Taux immobilier

Annonce

Résumé : Vous voulez en savoir plus sur les taux immobiliers en 2019 avant de contracter un prêt ? Les taux d’intérêts pour les crédits immobiliers dépendent de plusieurs facteurs : ils varient en fonction des banques, du profil de l’emprunteur et de la conjoncture économique. On vous explique tout !

Quel est le taux pour un prêt immobilier en 2019 ?

Vous voulez connaitre les taux d’un crédit immobilier en 2019 ?

Evolution du taux immobilier moyen en mars, avril et mai 2019 :

Mois Durée du prêt Taux fixes
Mensualité / 100k € empruntés
Mars
10 ans 0.93% 873,01
15 ans 1.23% 608,66
20 ans 1.43% 479,33
Avril
10 ans 0.88% 870,84
15 ans 1.18% 606,44
20 ans 1.39% 477,5
Mai
10 ans 0.85% 869,55
15 ans 1.15% 605,11
20 ans 1.35% 475,68

La tendance des taux immobiliers en 2018-2019

Vous voulez investir dans l’immobilier ? C’est le moment de vous lancer : les taux sont historiquement très bas en mai 2019.

Si le record du taux le plus bas a été atteint en 2016, les taux immobiliers fin 2018 semblaient avoir atteint un plancher qu’il était difficile de dépasser. Mais depuis le début de l’année 2019, les taux d’emprunts ne cessent d’être revus à la baisse.

Si vous souhaitez emprunter pour acheter un bien, c’est donc le moment d’investir. Vous pourrez bénéficier de taux très avantageux pour votre prêt.

Vous pouvez calculer vos mensualités et votre taux d’intérêt immobilier grâce à des outils de simulation en ligne.

Les taux vont-ils augmenter à nouveau ?

Dans un contexte de crise économique  en 2008, la BCE (Banque Centrale Européenne) s’est lancée dans une politique monétaire visant  à racheter les dettes des états membres et des entreprises.

bce taux immobilierDepuis mais 2009, elle a injecté 2 600 milliards d’euros dans les marchés économiques de la zone euro, et pratiquait un taux de financement à 0% pour les banques : ce qui signifie que les organismes bancaires pouvaient se financer gratuitement auprès de la BCE. C’est ce qui a permis aux banques de proposer des taux exceptionnellement bas aux particuliers pour les crédits immobiliers.

Cette politique monétaire a pris fin en décembre 2018. Si les effets s’en ressentent encore aujourd’hui, puisque les taux immobiliers continuent de baisser, les analystes prédisaient alors une évolution des taux immobiliers à la hausse pendant l’année 2019. Mais la BCE continue de pratiquer un taux d’emprunt à 0% pour les organismes bancaires : les taux pour les crédits immobiliers ne vont donc pas repartir à la hausse pour le moment. Ils pourraient en revanche se stabiliser dans le courant de l’année 2019.

Est-il possible de renégocier mon emprunt ?

Si vous avez contracté un crédit immobilier récemment, et qu’il vous reste plus de 15 ou 20 ans de remboursement sur votre prêt, vous pourrez renégocier votre emprunt immobilier auprès de votre banque.

Par exemple, si vous aviez contracté un prêt en 2017, vous pouvez renégocier votre taux d’intérêt immobilier, voire faire racheter votre crédit par une autre banque pour profiter des taux de 2019.

Il est important de bien réfléchir avant de renégocier votre prêt. Si vous aviez bénéficié d’un taux immobilier en 2018 assez bas, réviser les conditions de votre prêt en 2019 n’est pas forcément une bonne solution : des frais sont appliqués lorsque vous renégociez un prêt avec votre banquier, ou que vous faites racheter votre crédit par un autre établissement bancaires. Ils sont constitués :

  • De frais de dossier,
  • De frais de garantie : puisque vous allez souscrire un nouveau prêt
  • De pénalités de remboursement

Généralement, on estime qu’il est rentable de renégocier son crédit immobilier si il y a un écart minimum de 0.6% entre votre taux immobilier, et le taux immobilier actuel.

Annonce

Comment se calcule un taux immobilier ?

