Comment acheter une maison : démarches, conseils et pièges à éviter

Annonce

Banques partenaires


Nos conseils pour acheter une maison en bref :

  • ne pas se précipiter et prendre son temps pour trouver la maison qui vous conviendra
  • bien définir vos objectifs et exigences avant de vous lancer dans ce projet d’achat immobilier
  • vous renseigner si vous êtes éligibles aux aides de l’État

🏠 Comment acheter une maison ?

Vous avez enfin trouvé la maison de vos rêves ? Vous savez que c’est celle-là qu’il vous faut ? La prochaine étape est l’achat ! Acheter une maison est un acte important dans une vie. Il ne doit pas être pris à la légère. Cette maison fera partie de votre patrimoine immobilier. Pour être sûre de faire les choses bien, il faut bien s’informer, et avoir en tête ses envies et ses besoins.

Comment acheter une maison est une question que l’on est en droit de se poser. Avant de s’engager dans le projet, il faut connaître les démarches à effectuer pour que tout se passe au mieux.

👉 Quelles sont les démarches pour acheter une maison ?

Pour acheter une maison, plusieurs démarches sont nécessaires. Suivre ces différentes étapes vous permettra de ne rien rater et ainsi d’être certain de penser à tout.

Les étapes pour acheter une maison sont donc les suivantes :

  1. La recherche du bien immobilier ;comment acheter une maison
  2. la rédaction de l’offre d’achat ;
  3. la signature de la promesse de vente ;
  4. la signature de l’acte de vente.

Recherche du bien immobilier

La première étape de votre projet va bien entendu être de chercher le bien immobilier que vous souhaitez acheter. C’est une étape incontournable puisque c’est la base même de votre projet. Pour trouver le bien de vos rêves, vous avez plusieurs options :

  • via des annonces en ligne ;
  • en passant pas une agence immobilière ;
  • par le bouche à oreille…

Au moment de la recherche de votre bien immobilier, faites en sorte de bien définir vos envies. Plusieurs questions sont à se poser, afin de bien cibler vos critères :

  • Dans quel secteur géographique voudriez-vous habiter ? Dans quelle ville ?
  • Préféreriez-vous vivre en ville, à proximité de commerces, ou à la campagne ?
  • Avez-vous des exigences en termes de superficie ? De nombres de pièces ?
  • Avez-vous envie d’un jardin ? D’une terrasse ? D’un endroit pour garer vos voitures ?

Il est conseillé de visiter plusieurs biens avant de faire un choix. Cela permettra d’être sûr de pas passer à côté d’un bien dans la précipitation. Si vous cherchez comment acheter une maison pas chère, alors il faudra définir un budget précis et concentrer vos recherches autour de ce budget.

Vous vous êtes déjà sûrement demandé comment acheter une maison aux enchères ? Si les ventes aux enchères immobilières ne sont pas très bien connues, elles existent néanmoins. On peut distinguer plusieurs catégories de vente aux enchères immobilières :

  • les ventes aux enchères immobilières notariales : elles sont réalisées dans les chambres de département des notaires et nécessitent de remettre un chèque de banque au début de l’enchère ;
  • les ventes aux enchères immobilières domaniales : ce sont des biens mis en vente par l’État, comme des casernes, des gares, des terrains, ou des habitations mises en vente en l’absence d’héritiers ;
  • les ventes aux enchères immobilières judiciaires : les biens mis en vente résultent de saisies judiciaires, de mises en liquidation judiciaire ou de divorces.

Rédaction de l’offre d’achat

La rédaction de l’offre d’achat se fait si vous avez trouvé le bien immobilier qui vous correspond. Si, après avoir fait toutes vos visites, une maison vous reste en tête, alors c’est le moment de vous décider ! Il faut savoir que l’offre d’achat se fait de préférence par écrit.

Vous trouverez ci-dessous un modèle de lettre d’offre d’achat :

(Votre nom, prénom)

(Votre adresse postale)

(Votre adresse mail)

(Nom du mandataire)

(Code postal)

Fait à (ville), le (date)

Lettre recommandée avec accusé de réception

Objet : Proposition d’offre d’achat pour logement situé au (adresse du logement) sous la référence (référence du bien).

Madame, Monsieur,

Par la présente, nous vous informons de notre volonté d’acquérir le bien situé au (adresse du logement), que nous avons visité le (indiquer la date de votre visite). Nous souhaitons acquérir ce bien au prix de (indiquer le prix de vente souhaité), et aux conditions ordinaires de vente.

Ce montant sera payé dans son intégralité le jour de la signature de l’acte authentique de vente.

En absence d’acceptation de cette offre de votre part dans un délai de (indiquer le délai avant expiration de l’offre), cette offre sera considérée comme caduque.

Dans le cas d’une acceptation de votre part, un délai maximum d’un mois sera mis en place pour signer une promesse ou un compromis de vente.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

(Votre signature)

Bon à savoir !

L’offre d’achat ne vous engage en rien, vous avez la possibilité de vous rétracter si jamais vous changez d’avis.

Signature de la promesse de vente

Même si cette étape n’est pas obligatoire, il est grandement conseillé de la réaliser. Cela vous permettra de sécuriser votre transaction. De même, faire appel à un notaire n’est pas obligatoire, mais là encore il peut être intéressant d’y avoir recours, puisque la promesse de vente est constituée des conditions de la vente. La promesse de vente engage à la fois l’acheteur et le vendeur.

Le saviez-vous ?

Si jamais vous souhaitez vous rétracter après la signature de la promesse de vente, c’est possible. Vous disposez d’un délai de 10 jours pour annuler la promesse de vente. Passés ces 10 jours, vous aurez certainement l’obligation de payer au vendeur des indemnités, ce qui peut vous revenir assez cher.

Néanmoins, il existe des cas dans lesquels vous avez la possibilité de vous rétracter après les 10 jours réglementaires. C’est le cas si vous avez intégré à votre promesse de vente des clauses suspensives. Ces clauses peuvent être de différentes natures, par exemple, elles peuvent concerner l’obtention d’un prêt immobilier, ou d’un permis de construire.

Dans l’exemple du prêt immobilier, cela signifie que vous vous engagez à aller au bout de la vente uniquement si un prêt immobilier vous est accordé et que vous avez obtenu l’appel de fonds. Si la banque refuse votre demande de prêt, alors vous pouvez annuler la vente sans avoir de pénalités.

Signature de l’acte de vente

La signature de l’acte de vente est la dernière étape pour devenir propriétairecomment acheter une maison de votre maison. Pour valider la vente, il faut passer par un notaire, qui va vous faire signer un acte authentique. Ce document ne fait pas entrer en jeu d’autres informations. Toutes les conditions comprise dans l’acte de vente sont les mêmes que celles présentes dans le compromis de vente.

Bon à savoir !

Faire appel à un seul notaire pour les deux parties est suffisant, mais il est possible de faire appel à deux notaires, un pour chaque partie : acheteur et vendeur.

C’est à ce moment-là que vous allez devoir verser les sommes : prix de vente et honoraires du notaire.

L’acte de vente doit être constitué de certains éléments, notamment :

  • des coordonnées des deux parties ;
  • d’une description du bien : adresse, s’il est utilisé à des fins professionnelles ou résidentielles, l’origine du bien… ;
  • des diagnostics immobiliers, comme le diagnostic de performance énergétique ;
  • le prix de vente ;
  • montant des frais de notaire.

Si vous n’avez pas signé de compromis de vente au préalable, alors vous disposez d’un délai de rétractation de 10 jours. Si tel est le cas, alors vous recevrez un projet d’acte de vente de la part du notaire, que vous ne pourrez signer qu’au terme de la période de réflexion.

👉 Quelles questions poser lors de l’achat d’une maison ?

Lorsque vous aurez programmé des visites de maisons, il vaut mieux préparer quelques questions à poser au moment de la visite, qui constituent une check-list de l’achat immobilier. Nous vous donnons nos conseils pour acheter une maison. N’oubliez pas que même si vous avez un coup de coeur pour une maison, il sera important de poser ces questions, pour être certain de ne pas avoir de mauvaises surprises par la suite.

Voici les points sur lesquels il faudra revenir au moment de la visite du bien :

  • l’exposition du logement ;
  • la date de construction ;
  • l’état du compteur électrique ;
  • la classe du Diagnostic de Performance Énergétique de la maison ;
  • des renseignements sur le chauffage : âge de la chaudière, si elle a été remplacée récemment… ;
  • des renseignements sur les fenêtres : savoir les vitrages sont simples, doubles ou triples, si les pièces sont lumineuses…

expert immobilier

Les conseils d’une vraie pro

Christine – Courtière en immobilier Senior chez papernest

Contracter un prêt n’est pas forcément facile quand on ne s’y connait pas ! N’hésitez pas à contacter un courtier expert en immobilier pour être sûr de choisir l’offre la plus adaptée.

👉 Quels sont les pièges à éviter lors d’un achat immobilier ?

Un achat immobilier n’est pas une décision à prendre à la légère. Avant de foncer tête baissée, il y a certains points à prendre en compte pour éviter de tomber dans des pièges.

Acheter dans l’ancien

Vous avez eu un coup de coeur pour une maison ancienne ? Avant de commencer les démarches d’achat, il est important de vérifier certains éléments, comme par exemple si des gros travaux seront à prévoir, ou encore la budget qu’il faudra y consacrer.

Même si acheter dans l’ancien peut présenter des avantages au moment de l’achat, notamment au niveau du prix, puisque ce dernier est généralement inférieur au neuf, cela peut également dire que de nombreux travaux seront à réaliser. Cependant soyez rassuré, l’achat d’une maison ancienne peut donner droit à des subventions !

Si le logement n’a pas été entretenu régulièrement, il n’est pas impossible de devoir refaire la toiture. Il faut également faire attention aux possibles infiltrations qui ont pu avoir lieu mais qui n’ont pas été repérées au moment de la visite. Il est donc important de penser à chiffrer les éventuels travaux à réaliser, afin de ne pas avoir de mauvaises surprises au moment de la signature de l’acte de vente.

Faire attention aux nuisances sonores

Si vous êtes intéressé par un bien immobilier, il ne faut pas hésiter à aller le visiter plusieurs fois, à différentes heures de la journée, et à différents jours de la semaine.

Cela vous permettra de vous rendre compte des éventuelles nuisances sonores de la rue. Par exemple, si la maison se situe dans une rue passante, le niveau de passage ne sera pas forcément le même un jour de semaine en milieu de matinée qu’un samedi soir. Si le quartier est très animé, ne vous faites pas avoir, et essayez de vous renseigner pour savoir le bruit pourrait vous gêner ou non.

Se renseigner sur les relations en copropriété

Si la maison que vous visitez se situe dans une copropriété, n’hésitez pas à vous renseigner sur les relations entre les différents copropriétaires. Vous pourrez trouver ces informations dans le carnet d’entretien et sur le règlement de copropriété. Acheter une maison dans une copropriété où les relations ne sont pas bonnes serait contraignant.

💁‍♀️ Quelles sont les conditions pour avoir une aide à devenir propriétaire ?

Devenir propriétaire n’est pas forcément facile si l’on est jeune ou tout simplement si l’on ne possède pas le budget pour. Mais ne vous en faites pas, l’État a mis en place des aides pour vous aider à devenir propriétaire.

Au moment de souscrire un prêt immobilier, vous pouvez bénéficier de plusieurs aides. Les différentes aides qui existent sont les suivantes :

  • le prêt à taux zéro renforcé (PTZ+) : ce prêt est réservé à l’achat d’un logement neuf, et il existe un certain plafond de revenus pour pouvoir en bénéficier ;
  • le prêt action logement : ce prêt est uniquement pour les salariés d’entreprises privées qui appartiennent au Comité interprofessionnel du logement (CIL) ;
  • le prêt conventionné : la seule condition pour accéder à ce prêt est que l’organisme bancaire doit avoir passé une convention avec l’État ;
  • un prêt des collectivités territoriales ;
  • le prêt à l’accession sociale : ce prêt est uniquement accordé par les organismes bancaires ayant passé une convention avec l’État ;
  • le prêt des caisses de retraite complémentaire et mutuelle : vous ne pouvez bénéficier de ce prêt qu’en cas de construction ou d’achat d’un bien neuf ou ancien.

Pour avoir plus d’informations sur ces aides, vous pouvez cliquer ici.

Les experts de papernest vous accompagnent pour souscrire un prêt immobilier pour votre achat immobilier !

Je clique !

Annonce

En savoir plus :

FAQ

🏡 Comment acheter une maison sans CDI ?

Si vous voulez voir votre projet d'achat de maison se concrétiser, alors il va sûrement falloir souscrire un crédit immobilier. Si vous n'êtes pas en CDI alors la tâche se complique mais n'est pas impossible. Il faudra miser sur d'autres éléments, comme revoir le montant de votre prêt à la baisse, ou faire attention à bien maîtriser vos comptes bancaires, son épargne, et ne pas avoir de découvert récent.

💶 Un crédit est il obligatoire pour acheter une maison ?

Souscrire un prêt immobilier dans un projet d'achat de maison est la solution la plus courante chez les particuliers. Rare sont les personnes qui peuvent se permettre d'acheter un bien immobilier en le finançant elles-mêmes. C'est donc possible, mais peu courant.

➡️ Comment acheter une maison directement au propriétaire ?

Passer par une agence immobilière pour acheter un bien immobilier n'est pas la seule solution. Il est tout à fait possible d'acheter une maison directement au propriétaire. Cependant, en passant par une agence immobilière, vous aurez la garantie que le prix proposé par le vendeur est juste.

Mis à jour le 10 Sep, 2021

redaction La rédaction de papernest - Crédit immobilier
Redactor

Agathe Gaucher

Rédactrice junior experte des sujets crédit immobilier