Primo-accédant

Annonce

Résumé : Et si vous deveniez (déjà) propriétaire ? Cela peut, au premier abord, vous faire un petit peu peur tant l’engagement et les sommes investies sont importantes. Cela étant, sachez que si acheter un bien immobilier pour la première fois ou que vous ne l’avez pas fait depuis au moins deux ans, alors vous êtes considéré comme primo-acquérant et, de ce fait, bénéficiez d’avantages très intéressants. Vous voulez les connaître et en savoir plus à ce sujet ? Jetez un œil à cet article !

Qu’est-ce qu’être primo-accédant ?

Est-ce que je suis considéré comme primo-accédant ? Vous êtes primo-accédant si vous faites une demande de crédit immobilier et que vous achetez un bien pour la première fois ou que vous n’avez pas fait l’acquisition d’un bien immobilier depuis au moins 2 ans.

Être primo-accédant : définition

Primo-accédant définitionComment le nom du statut l’indique, être primo-accédant renvoie au fait que vous achetiez un bien immobilier pour la première fois. Ce statut caractérise donc en général les jeunes acquéreurs, bien que certains décident eux aussi de faire l’acquisition d’un bien immobilier pour la première fois, et ce, même en étant plus âgés.

Ce que beaucoup ne savent pas, c’est qu’il est possible d’être primo-accédant  à la propriété et ce, même après avoir acheté une maison ou un appartement une première fois ! En effet, il vous suffit pour cela de ne pas avoir acheté de bien immobilier durant deux ans. Ainsi, si vous êtes locataire de votre résidence principale ou que vous êtes hébergé chez un proche (parents…), vous êtes primo-accédant si votre situation est la même durant 24 mois.

Si vous êtes propriétaire de votre résidence secondaire mais pas de votre résidence principale, sachez alors qu’il est tout-à-fait possible d’être considéré comme primo-accédant.

Primo-accédant et secundo-accédant

Le secundo-accédant se distingue du primo-accédant dans le sens où il a déjà été propriétaire : ce statut est également intéressant puisqu’il a la possibilité vendre son bien pour contracter un crédit avec un apport plus important notamment obtenu grâce à la revente de son bien.

Annonce

Quels avantages pour un prêt immobilier en étant primo-accédant ?

Vous prévoyez d’acheter un bien en tant que primo-accédant en cette année 2019 et souhaitez savoir si vous bénéficiez d’aides ? Sachez que vous pouvez profiter d’aides très avantageux. Les primo-accédants seront heureux de savoir qu’ils bénéficient de plusieurs avantages rendant leur premier achat facile :

  1. L’avantage le plus notable est celui concernant la fiscalité qui vous est appliquée. Celle-ci est revenue à la baisse, puisque la TVA d’un bien immobilier neuf passe de 20% à 5,5%. Autant dire que les économies découlant de cet avantage fiscal réservé aux primo-accédants sont énormes ! Petite précision toutefois, le logement que vous acquérez doit se trouver en zone Anru (pour Agence nationale de la rénovation urbaine). Il s’agit de zones d’aménagement et de rénovation urbaine misant donc notamment sur l’arrivée de nouveaux propriétaires
  2. Autre avantage : le statut de primo-accédant vous donne la possibilité de faire une demande de prêt immobilier à taux zéro plus (ou PTZ+), c’est-à-dire de rembourser un crédit, sans ses intérêts ! À ce prêt à taux zéro plus peut s’ajouter le prêt à l’accession sociale (PAS). Mis en place par l’Etat pour permettre aux foyers générant des revenus modestes de pouvoir être propriétaires, le PAS leur donne la possibilité de payer des frais de notaire et des frais de dossier moins importants
  3. À ces types de prêts peut s’ajouter le prêt action logement (ou PAL). Anciennement appelé « 1% logement », le PAL est destinés aux salariés des entreprises du privé et leur permet de profiter de taux d’intérêts réduits. Ce prêt vous donne la possibilité de compléter votre apport personnel et peut être choisi en complément d’un prêt personnel. Cliquez ici pour en savoir davantage au sujet du statut de primo-accédant.

D’autres aides existent pour aider les primo-accédants à acheter leur premier appartement ou maison. Des villes comme Montpellier ou Nantes proposent aux primo-accédants des dispositifs pensés pour faciliter l’acquisition d’un bien immobilier.

En revanche, vous devez savoir, que des avantages fiscaux comme l’APL ne sont plus versés aux primo-accédants faisant l’acquisition d’un logement neuf et ce, depuis le 1er janvier 2018.

À savoir

Avis aux primo-accédants : il n’est pas possible de mettre en location un logement acheté grâce à un prêt un PTZ ou un PAS.

Annonce

Faire une demande de prêt en étant primo-accédant

Contracter un prêt immobilier à taux zéro plus en étant primo-accédant

Taux zéro plus primo-accédantLe PTZ+ est un excellent moyen de faire son premier investissement immobilier en tant que primo-accédant. Accordé par l’État, ce prêt vous exonère de tous intérêts (et de frais de dossiers) !

Néanmoins, vous devez savoir que le PTZ+ n’est accordé qu’à ceux respectant certaines conditions. Parmi ces conditions, on retrouve celle liées aux revenus. En effet, vos revenus ne doivent pas dépasser un certains seuil afin que vous puissiez prétendre au PTZ+.

Ces revenus maximum sont régis selon l’emplacement de votre futur bien. Selon la zone dans laquelle il se trouve, les revenus maximum que vous « pourrez » gagner varieront. Référez-vous au tableau ci-dessous pour en savoir plus sur ces zones en question et les revenus maximum que vous pouvez générer pour avoir accès au prêt à taux zéro plus :

Revenus max. perçus par foyer pour être éligible au PTZ+

Nombre de personnes du foyer Zone A Zone B1 Zone B2 Zone C
1 personne 150 000 135 000 110 000 100 000
2 personnes 210 000 189 000 154 000 140 000
3 personnes 255 000 230 000 187 000 170 000
4 personnes 300 000 270 000 220 000 200 000
5 personnes et plus 345 000 311 000 253 000 230 000

C’est le revenu fiscal de référence de l’année N-2 qui est pris en compte dans le cadre de calcul par zone pour le PTZ+, ainsi, si vous achetez un bien cette année, il vous faudra fournir les avis d’imposition de l’année 2017. Si vous achetez un bien en tant que primo-accédant l’année prochaine, les revenus concernés seront ceux de 2018, et ainsi de suite.

Notez enfin que le bien immobilier acquis en partie avec le prêt à taux zéro plus doit devenir votre résidence principale dans l’année après la fin des travaux ou de l’achat.

Le saviez-vous ?

Certaines banques comme le Crédit Agricole proposent des offres exclusives réservées aux primo-accédents !

Demander un prêt en étant primo-accédant et sans apport

Il est possible que certains primo-accédants aient des doutes quant à la capacité à contracter un prêt sans apport. S’il est préférable de demander un prêt immobilier en disposant d’un apport personnel pour augmenter les chances que votre banquier vous accorde ledit prêt, certains sont prêts à vous accorder un crédit sans apport contre une étude pointue de votre dossier et de votre profil.

Vous serez notamment « évalué » sur vos revenus, votre stabilité professionnelle et même sur votre état de santé ainsi que votre foyer. Toutes ces données doivent être prises en compte par l’établissement prêteur pour s’assurer que vous êtes en capacité de rembourser votre crédit et donc éviter tout impayé.

Annonce

En savoir plus :

Commentaires

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici