Consommation énergétique de votre maison : comment la maîtriser ?

Annonce

papernest n'est pas en partenariat avec EDF

Résumé : La consommation énergétique est un élément qu’il est crucial de maîtriser pour pouvoir réduire ses factures d’électricité et de gaz. Diagnostic de performance énergétique, simulation de consommation, réflexes à adopter : on vous explique tout !

Consommation énergétique : définition

Qu’est-ce que la consommation énergétique d’un bâtiment ? Il s’agit de la quantité d’énergie que celui-ci utilise. Dans le cas d’un logement, celle-ci dépend :

  • des appareils électroménagers présents et de leur efficacité énergétique ;
  • du type de luminaires utilisés ;
  • de l’énergie utilisée pour l’eau chaude, le chauffage, la cuisson ;
  • du nombre d’habitants ;
  • de l’isolation.

Ce dernier paramètre est le plus important. En effet, l’un des postes de consommation énergétique les plus importants des foyers est le chauffage. Une bonne isolation peut vous permettre d’économiser jusqu’à 600 € / an.

Il est important de calculer la consommation énergétique de votre logement afin pouvoir estimer vos factures d’énergie avec un maximum de précision et ainsi anticiper au mieux vos dépenses.

De plus, connaître le niveau de performance énergétique de votre habitation vous permet de savoir sur quels paramètres agir pour réduire votre impact sur la planète.

Comment calculer la consommation énergétique ?

Plusieurs méthodes peuvent vous aider à déterminer quelle est la consommation moyenne de votre logement.

Achat immobilier, location et consommation énergétique : le DPE obligatoire depuis 2007

Lorsque vous faites l’acquisition d’un bien immobilier, un Dossier de Diagnostic Technique (DDT) vous est transmis. Parmi les documents obligatoires de ce dossier figure depuis novembre 2006 le Diagnostic de Performance Énergétique.

Depuis juillet 2007, s’agit également d’un diagnostic obligatoire lors de la mise en location d’un logement.

Concrètement, comment le DPE est-il établi ? Un diagnostiqueur professionnel indépendant et certifié est mandaté pour réaliser une analyse des postes de consommation du logement, en fonction d’une liste précise de critères.

Comment trouver un diagnostiqueur DPE ?

Le ministère de la Transition écologique et solidaire met à disposition de tous un annuaire des professionnels habilités à délivrer des DPE sur cette page.

Une fois l’audit effectué, le diagnostiqueur délivre deux documents :

  1. l’Étiquette Énergie ;
  2. l’Étiquette Climat.

L’Étiquette Énergie se concentre sur l’efficacité énergétique du logement. Elle détermine si celui-ci a une consommation énergétique A, B, C, D, E, F ou G, selon le nombre de kWh qu’elle consomme par mètres carrés par an.

Voici le tableau de consommation énergétique du DPE :

Consommation énergétique A < 51 kWh / m².an
Consommation énergétique B 51-90 kWh / m².an
Consommation énergétique C 91-150 kWh / m².an
Consommation énergétique D
151-230 kWh / m².an
Consommation énergétique E
231-330 kWh / m².an
Consommation énergétique F
331-450 kWh / m².an
Consommation énergétique G > 450 Kwh / m².an

Quelle lettre correspond à la plus basse efficacité énergétique ?

La lettre G est cette qui correspond à la moins bonne performance énergétique. Il s’agit souvent de bâtiments anciens qui n’ont pas été rénovés.

Quelle classe énergétique choisir ? Préférez acheter ou louer un logement avec une Étiquette Énergie supérieure ou égale à B. Cela vous permettra de faire des économies d’énergie conséquentes, tant pour l’environnement que pour votre porte-monnaie !

Que mesure l'Étiquette Climat ?

Elle, qualifie les émissions de gaz à effet de serre. Elle va également de A à G, allant de moins de 5 kg de gaz à effet de serre pour la classe A à plus de 60 kg pour la classe B.

Faire votre calcul de consommation énergétique vous-même

Vous pouvez, à titre indicatif, réaliser une estimation de votre consommation énergétique.

Attention

Ce calcul ne remplace en aucun cas le DPE, qui doit obligatoirement être délivré par un professionnel agréé.

Pour cela, il faudra additionner les consommations annuelles de tous les appareils consommant de l’énergie dans votre logement, chauffage et ballon d’eau chaude compris le cas échéant. Les appareils les plus souvent utilisés dans un logement sont :

  • télévision ;calcul consommation energetique
  • ordinateurs, tablettes et smartphones ;
  • box wi-fi ;
  • machine à laver ;
  • sèche-linge ;
  • réfrigérateur ;
  • plaques de cuisson ;
  • four ;
  • hotte ;
  • micro-ondes ;
  • lave-vaisselle ;
  • cafetière ;
  • bouilloire ;
  • aspirateur ;
  • sèche-cheveux.

La formule de consommation énergétique annuelle d’un appareil est la suivante :

nombre d’heures d’utilisation x 365 x (puissance de l’appareil (watts) / 1000) = nombre de kWh

Bien sûr, le calcul de la consommation énergétique d’une maison n’est pas le même que celui d’un appartement : dans le premier cas, l’eau chaude et le chauffage sont faciles à mesurer puisqu’ils ne dépendent que de vous.

Dans le cas d’une copropriété, en revanche, l’eau chaude et le chauffage peuvent être communs et inclus dans les charges. Il est alors plus difficile de déterminer avec précision quelle est la consommation énergétique d’un appartement.

Pour en faire une estimation, vous pouvez néanmoins vous rapprocher du syndic, qui pourra vous dire quelle est la consommation globale de l’immeuble et la rapporter à la surface de votre appartement.

Sachez que la plupart des fournisseurs d’électricité et de gaz proposent de réaliser votre simulation pour vous. Cependant, utiliser un comparateur peut être une meilleure option si vous souhaitez choisir une offre adaptée à votre profil de consommation.

Votre estimation express

Appel gratuit

Faites votre estimation et souscrivez l’offre d’énergie la moins chère en 5 minutes avec papernest !

Annonce

Annonce

Pourquoi ne pas vous référer à votre suivi de consommation ?

Calculer sa consommation énergétique est primordial pour anticiper les coûts que vous aurez dans un logement dans lequel vous emménager. Cependant, si vous cherchez à analyser votre consommation énergétique dans un logement que vous occupez déjà depuis un moment, il y a plus simple !

Le suivi de consommation est un service disponible sur les compteurs communicants Linky et Gazpar. Il vous permet de savoir avec précision quelle est votre consommation jour par jour.

Vous pouvez consulter vos graphiques de suivi sur votre compte client Enedis (électricité) ou GrDF (gaz). La plupart des fournisseurs d’électricité et de gaz proposent également cette option sur leur espace client.

Et si je suis équipé d'un compteur historique ?

Dans ce cas, vous pouvez baser votre estimation de consommation annuelle sur vos factures, de préférence une fois la régularisation effectuée grâce à votre relevé.

Est-ce que je consomme beaucoup d’électricité ?

Une fois votre diagnostic ou estimation réalisés, vous pouvez analyser votre consommation énergétique. Bien sûr, l’Étiquette Énergie peut déjà vous donner un indice : si votre logement est très efficace énergétiquement, cela signifie généralement que vous consommez relativement peu d’énergie.

Cependant, cette donnée varie en fonction de vos habitudes ! Un logement efficace énergétiquement peut malgré tout se retrouver énergivore :

  • si vous avez l’habitude de surchauffer votre logement ;
  • si une ou plusieurs personnes de votre foyer prennent quotidiennement des bains très chauds ;
  • si vous climatisez l’été ;
  • si vos éclairages sont à incandescence ou halogènes ;
  • etc.

Pour savoir si votre foyer est gros consommateur d’énergie ou non, voici la moyenne de la consommation énergétique en France pour les logements chauffés à l’électricité :

consommation energetique moyenne maison

  • la consommation énergétique d’une maison de 100 m² est en moyenne de 17 100 kWh par an.
  • la consommation énergétique d’un appartement de 50 m² est en moyenne de 10 900 kWh par an.