Le taux d’intérêt d’un crédit, c’est ce qui permet à la banque de se financer : puisqu’elle vous prête de l’argent, vous devrez lui payer ce service en reversant en plus de la somme remboursée, un pourcentage de l’argent qui vous aura été prêté tous les mois. Dès lors, on dit qu’un prêt « coûte cher » quand ce pourcentage est élevé. Vous pourrez connaitre la part d’intérêt que vous payez mensuellement grâce à un tableau d’amortissement de prêt fournit par votre banque.

Par exemple, pour un prêt de 100 000 euros à 2% sur 10 ans, vous devrez rembourser un total de 127 278.62 euros. La rémunération de la banque sur votre prêt sera donc de 27 278.62 euros.

Si les taux immobiliers sont calculés en fonction de la conjoncture économique et du marché de l’immobilier, d’autres facteurs sont pris en compte par les banques pour faire le calcul de votre taux immobilier.

taux immobilier banque

Aussi, sachez que les taux immobilier dépendent également de la politique commerciale des banques. Pour savoir quelle banque propose le meilleur taux immobilier, vous pouvez passer par un courtier en ligne comme papernest. Des calculettes pour vous aider à calculer les meilleurs taux selon votre situation financière sont également disponibles en ligne.

Le profil de l’emprunteur

En vous prêtant de l’argent, la banque vous fait confiance pour que vous la remboursiez : le profil de l’emprunteur est donc important, et aura une influence sur le taux d’intérêt dont vous pourrez bénéficier pour votre crédit immobilier. Les principaux critères retenus sont :

  • Votre âge
  • Si vous avez des enfants à charge
  • Votre adresse
  • Si vous êtes propriétaire ou locataire
  • Votre situation professionnelle
  • Vos revenus annuels bruts
  • Si vous avez d’autres crédits en cours 

Plus la banque vous considère comme un emprunteur de confiance, plus vous êtes susceptible de contracter un prêt avec un taux d’intérêt faible.

Par exemple, une personne de 60 ans empruntant 100 000 euros sur 20 ans est beaucoup plus à risque qu’un emprunteur de 30 ans pour le même crédit : l’âge plus avancé du premier emprunteur augmente le risque d’impayé auprès de la banque en cas de décès. Pour se prémunir d’un défaut de paiement, la banque aura tendance à pratiquer un taux d’intérêt plus élevé pour l’emprunteur numéro 1.

La durée de l’emprunt

durée prêt immobilierSi vous empruntez à taux fixe, plus la durée de votre prêt est longue, plus les taux d’intérêts seront élevés. Cela signifie que plus votre prêt dure dans le temps, plus vous remboursez de taux d’intérêt, et donc, plus votre prêt coûte cher.

Le taux immobilier d’un prêt sur 25 ans sera donc plus élevé que celui d’un prêt sur 10 ans. En effet, pour les banques, les long prêts sont peu avantageux : le risque de défaut de paiement s’accentue avec le temps. La banque se prémunie de ce risque en augmentant sa rémunération sur vos mensualités.

Bon à savoir :

La plupart des prêts immobiliers n’arrivent pas à échéance : ils sont souvent soldés plus tôt à la revente du bien. On considère que la durée de vie d’un prêt immobilier est d’environ 7 ans.

Le taux d’assurance emprunteur

Votre taux immobilier n’est pas constitué que de votre taux d’intérêt. il contient aussi des frais de dossier, que vous pourrez négocier avec la banque, ainsi qu’un taux d’assurance emprunteur.

Obligatoire lorsque vous contractez un prêt immobilier, il peut représenter le tiers du coût de votre crédit. Il est calculé en fonction de votre age, et varie en fonction des banques : le Crédit Agricole, le Crédit Mutuelle ou encore la Banque Populaire ne pratiqueront pas les mêmes taux d’assurance emprunteur pour un prêt immobilier.

Vous pouvez aussi choisir une assurance extérieure à votre banque pour assurer votre prêt immobilier.

Taux d’assurance emprunteur moyen en 2016, tout organismes bancaires confondus

Age de l’emprunteur TAEA Moyen en %
Moins de 30 ans 0.43
31 à 35 ans 0.46
36 à 40 ans 0.62
41 à 45 ans 0.76
46 à 50 ans 0.82
51 à 60 ans 0.98
plus de 60 ans 1.23

Le saviez-vous ?

