer par l’étape du compromis de vente pour vous lier au promoteur qui garantira la construction de votre maison.

Sachez néanmoins que vous pourrez vous rétracter sous certaines conditions, notamment si vous n’arrivez pas à obtenir un prêt pendant la validité du compromis, qui est généralement de 3 à 4 mois. De même, si la signature du compromis est une étape dans l’achat d’un bien immobilier avec travaux, mais que vous n’avez pas réussi à obtenir de permis de construire, vous aurez la possibilité de vous rétracter au-delà du délai normalement indiqué dans le compromis de vente.

Annonce

Trouver un crédit pour votre achat immobilier

Dernière étape importante lors de l’achat de votre bien immobilier : vous devrez trouver un crédit pour financer le bien une fois que vous aurez signé un compromis de vente. Vous disposez généralement d’un délai de 45 jours, il vous faudra donc commencer les démarches rapidement !

Faire appel à un courtier pour votre achat immobilier

Une fois le compromis signé, vous n’avez pas beaucoup de temps pour trouver un crédit immobilier ! Vous devrez en effet contacter les banques, monter votre dossier et accepter une offre de prêt en moins de 45 jours.

Pour vous aider dans vos démarches, vous pourrez faire appel à un courtier immobilier ! Spécialisé dans la recherche de prêts immobiliers, il vous permettra de gagner du temps, puisqu’il se chargera de comparer les banques et sélectionnera les offres de prêts aux meilleurs taux.

Les taux immobiliers les plus avantageux en décembre 2019 :

Durée du prêt Taux
10 ans 0.36 %
15 ans 0.56 %
20 ans 0.77 %
25 ans 0.90 %

Il existe des courtiers en ligne comme papernest, qui vous aideront à trouver le meilleur prêt pour financer votre achat immobilier ! Trouver le meilleur taux pour votre prêt est une étape importante dans votre achat immobilier, quelque soit l’endroit où vous souhaitez acheter (Belgique, France, Espagne, Suisse etc). Trouver un taux intéressant pour votre prêt à plusieurs avantages :

  1. Vous pourrez financer votre achat immobilier à moindre coût
  2. Vos mensualités seront moins élevées
  3. Vous pourrez contracter un prêt sur une durée moins longue 

Comment choisir son notaire ?

Une fois que vous aurez trouvé une banque pour vous prêter de l’argent, vous pourrez passer à la dernière étape : signer l’acte de vente et finaliser l’achat de votre bien immobilier avec un notaire. Recourir à un notaire est indispensable lors de la vente d’un bien : c’est lui qui vous garantira que l’acte de vente est conforme, puisqu’il le rédigera lui-même.

étapes achat immobilier notaireAinsi, c’est lui qui assurera la validité de la vente, en lui donnant une valeur légale ! Sans ça, vous ne serez pas considéré comme étant le propriétaire du bien. Lors d’une vente, vous avez la liberté de choisir votre notaire en fonction de votre budget et de votre zone géographique. Sachez que le vendeur peut également disposer de son notaire : dans ce cas, les deux notaires mandatés travailleront de concert pour établir l’acte de vente, et seront tous les deux présents au moment de la signature des parties qu’ils représentent.

Si vous aviez mandaté un notaire lors de l’établissement du compromis de vente, vous pourrez également en changer en cours de dossier, et procéder à la signature de l’acte de vente avec un autre notaire. Concernant les honoraires, le tarif pratiqué par les notaires est fixé par la loi : vous pouvez faire des simulations en ligne pour connaître le montant des frais d’acquisition de votre bien immobilier en vous rendant sur le site du gouvernement ici.

Une fois l’acte de vente signé, vous serez propriétaire du bien ! Le notaire aura au préalable demandé à la banque de débloquer le prêt que vous avez contracté, pour pouvoir procéder au règlement du bien et assurer la fin de la transaction.

Annonce

En savoir plus :

Commentaires

Learn more about our process for controlling and publishing ratings