Consommation énergétique : comment agir dessus ?

Pour agir sur la consommation énergétique d’une maison ou d’un appartement, il faut en premier lieu identifier vos postes de consommation les plus importants.

Chauffage et isolation

Souvent, le chauffage est le premier poste de consommation énergétique d’un foyer. Selon l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie),  il représente en moyenne 67% des consommations énergétiques des ménages en France.

Mais comment agir pour réduire ses dépenses en chauffage sans altérer son confort de vie ? Plusieurs leviers peuvent être actionnés à cet effet :

  1. Baisser la température de ses pièces de quelques degrés ;
  2. Automatiser son chauffage ;
  3. Entretenir ses équipements régulièrement ;
  4. Aérer quotidiennement son logement.
  5. Améliorer son isolation.

Baisser la température

En effet, la température des logements est souvent beaucoup plus élevée qu’elle ne devrait l’être – et ce, pas uniquement pour des raisons écologiques ou économiques. Pour votre santé, avoir un logement trop chauffé n’est pas non plus une bonne idée !

La plupart des foyers chauffent en effet leur logement à plus de 20°C. Or, la température idéale est de :

  • 19°C pour les pièces à vivre ;
  • 16°C pour les chambres (18°C à 20°C pour celles des bébés) ;
  • 17°C pour les salles de bains lorsqu’elles sont inoccupées et 22°C lorsqu’elles sont occupées.

Opter pour la domotique

De nombreux systèmes permettent aujourd’hui d’automatiser ou de contrôler à distance des appareils domestiques : c’est ce que l’on appelle la domotique.

Ils permettent d’améliorer votre confort, votre sécurité… Mais aussi de faire des économies ! Au niveau du chauffage, par exemple, les thermostats connectés peuvent :

  • être programmés pour s’allumer et s’éteindre automatiquement à des heures prédéfinies ;
  • être équipés de sondes afin de s’adapter en temps réel à la température extérieure ;
  • être commandés à distance pour pouvoir être allumés, par exemple, une demi-heure avant votre arrivée à votre domicile.

Cela peut donc vous permettre de dépenser beaucoup moins en chauffage, tout en continuant de profiter d’une température optimale.

Entretenir ses équipements régulièrement

Le saviez-vous ? Une chaudière doit obligatoirement faire l’objet d’une intervention d’entretien au moins une fois par an. Cela est nécessaire à ce qu’elle fonctionne de manière optimale. Et donc, qu’elle utilise le moins d’énergie possible.

Astuce

Pensez à faire de même pour votre chauffe-eau, le cas échéant : cela n’est pas obligatoire mais vous fera faire des économies sur le long terme !

Aérer quotidiennement

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, aérer les pièces ne refroidit pas le logement, bien au contraire ! Il est indispensable d’ouvrir les fenêtres de chaque pièce au moins 5 à 10 minutes par jour pour faire des économies d’énergie.

En effet, cela permet d’évacuer l’humidité, qui rafraîchit l’air ambiant. De plus, cela est essentiel pour maintenir une bonne qualité de l’air intérieur, et donc préserver votre santé sur le long terme en évitant l’apparition de maladies respiratoires chroniques et d’allergies.

Veillez néanmoins à bien éteindre le chauffage quand vous aérez.

Adopter une meilleure isolation

Pour une maison de 100 m², la consommation d’électricité annuelle liée au chauffage peut varier de plus de 13 500 kWh avec une mauvaise isolation à moins de 9 400 kWh.

Quelles économies peut permettre une bonne isolation ?

Si l’on se base sur le prix du kWh en option tarifaire de Base au Tarif Bleu d’EDF avec une puissance de compteur de 9 kVA, les économies réalisées pour une maison de 100 m² peuvent aller jusqu’à 600 € par an.

Cependant, s’il s’agit d’une solution imparable et très rentable à une facture de chauffage trop élevée, l’isolation comporte un souci majeur : son prix !

