Assurance habitation : quel prix en 2021 et comment le comprendre ?

Annonce

Vous déménagez, ou voulez trouver un meilleur contrat d’assurance, et ne savez pas par où commencer pour faire votre choix? L’un des critères qui rentrera en compte avant de signer un contrat chez un assureur tel que papernest est le prix annuel de l’assurance habitation, autrement dit la prime d’assurance. Nous vous expliquons comment comprendre ce tarif, puisqu’en matière d’assurance habitation le prix n’est pas à prendre tel quel !

Comment est calculé le prix d’une assurance habitation ?

La démarche à suivre pour l’assuré

Une toute première étape, avant de se lancer dans des procédures, est de comparer différents devis d’assurance entre eux. Pour cela, il suffit de demander des devis auprès de différents assureurs, et ce à titre non engageant et souvent gratuit, pour pouvoir en comparer et évaluer les termes ou d’effectuer une simulation d’assurance habitation.

Une fois ces comparaisons préliminaires effectuées par le biais de devis en ligne, vous pouvez vous concentrer sur un assureur en particulier, et le contacter pour lui faire part de votre volonté de souscrire un contrat chez lui.

L’assureur vous fera alors parvenir un questionnaire. C’est ici que rentre en compte la question du calcul du prix de votre assurance, que nous détaillerons par ailleurs plus loin. En effet, ce questionnaire implique pour l’assuré de renseigner un certain nombre d’informations relatives surtout à son logement. On vous demandera sa superficie, le lieu où il se situe, ses antécédents éventuels de sinistres, etc.

Attention

S’il peut être tentant de modifier quelque peu ces informations afin d’améliorer votre cas et de réduire votre prime d’assurance annuelle, il est strictement interdit de mentir à ce sujet ou d’omettre des détails dont vous êtes conscient.

Une fois le questionnaire reçu par l’assureur, celui-ci en utilise le contenu, qui indiquait aussi vos préférences en matière de garanties à inclure dans votre contrat, pour vous créer une proposition de contrat sur mesure. C’est ici que sera inclus, entre autres, le prix de l’assurance.

Si ces termes vous conviennent, vous êtes libre de signer ou non le contrat, signature à l’issue de laquelle vous serez officiellement assuré. Mais alors, comment juger du prix d’un contrat d’assurance ?

Il est conseillé de comparer le prix des différentes assurances disponibles pour choisir l’assurance habitation la moins chère, idéale pour les étudiants, par exemple.

Annonce

Les critères pris en compte pour le calcul du prix de l’assurance

En ce qui concerne la façon dont il est renseigné sur un devis ou contrat d’assurance habitation, ce prix est annuel. On ne parle en effet pas dans ce domaine d’assurance habitation à prix mensuel.

Ce prix, le plus souvent rencontré sous l’appellation de prime d’assurance, est calculé en fonction des renseignements que vous aurez fournis lors de votre démarche de souscription de contrat d’assurance. En voici une liste :

  • Le type d’habitat (on paie typiquement plus pour une maison que pour un appartement)
  • La superficie du logement
  • La nature de l’habitat, la présence de dépendances telles qu’un garage
  • Sa situation géographique
  • Ce que contient le logement et la valeur de ces biens
  • Les sinistres passés ainsi que son ancienneté et son état actuel
  • Le degré de couverture demandé, c’est-à-dire les garanties additionnelles que souhaite inclure l’assuré dans son contrat.

Les questions liées à la nature ou le lieu de votre logement ne dépendent donc pas vraiment de vous : une assurance habitation aura un prix moyen plus élevé à Paris, par exemple, que dans une zone jugée moins à risque. Si vous êtes colocataire dans votre logement, des considérations relatives aux préférences des autres locataires peuvent aussi rentrer en compte.

Vous pouvez néanmoins, en protégeant vous-même votre logement contre les risques auxquels il est vulnérable, réduire par avance la prime d’assurance. Plus votre logement est considéré comme sûr, moins vous aurez à payer pour l’assurer.

En dépit des variations des primes d’assurance selon leurs conditions, on peut estimer qu’une assurance habitation a un prix moyen compris entre 170 et 200 euros par an.

Autres critères : comment choisir la meilleure assurance habitation ?

Quel est l’objectif derrière une assurance habitation ?

Avant de chercher la meilleure assurance habitation, il faut se demander : pourquoi souscrire une assurance habitation, et par ailleurs pourquoi regarder plus loin que le prix ?

Tout d’abord, une assurance habitation est parfois obligatoire : si vous êtes locataire, colocataire, ou bien propriétaire d’un logement en co-propriété, une assurance habitation est automatiquement requise.

Cependant, quelle que soit votre situation, une assurance est de toute façon utile, voire essentielle : elle sert à vous protéger des coûts considérables qui vous seront demandés en cas de sinistre, ou bien en cas d’incident engageant votre responsabilité civile.

Si le prix d’une assurance habitation est un critère plus que valable, il ne faut pas non plus en faire sa seule condition. En effet, bien que comme nous l’avons vu le prix dépende de multiples critères, l’un des plus importants est le nombre de garanties supplémentaires choisies par l’assuré. Trouver le meilleur contrat d’assurance, c’est en fait en personnaliser les garanties.

