Le chauffe eau solaire : c’est quoi ?

Depuis quelques années, un drôle de gros bidon blanc commence à faire son apparition sur les toits de nos maisons. Ce cylindre couplé à un grand panneau solaire photovoltaïque est l’une des dernières innovations technologiques en matière de transition énergétique : il s’agit d’un chauffe-eau solaire. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Comment ça marche ? Combien ça coûte ? Parlons peu, parlons bien, voici un petit tour d’horizon du chauffe-eau solaire.

Le chauffe-eau solaire, la douche du futur ?

 

Vous connaissez le principe de la douche solaire mobile en randonnée ? C’est un peu l’idée : on utilise l’énergie thermique du rayonnement solaire pour élever en température la quantité d’eau contenue dans un réservoir exposé au soleil. Un tuyau raccordé à une douchette permet d’utiliser l’eau chaude stockée dans le réservoir. Bien pratique en trekking, car si l’idée de se laver dans un torrent tel un saumon sauvage libre et fougueux peut faire rêver, la réalité reprend bien vite le dessus dès lors que l’on trempe le premier orteil dans ces eaux glacées. Le chauffe-eau solaire, c’est pareil, sans la randonnée, et pour toute la maison.

Comment fonctionne-t-il ?

 

Le chauffe-solaire fonctionne un peu sur le même concept : le ballon est relié à un panneau solaire photovoltaïque qui capte les rayons du soleil pour les convertir en chaleur via des capteurs. La transmission de la chaleur de ces capteurs s’effectue via un circuit primaire vers un fluide caloporteur. La chaleur est ensuite amenée dans le ballon solaire.

 

Et quand il pleut, me direz-vous ? Le chauffe-eau solaire ne peut suffire à lui seul pendant les giboulés de Mars. On utilise alors un dispositif d’appoint pour chauffer l’eau nécessaire aux besoins de la maison.

 

Question rentabilité (une question intéressante à se poser avant de se lancer dans l’installation d’un tel engin sur son toit), le photovoltaïque a le vent en poupe : on estime qu’un chauffe-eau solaire peut subvenir de 70% des besoins en eau chaude d’un couple avec deux enfants, et de 50 à 60% en chauffage + eau chaude, sur une année.

 

Selon les besoins, le chauffe-eau solaire peut avoir différentes utilisations. Il est être utilisé pour produire de l’eau chaude sanitaire ou en préchauffage. Avec cette option, le chauffe-eau est raccordé à un ballon d’eau chaude ou une chaudière. Un raccord supplémentaire qui permet de réaliser des économies d’énergie non négligeables : l’eau qui pénètre dans le ballon ou la chaudière est déjà à température (entre 25 et 60°C selon la saison) et nécessite donc de consommer beaucoup moins d’électricité ou de gaz pour la chauffer.

Combien coûte un chauffe-eau solaire ?

 

Il existe une version “en kit”, avec une contenance réduite, mais qui peut suffire pour une consommation moindre : de quelques litres à 160 litres. Les premiers modèles commencent aux alentours de 2000€.

 

Article rédigé par Marion Le Floch