Plusieurs types de travaux d’isolation existent, qui ne coûtent pas tous le même prix :

  • pose de double ou triples vitrages ;
  • isolation des murs ;
  • isolation des combles ;
  • pose de peinture isolante ;
  • etc.

Si le budget vous manque, vous pouvez commencer par une pose de double vitrages, dont le prix oscille entre 70 et 240€ par m². À température de chauffage égale, ils peuvent permettre de gagner plus de 10°C en température intérieure !

De plus, pensez à vous renseigner sur les conditions d’éligibilité des différentes aides à la rénovation énergétiques proposées par l’État, les associations et les fournisseurs d’énergie :

  • le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), progressivement remplacé par MaPrimeRénov ;
  • les aides « Habiter mieux sérénité » de l’Anah (Agence nationale de l’habitat) ;
  • les aides d’Action logement ;
  • l’éco-prêt à taux zéro ;
  • la TVA à 5,5% pour les travaux d’amélioration de la qualité énergétique ;
  • les aides des entreprises de fourniture d’énergie (Certificats d’Économies d’Énergie) ;
  • le dispositif « Coup de pouce économies d’énergie » ;
  • les chèques énergie ;
  • l’exonération de la taxe foncière pour les travaux d’économies d’énergie ;
  • la réduction d’impôt Denormandie.

papernest vous aide à choisir le meilleur contrat pour faire des économies d’énergies !

Annonce

Annonce

Quels appareils électroménagers choisir pour réduire sa consommation énergétique ?

Tout comme les logements, tous les appareils électroménagers ont une étiquette énergie ! Depuis 1992, il s’agit d’une obligation légale pour les vendeurs.

choix appareil consommation energetique

Dépendant du type d’appareils, elles peuvent aller de G pour des appareils très énergivores à A+++ pour des appareils très frugaux en énergie. La consommation moyenne annuelle en kWh est également indiquée : vous pouvez ainsi facilement comparer ce que cela vous coûtera par an.

N’hésitez donc pas à acheter un appareil un peu plus cher mais disposant d’une efficacité énergétique supérieure : vous en ressortirez gagnant sur le long-terme !

Pensez aux luminaires !

Les lampes peuvent consommer beaucoup d’électricité : veillez à choisir des LED, bien plus économes en électricité et dont la durée de vie est beaucoup plus importante.

Quelles habitudes adopter pour réduire sa consommation énergétique ?

Certains éco-gestes et bonnes habitudes peuvent être adoptées si vous souhaitez réduire votre consommation énergétique facilement et rapidement.

Par exemple :

  • éteignez les lumières quand vous sortez d’une pièce ;
  • couvrez vos casseroles quand vous faites bouillir de l’eau (ou mieux encore, utilisez une bouilloire) ;
  • débranchez vos chargeurs lorsque vous ne les utilisez pas ;
  • privilégiez les programmes « ECO » de vos appareils électroménagers ;
  • ouvrez le moins souvent possible la porte du four pour vérifier votre cuisson.

En savoir plus :

Avec papernest, faites des économies en souscrivant une offre d’énergie adaptée à vos besoins

09 72 50 77 40

Annonce

Annonce

FAQ

🌍 À combien la consommation énergétique mondiale est-elle évaluée ?

En 2016, la consommation d'électricité mondiale était estimée à 23 107 TWh. Ce chiffre est en constante augmentation d'année en année.

Les principaux consommateurs en sont la Chine, les États-Unis et l'Inde.

💡 Quelle est la différence de consommation entre une lampe à LED et une lampe à incandescence ?

Pour une même efficacité lumineuse de 520 lumens :

une lampe halogène consomme 73 kWh par jour ;
une lampe à LED consomme 9 kWh par jour.

💰 Comment faire baisser sa facture d'énergie, au-delà de la baisse de la consommation énergétique ?

Pour bénéficier de tarifs plus intéressants pour votre électricité et votre gaz, vous pouvez changer de fournisseur. Cette démarche est simple et gratuite, et ne nécessite pas d'intervention technique ou de coupure d'énergie.

Redactor

Ecrit par deborah

Mis à jour le 7 Oct, 2020

Commentaires

star star star star star

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis :