Assurance habitation et dégâts des eaux : comment se faire rembourser en 2021 ?

Annonce


Gérer un dégât des eaux chez soi n’est jamais facile ni agréable à gérer. Il est donc d’autant plus souhaitable de pouvoir se faire rembourser les frais de réparation liés à ce sinistre. Comment souscrire une assurance habitation pour dégâts des eaux ? Nous vous renseignons sur les démarches à suivre ainsi que sur les avantages que présente dans ce cas une assurance multirisque habitation telle que papernest.

Je constate un dégât des eaux chez moi : quels réflexes pour faire fonctionner mon assurance habitation dégât des eaux ?

Comment se faire rembourser un dégât des eaux ? Si souscrire une assurance habitation est une étape essentielle, il faut aussi avoir les bons réflexes pour gérer le problème dans l’immédiat. Voici les étapes à suivre pour constater le sinistre et être indemnisé correctement par son assurance habitation :

  1. Vous identifiez la source du dégât des eaux
  2. Si cela vient de chez votre voisin, vous le lui signalez pour qu’il en trouve la source exacte et contacte son assureur. Il faudra ensuite signer un constat amiable de dégât de eaux : vous avez 5 jours pour le faire parvenir à l’assureur.
  3. Si cela vient de chez vous, vous faites appel à un spécialiste pour trouver la cause exacte du sinistre.
  4. Vous prévenez ensuite votre propriétaire. Il est possible que son assureur, et non le vôtre, prenne en charge le remboursement.
  5. Si c’est votre responsabilité qui est engagé, vous contactez alors votre assureur, afin de déterminer à quel niveau vous serez indemnisé par ce dernier (cela dépend du montant des coûts de réparations).

Comment gérer des dégâts des eaux et se faire indemniser rapidement ?

La toute première chose que l’on vous conseille lorsque vous constatez un dégât des eaux dans votre logement, c’est bien entendu de mettre en sécurité vos biens. Si vous avez souscrit une assurance MRH, ces biens et les dommages qui leur sont causés seront couverts, mais il est évident qu’il est toujours plus souhaitable d’éviter les dommages dès le départ.

Voici un récapitulatif détaillé des démarches à suivre selon les circonstances :

degat des eaux demarches

Dans l’immédiat, coupez donc dans la mesure du possible l’alimentation de l’eau, contactez un technicien spécialiste (il s’agira le plus souvent d’un plombier), puis prenez des photos du sinistre, ce qui sera utile pour engager votre assurance habitation de dégâts des eaux.

Attention aux délais : il faut signaler le sinistre auprès de votre assureur dans les 5 jours qui suivent votre constat du dégât des eaux.

Comment se passe mon indemnisation d’assurance habitation pour dégât des eaux ?

À retenir : les démarches sont légèrement différentes si le dommage ne provient pas de votre logement mais des dégâts des eaux d’un voisin (par exemple, si vous avez des dégâts des eaux à votre plafond, il est probable que cela vienne de l’étage d’au-dessus). Dans ce cas en effet, il faut remplir et signer un constat amiable de dégât des eaux.

Si c’est votre assureur qui est concerné par le remboursement du sinistre, vous vous demanderez sûrement à quel niveau il peut être engagé à vous rembourser. Vérifiez notamment ce qu’entend votre assureur par les termes de valeur à neuf, valeur de remplacement, et valeur d’usage de votre bien immobilier. Ces significations seront indiquées dans votre contrat. indemnisation assurance dégât des eaux

Quel est le coût moyen des réparations d’un sinistre de dégât des eaux ? On estime en moyenne que vous aurez à payer, selon l’étendue de l’endommagement, entre 500 et 3800 euros pour les travaux de réparation.

Sous quel délai est-on habituellement indemnisé par son assurance habitation suite à des dégâts des eaux ? En moyenne, on peut compter entre 1 et 2 mois d’attente pour recevoir l’indemnisation de la part de votre assureur. Cela dépendra encore une fois de l’étendue des travaux de réparation et donc de la somme engagée.

Est-il obligatoire de souscrire une assurance habitation pour dégâts des eaux ?

Dans le domaine de l’assurance habitation, le dégât des eaux est une garantie obligatoire. C’est-à-dire qu’à partir du moment où vous signez un contrat d’assurance habitation, vous êtes nécessairement couvert par votre assureur en cas d’un tel sinistre. Cependant, selon votre statut, vous n’êtes pas forcément obligés de souscrire une assurance habitation du tout :

  1. Vous êtes locataire : il est obligatoire de souscrire une assurance habitation.
  2. Vous êtes propriétaire d’un logement en situation de copropriété : il est obligatoire de souscrire une assurance habitation.
  3. Vous êtes propriétaire d’un logement qui n’est pas une copropriété : il n’est pas nécessaire, mais tout de même fortement recommandé, de souscrire une assurance habitation.

Quelles sortes d’assurance habitation couvrent les dégâts des eaux ?

N’importe quel contrat d’assurance habitation comprendra la garantie « dégât des eaux » – en théorie, vous êtes toujours couvert sur ces coûts. Cependant, il faut noter que ce n’est que l’assurance multirisque habitation qui vous rembourse en cas de dommages causés à vos biens personnels.

Les assurances ordinaires dites de risques locatifs ne sont engagées pour vous rembourser que sur les coûts de réparation liés à votre bien immobilier en tant que tel. Si vos objets de valeurs sont endommagés à cause d’un dégât des eaux, cette assurance classique ne vous remboursera pas dessus. C’est donc à vous de voir si vous souhaitez être couvert de façon plus ou moins étendue.

En ce qui concerne les dégâts des eaux, une définition peut aider à vous expliquer ce que couvre exactement ces assurances. Un dégât des eaux peut être lié à une fuite (fuite de votre chauffe-eau, de tuyauterie) à une infiltration, davantage liée à l’infrastructure de votre logement (toiture et autre), ou encore à une situation plus temporaire telle qu’un débordement.

Les exceptions

Attention, tout contrat d’assurance habitation contient des exclusions. Notamment, si votre logement avait déjà été sujet à un dégât des eaux et que vous n’avez pas fait réaliser les réparations nécessaires, il est possible que votre assureur n’accepte pas de vous rembourser pour un deuxième incident de cette sorte.

Comment choisir le meilleur contrat d’assurance habitation pour dégâts des eaux ?

Outre la différence entre une assurance habitation ordinaire et une assurance multirisque habitation, il y a d’autres critères à prendre en compte lorsque vous faites votre choix de contrat d’assurance.

En premier lieu, si le dégât des eaux est un sinistre assez courant et qu’il est donc important de se protéger contre lui, ce n’est pas le seul incident auquel vous pouvez faire face. La question des garanties optionnelles entre alors en compte : contre quels risques voulez-vous vous protéger ?

On peut encore à ce sujet noter la différence entre une assurance de risques locatifs simple et une assurance MRH : en effet, cette dernière offre souvent davantage de choix en termes de garanties optionnelles.

Pour vous donner une idée des sortes de garanties que permet de souscrire une assurance MRH, voici un tableau récapitulatif des garanties obligatoires et optionnelles qu’offre notre assurance MRH papernest :


Garanties obligatoires Garanties optionnelles

  • Dommages électriques
  • Objets nomades
  • Remplacement à neuf du mobilier
  • Dépendances (garages, etc.)
  • Vol et vandalisme
  • Bris de glace
  • Sanitaire


Nous avons ensuite la question du prix de l’assurance dégât des eaux. Aussi appelée prime d’assurance, celui-ci dépend en partie du nombre de garanties optionnelles que vous faites inclure dans votre contrat. Or, puisque la garantie dégât des eaux est comprise dans les garanties obligatoires de n’importe quelle assurance habitation, elle n’implique pas de coût supplémentaire.

Néanmoins, il reste toujours des éléments qui influencent le montant de la prime mais que vous ne contrôlez pas. En effet, l’assureur calcule votre prime annuel en fonction notamment de l’état de votre logement, de sa nature (appartement ou maison) de sa situation géographique, de sa valeur, et de sa superficie (et de bien d’autres critères). assurance habitation taux de remboursement

Autre point à considérer pour bien choisir son assurance habitation : regardez bien, dans la proposition de contrat que l’on vous fera parvenir, le taux et le plafond de remboursement qu’accepte de vous accorder l’assureur. Un contrat indique aussi le montant de la franchise, c’est-à-dire le montant qui reste à votre charge lors d’un sinistre.

Annonce

Quelles sont les démarches pour souscrire une assurance habitation pour dégâts des eaux ?

Comment faut-il faire pour souscrire une assurance habitation ? Il est possible, lorsque vous hésitez encore entre différents assureurs, de faire faire des devis chez chacun de ces candidats afin de comparer leurs primes d’assurance, taux de remboursement, etc.

Une fois l’assureur choisi, il faudra le contacter. De nos jours, ce contact est simple, car de plus en plus d’assureurs tels que papernest vous permettent de réaliser toutes vos démarches en ligne. L’assureur pourra alors vous faire parvenir un questionnaire destiné à lui permettre notamment d’évaluer le risque que présente votre logement, et en fin de compte de fixer les termes d’un contrat.

C’est ce contrat, sous la forme d’une proposition à ce stade-là, qu’il faudra lire avec attention, prenant en compte les garanties incluses, les exclusions précisées, le prix de l’assurance, etc. Si les termes vous conviennent tels quels, vous signez le document et serez alors couvert par l’assurance habitation.

Lorsque vous remplissez le questionnaire que vous envoie l’assureur, il faut faire attention à ce que les informations que vous renseignez soient correctes et pertinentes. Il s’agit là d’une obligation absolue : il faut que l’assureur se rende compte des réels risques que court votre logement, sous peine de mal évaluer sa capacité à vous rembourser en cas de sinistre.

Attention

S’il s’avère lors d’un sinistre que vous avez manqué à votre parole (notamment, si vous avez omis un détail concernant les dangers que court votre habitation), l’assureur peut refuser de vous rembourser, voire résilier votre contrat. Vous serez alors dépourvu d’assurance et contraint la cas échéant de payer les réparations vous-même.

Si vous voulez vous renseigner davantage sur la dimension légale de la gestion de dégâts des eaux dans un logement, nous vous invitons à vous intéresser à cette page du service public.

Souscrivez une assurance multirisque habitation en quelques minutes avec papernest !

Je commence !

Annonce

En savoir plus :

FAQ

Qui est responsable en cas d'infiltration d'eau ?

Dégât des eaux : est-ce le locataire ou le propriétaire qui doit engager son assurance ?

Si votre logement est touché par un dégât des eaux, et que ce dernier ne provient pas d'un logement voisin mais bien du vôtre, votre responsabilité dépend de votre statut par rapport au logement. Concrètement, si vous êtes à la fois propriétaire et habitant du logement, c'est nécessairement votre responsabilité qui est engagée pour les réparations (à la fois pour votre logement et le cas échéant pour celui de vos voisins).

Si vous êtes locataire d'un logement et que celui-ci est touché par des dégâts des eaux, alors votre responsabilité n'est engagée que si le dégât a eu lieu par votre faute. Par exemple, il se peut que vous ayez utilisé une installation de façon incorrecte, ou bien que vous aviez l'obligation de réaliser des travaux d'entretien courants et que cela ne s'est pas fait.

Cependant, il se peut que ce soit la responsabilité de votre propriétaire qui soit engagée : c'est le cas si la cause du dégât des eaux est liée à un vice de construction, à un mauvais entretien du logement, etc.

Quel est le délai pour déclarer un sinistre dégât des eaux ?

Une fois le sinistre constaté par l'habitant du logement, il a 5 jours pour le signaler à son assureur. Attention, il s'agit bien de la date à laquelle vous vous êtes rendu compte de l'existence du sinistre : s'il a eu lieu en votre absence et que vous estimez que le délai de 5 jours est passé depuis le début de sinistre en tant que tel, vous pouvez encore engager votre assurance du moment que vous respectez le délai par rapport à votre découverte de la situation.

Mis à jour le 18 Nov, 2021

redaction Les pros de l'assurance habitation
Redactor

Virgile F

Consultant senior spécialiste du crédit immobilier et de l'assurance habitation

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis, cliquez ici.