Pour calculer votre taux d’assurance emprunteur, la banque prend également en compte votre état de santé, et le fait que vous soyez fumeur ou non. Quelque soit votre âge, l’assurance de votre prêt coûtera plus cher si vous fumez.

Annonce

Les différents taux immobiliers

Il existe trois types de taux d’intérêt pour votre crédit immobilier :

  1. Les taux fixes
  2. Les taux variables
  3. Les prêts à taux mixte 

taux fixe immobilier

Les taux fixes

Si vous contractez un prêt à taux fixe, le taux établi à la signature du contrat ne fluctuera pas tout au long de la durée du prêt. Ces taux fixes sont établis sur les OAT dix ans (Obligations Assimilables du Trésor).

L’avantage d’un taux fixe est qu’il vous assure une stabilité financière  : vos mensualités n’évolueront pas à la hausse et vous pourrez mieux anticiper votre budget. En revanche, les intérêts des prêts à taux fixes sont souvent plus élevés que ceux à taux variables, et vous ne pourrez pas profiter d’éventuelles baisses de vos taux d’intérêts, sauf si vous décidez de faire racheter votre crédit par un autre organisme bancaire.

Les OAT, qu'est ce que c'est ?

Les Obligations Assimilables du Trésor sont des emprunts de l’Etat français, qu’il rembourse en un seul versement à leur échéance. Le taux auquel l’Etat emprunte ces titres financiers sert d’indice pour fixer les taux d’intérêts des prêts immobiliers pour les particuliers. 

Les taux variables

Si vous contractez un prêt immobilier à taux variable, votre taux d’intérêt variera à la hausse ou à la baisse en fonction de la conjoncture.

Chaque année, votre taux d’intérêt sera donc révisé. Les avantages de ce type de taux sont nombreux : vous pouvez bénéficier d’une baisse de vos mensualité si les taux diminuent, et le taux auquel vous contracterez votre prêt sera plus faible que pour un prêt à taux fixe. Le principal inconvénient d’un prêt à taux variable est que vous serez exposé aux éventuelles hausses des taux en fonction du marché.

Les prêts à taux mixte

Si vous décidez de contracter un prêt à taux mixte, vous bénéficierez d’un taux fixe sur votre prêt pendant les 10 premières années. Les années suivantes, vous basculerez sur un taux variable.

Cela vous permettra de bénéficier d’un taux plus avantageux à la signature de votre prêt : les prêts à taux fixe sont moins élevés lorsque la durée du prêt est moins longue.

Si vous rencontrez des problèmes financiers suite au passage au taux variable, vous aurez la possibilité au bout d’un an de basculer sur un prêt à taux fixe en fonction de votre contrat. Le taux fixe sera alors calculé en fonction des taux immobiliers actuels.

Annonce

Foire aux questions

Quelle est la différence entre le TEG et le TAEG ?

Il n’existe aucune différence entre ces deux acronymes. On parle de préférence du TAEG : c’est le Taux Annuel d’Effectif Global d’un crédit immobilier. Il permet de connaître le coût total d’un prêt, et de mieux comparer les différentes offres.

Il contient les frais de dossier et d’assurance, les frais fiscaux et autres commissions.

Quel taux sur 20 ans ?

Le taux d’intérêt dépend de votre situation personnelle, financière, et du montant que vous voulez emprunter. Vous pouvez faire une simulation de crédit immobilier en ligne pour avoir une idée du taux d’intérêt dont vous pourriez bénéficier si vous faites un crédit immobilier sur 20 ans.

Comment résilier une assurance de prêt immobilier ?

Vous pouvez changer d’assurance pour votre prêt si vous trouvez une offre plus intéressante ailleurs. Pour que la résiliation soit possible, votre futur contrat devra présenter les mêmes garanties que le précédent.

Au cours de la première année du prêt, vous pouvez résilier à tout moment votre assurance pour en prendre une nouvelle. Vous devrez simplement donner à l’organisme prêteur un justificatif pour montrer que vous avez bien souscrit une assurance.
Les années d’après, vous pouvez résilier votre contrat d’assurance annuellement, à chaque date d’échéance. Plus d’information ici.

En savoir plus :

Commentaires

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici