De nos jours, les étudiants voient dans l’entrepreneuriat une forme de liberté. Comme Xavier Niel ou Patrick Ricard, vous souhaitez monter votre propre boîte sans avoir votre diplôme en poche ? Vous avez des idées à revendre ? C’est tout à fait faisable. D’ailleurs, comme Albert Einstein, beaucoup de personnalités célèbres sont d’accord sur le fait qu’il est possible de maîtriser la théorie sans avoir la capacité nécessaire pour la mettre en pratique. Cela signifie que vous pouvez diriger votre entreprise en étant autodidacte et en apprenant sur le tas.

Il est possible de créer une TPE ou une PME sans avoir de diplôme. Pour preuve, plus de la moitié des entrepreneurs en France n’ont pas de diplômes. 46 % d’entre eux sont titulaires d’un bac, bac pro et BEP, tandis que 12 % n’ont pas de diplôme du tout. Le résultat de l’étude effectuée par l’INSEE il y a quelques années stipule également que seuls 8 % des entrepreneurs sont issus de grandes écoles.

Etre un entrepreneur est avant tout un état d’esprit

Le diplôme est une preuve, mais l’ambition et le talent sont essentiels pour devenir un bon dirigeant. Pour réussir la creation entreprise, vous pourrez néanmoins avoir besoin de quelques notions en gestion et comptabilité étant donné que vous aurez à prendre diverses décisions sur lesquelles dépend la vie de votre société. Les créateurs d’entreprises artisanales profitent notamment d’un stage de préparation et d’installation pour mener à bien leur affaire. Toutefois, pour une entreprise commerciale, cette option n’est que facultative.

Beaucoup de jeunes entrepreneurs craignent les démarches sans savoir que la partie la plus dure est la prise de décision. Vous devriez donc être un bon décideur. L’idéale, c’est de s’entourer de personnes de confiance pour vous aider.

création entreprise

Se donner les moyens de réussir

La plupart des entrepreneurs sont partis de rien pour monter leur entreprise. Il existe plusieurs options pour trouver un financement pour votre projet. La combinaison gagnante pour le succès reste néanmoins le temps, le talent et l’argent.

Le meilleur moyen d’arriver à vos fins est de faire fructifier le peu dont vous disposez actuellement. Cela peut se faire en donnant plus de temps et d’énergie à votre projet, ou tout simplement en provoquant votre chance. Pour cela, vous pouvez par exemple faire jouer votre réseau. Vous pouvez également rencontrer des experts qui vous confèreront leurs conseils avisés pour avancer plus sereinement.

Cependant, si vous avez foi en votre produit ou projet et que vous trouvez que vous êtes arrivé à un moment propice pour le lancer de plain-pied, vous pouvez vous mettre à la recherche d’investisseurs. Certes, ces derniers sont souvent de nature rétive, mais vous devez travailler votre capacité de persuasion pour y arriver.

Vous pouvez également ouvrir votre compte professionnel pour profiter des conseils d’un professionnel dans la gestion de votre compte bancaire. C’est aussi un moyen de trouver une offre de financement adaptée si vous n’en avez pas encore profité. Votre compte pro est capital pour séparer vos biens personnels de ceux de votre entreprise.

Avoir confiance en vous et en votre projet

Plusieurs entreprises s’en sont sorti malgré une étude du marché qui n’était pas favorable à la création de leur enseigne. On peut citer parmi elles : Walkman et Apple. Tout ce qu’il faut trouver, c’est une « valeur ajoutée » pour votre produit ou service. La timidité et le manque de confiance en soi sont des barrières de taille qui pourront vous empêcher de franchir le pas vers le succès. Ce manque de confiance en soi et en ses compétences va souvent de pair avec le manque d’estime de soi. Ce dont il faut vous rappeler, c’est qu’ils pourront être perçus par votre entourage de par votre façon de parler ou d’agir. Ainsi, le plus important, c’est déjà de vous persuader, vous. Puis, de trouver plusieurs des arguments concrets et qui tiennent la route. Si vous les avez, convaincre votre interlocuteur, futur collaborateur et/ou investisseur sera un vrai jeu d’enfant !

Une grande capacité d’adaptation

Mis à part un diplôme venant de grandes écoles, il y a plusieurs qualités requises pour devenir un bon entrepreneur. Ces qualités se développent au fil de vos expériences personnelles et professionnelles. La capacité d’adaptation est l’une de ces qualités. Un dirigeant sera toujours confronté à de mauvaises et de bonnes nouvelles. Vous connaîtrez donc des hauts et des bas, mais ils n’auront pas d’impacts sur votre entreprise dans la mesure où vous savez vous y adapter.

Vous serez amené à puiser dans vos ressources personnelles pour trouver la force mentale de surmonter chaque problème et y remédier rapidement. La capacité d’adaptation vous permet d’accepter les échecs, mais elle ne doit pas être un frein à votre développement personnel et à celui de votre boîte. Un bon dirigeant est toujours un bon joueur, il accepte une défaite, mais il ne se fera plus prendre une deuxième fois.

Une bonne gestion du temps

Continuer à venir en cours et vous occuper en même temps de votre entreprise vous demandera une excellente gestion de votre temps. Peu de personnes sont arrivées à concilier les études et le travail, mais il faudra le faire. Votre emploi du temps sera encore plus chargé lorsque votre entreprise commencera à pointer le bout de son nez, c’est-à-dire après les démarches administratives pour sa création. Vous devez donc être radin tant pour votre temps que pour votre argent afin d’y parvenir. Toutefois, en tant que patron, vous ne serez pas obligé de faire des heures supplémentaires. Il est inutile de vouloir tout faire en avance si c’est pour y revenir par la suite parce que vous n’aviez pas assez d’informations. Concentrez-vous sur la valeur ajoutée. Vous ne serez certainement pas le premier ni le dernier entrepreneur étudiant à amener vos leçons au bureau pour les apprendre. Si le diplôme peut être facultatif pour la création de l’entreprise, vous pourrez en avoir besoin à un moment donné si vous souhaitez faire évoluer votre boîte.

 

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis, cliquez ici.