Ces garanties correspondant à différentes situations et sinistres couverts par l’assureur, le prix en vaut souvent la peine, surtout si l’on considère que l’assureur vous couvre jusqu’à des sommes bien plus importantes que la prime annuelle que vous lui payez.

Annonce

Les différentes sortes d’assurance

Il existe plusieurs catégories d’assurance habitation, qui vous couvrent chacune à un niveau minimal différent. Retenez cependant que lors de la finalisation de votre contrat, il s’agit de modifier vous-même les termes de celui-ci, le personnalisant pour être couvert sur les risques que vous désirez (selon ce qu’accepte l’assureur).

L’assurance habitation la plus simple, appelée assurance « risques locatifs », à son niveau le plus bas, ne couvre que les coûts de réparation pour les dommages causés à votre logement en tant que tel. Vos bien personnels, qu’ils aient été ou non, au moment d’un sinistre, à l’intérieur du logement, ne sont pas couverts par cette assurance.

Le minimum des sinistres couverts par une assurance habitation correspond aux cas suivants :

Vous pouvez ensuite adapter votre contrat pour rajouter davantage de garanties à cette assurance.

Si ce nombre limité de garanties ne vous convient pas, et surtout si vous désirez couvrir plus que votre bâtiment (notamment vos biens et le logement de vos voisins), vous pouvez vous tourner vers une deuxième sorte d’assurance : l’assurance multirisque habitation.

Cette assurance habitation couvre tout d’abord un minimum plus important de sinistres, puisque s’ajoute typiquement à la liste qui précède les cas suivants : le bris de glace, les catastrophes naturelles, et les équipements. Elles sont également bien plus flexibles que les assurance habitations classiques, offrant une gamme plus importante de garanties encore.

L’autre différence majeure que présente l’assurance multirisque habitation, c’est qu’elle couvre automatiquement à la fois les dégâts causés à votre logement et ceux causés à vos biens personnels.

Enfin, une assurance MRH vous couvre en cas d’engagement de votre responsabilité civile, y compris privée. Cela signifie que si vous causez accidentellement du tort à un tiers ou à un de ses biens personnels, vous pouvez être remboursé sur ces coûts par votre assurance habitation.

Son coût est plus élevé que pour les assurances habitations ordinaires, mais encore une fois c’est une différence logique, puisqu’elle vous couvre bien plus totalement qu’une assurance habitation classique.

Enfin, si vous êtes propriétaire d’un logement et que vous n’y résidez pas, il existe des cas dans lesquels vous pouvez être éligibles à une assurance PNO, c’est-à-dire Propriétaire Non Occupant. Cela s’applique à vous dans ces cas-ci :

  1. Le logement est totalement vacant
  2. Le logement est occupé par un individu qui ne paie pas de loyer
  3. Le logement est occupé par un locataire qui n’a pas de garanties suffisantes dans son contrat d’assurance
  4. Le logement est occupé par un locataire dont l’assurance ne couvre pas le sinistre concerné.

Les critères à prendre en compte avant de signer un contrat

Pour évaluer correctement une assurance habitation, son prix approximatif n’est pas le seul critère qu’il convient de prendre en compte. Il est maintenant facile de le percevoir : les assurances les plus chères le sont souvent parce qu’elle vous couvrent sur plus de sinistres, ou bien jusqu’à un plafond de remboursement plus élevé.

Avant de signer un contrat, vérifiez donc le taux de remboursement que l’on vous propose, ainsi que le franchise qu’il vous faut payer en cas de sinistre. Cette franchise est le montant qu’il vous reste à verser une fois que votre assureur vous a remboursé la part de réparations promise.

Il est également bon de s’arrêter sur la question des exclusions précisées dans un contrat d’assurance habitation. En effet, celles-ci correspondent aux cas dans lesquels un assureur peut refuser de vous rembourser.

Par exemple, si vous faites face à une situation de vol ou de vandalisme, mais que vous n’aviez pas pris les mesures nécessaires au préalable pour protéger votre logement contre ces circonstances, votre assureur peut, selon les exclusions prédéfinies, refuser de vous couvrir au moment du sinistre.

Attention, il y a aussi des exclusions dans le cadre d’une assurance multirisque, qui vous protège donc habituellement contre les réparations qu’impliquent l’engagement de votre responsabilité civile.

En effet, le plus souvent, si votre responsabilité est engagée à la suite d’un tort causé intentionnellement, ou bien lié à une violation de l a loi ou des bonnes moeurs, ou encore causé envers des membres de votre famille, votre assurance considère cela comme en dehors de sa responsabilité.

Souscrivez une assurance habitation chez papernest sous des termes adaptés à vos besoins

Je commence !

Annonce

FAQ

Est-il obligatoire de souscrire un contrat d'assurance habitation ?

Une assurance habitation est obligatoire pour les locataires ainsi que pour les co-propriétaires de biens immobiliers. Les propriétaires "ordinaires" ne sont donc pas obligés de trouver une assurance habitation, mais il est fortement recommandé qu'ils le fassent tout de même, par sécurité.

Mis à jour le 18 Nov, 2021

redaction Les pros de l'assurance habitation
Redactor

Virgile F

Consultant senior spécialiste du crédit immobilier et de l'assurance habitation

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis, cliquez ici.