Consommation gaz : estimation, relevés, factures

Résumé : La consommation de gaz d’un logement ou d’un local professionnel est déterminée par plusieurs facteurs. Plus elle est élevée, plus la facture énergétique est chère. Heureusement, il existe des astuces pour limiter sa consommation de gaz.

Comment calculer sa consommation de gaz naturel ?

Quels éléments font varier la consommation de gaz ?

La consommation de gaz d’un foyer ou d’une entreprise dépend de plusieurs critères. Ces critères sont en rapport avec les caractéristiques du lieu, mais aussi en rapport avec les habitudes de consommation de occupants.

La consommation de gaz est relevée une à deux fois par an afin d’établir les factures de gaz. Cette dernière se fait le plus souvent sur une estimation de la consommation plutôt que sur la consommation réelle.

Quelle est la consommation moyenne de gaz par an ?

La consommation de gaz par an dépend de différents paramètres :

  • La superficie du logement/local ;
  • Le nombre d’occupants
  • La qualité de l’isolation ;
  • La performance énergétique des équipements au gaz ;
  • L’utilisation faite du gaz (chauffage, cuisson, eau chaude).

La taille du logement, son nombre d’occupants et l’isolation sont les paramètres qui font le plus varier la consommation de gaz. Ainsi, on estime que la consommation annuelle de gaz est de :

  • 8600 kWh pour un appartement mal isolé, de 60 m² et occupé par deux personnes.
  • 14 000 kWh pour un logement mal isolé de 120 m² et occupé par quatre personnes.

Consommation annuelle de gaz avec et sans entretien de sa chaudière :

Surface du logement Consommation annuelle avec entretien Consommation annuelle sans entretien
60m² 6080 kWh 6800 kWh
91 m² (Moyenne INSEE) 8008 kWh 9100 kWh
150m² 13200 kWh 15000 kWh
200m² 17600 kWh 20000 kWh

Comment convertir le m3 de gaz en kWh ?

Le mètre-cube (m3) est l’unité qui permet de quantifier le volume de gaz livré dans un foyer. C’est dans cette unité que le compteur mesure la quantité de gaz, mais pourtant, c’est en kWh que le gaz est facturé. Alors, comment se fait la conversion de m3 en kWh ? consommation gaz compteur

Le passage des m3 au kWh se réalise grâce au coefficient de conversion. Il s’agit d’un chiffre variable qui permet de déterminer l’énergie consommée et entre en compte dans le calcul de la facture de gaz. Le coefficient de conversion dépend de :

  1. L’altitude du logement : le gaz naturel devient moins dense avec l’altitude ce qui diminue le coefficient de conversion ;
  2. La pression de livraison du gaz : plus la pression est élevée, plus le coefficient de conversion augmente ;
  3. La composition du gaz naturel : elle varie en fonction de l’origine du gaz et de sa teneur en azote. Il existe deux types de gaz naturels, le gaz H (Haut pouvoir calorifique) et le gaz B (Bas pouvoir calorifique).

L’altitude et la pression de livraison du gaz sont des données invariables qui sont connues. En revanche, la composition du gaz est contrôlée régulièrement en différents points du réseau.

En prenant en compte ces différents éléments, la formule de conversion du m3 de gaz en kWh est la suivante : nombre de m3 x coefficient de conversion (en kWh/m3) = nombre de kWh.

Comment réaliser une estimation de sa consommation de gaz ?

Une estimation de la consommation de gaz se réalise en prenant en compte les mêmes paramètres que pour déterminer la consommation de gaz, à savoir :

  • La taille du logement ;
  • Le nombre d’occupants ;
  • L’efficacité de l’isolation ;
  • L’utilisation du gaz.

Estimer sa consommation de gaz peut avoir de nombreuses utilités. Cela permet de vérifier si l’on consomme plus de gaz qu’à l’accoutumée, de choisir son fournisseur avec un prix du gaz moins cher ou encore de faire une estimation du montant de sa facture.

En général, le calcul de la facture de gaz se fait selon une estimation de la consommation. En effet, les compteurs de gaz classiques ne calculent pas la consommation réelle de gaz.

Information

Comment se déroule le relevé de la consommation de gaz ?

Qui est en charge du relevé de compteur de gaz ?

Le relevé du compteur de gaz est une opération à la charge du gestionnaire du réseau, GRDF. En tant que propriétaire des compteurs de gaz, seuls les techniciens de GRDF sont autorisés à intervenir sur les compteurs.

Qui est GRDF ?

GRDF (Gaz Réseau Distribution France) est le distributeur de gaz et le gestionnaire du réseau gazier français. Il est en charge de l’entretien du réseau, mais aussi des interventions auprès des particuliers comme les raccordements et les ouvertures de compteurs.

Ainsi, une à deux fois par an, un technicien vient faire un relevé de la consommation de gaz en notant l’index inscrit sur le cadran du compteur. Il est ensuite transmis au fournisseur gaz qui va établir la facture.

Le relevé de compteur se fait généralement en la présence de l’occupant du logement. En cas d’absence, et si le technicien n’a pas pu avoir accès au compteur, c’est l’occupant du logement qui doit communiquer l’index à GRDF.

Il y a alors plusieurs moyens d’indiquer sa consommation à GRDF :

  • En contactant le service client par téléphone au 08 20 33 34 33.
  • En ligne sur le site internet de GRDF.
  • En envoyant à GRDF la carte d’auto-relevé déposée par le technicien.
  • En contactant son fournisseur de gaz.

Peut-on faire le relevé de sa consommation de gaz soi-même ?

Il est désormais très facile de réaliser soi-même le relevé de sa consommation de gaz. En effet, il suffit de se rendre sur le site de GRDF et d’indiquer :

  • Les 14 chiffres du numéro PCE (Point de Comptage et d’Estimation).
  • Les 5 premiers chiffres de l’index.

Certains fournisseurs comme Engie, le fournisseur historique de gaz permettent à leurs abonnés d’indiquer le relevé leur consommation de gaz directement depuis l’espace client en ligne.

Ce service proposé par Engie permet d’établir une facture basée sur la consommation réelle puisque l’abonné procède au relevé de son compteur de gaz tous les deux mois.

Comment faire son relevé avec un compteur Gazpar ?

Le compteur Gazpar est l’équivalent du compteur Linky, mais pour le gaz. Il s’agit donc d’un compteur communicant qui transmet automatiquement les informations de consommation de gaz à GRDF. consommation gaz gazpar

L’avantage du compteur Gazpar est que le relevé de consommation se fait sans l’intervention d’un technicien GRDF. En effet, deux fois par jour, le compteur Gazpar envoie un relevé de compteur au gestionnaire du réseau. Ainsi, les factures ne sont plus établies selon une estimation, mais selon la consommation réelle de gaz.

L’installation des compteurs Gazpar répond à une directive de l’Union européenne qui veut moderniser les réseaux énergétiques grâce aux compteurs communicants.

À savoir sur le compteur Gazpar

D’ici 2025, 11 millions de compteurs Gazpar devraient être installés sur le territoire français. L’installation est gratuite, mais il n’est pas possible de s’y opposer.

Changez de fournisseur de gaz et faites des économies avec papernest !

Informations

Informations

Comment réduire sa consommation de gaz ?

Quel est le prix du kWh de gaz ?

Le kilowattheure (kWh) est une unité de mesure de l’énergie, mais aussi la valeur qui permet de déterminer le prix de l’électricité et du gaz. Le prix du kWh de gaz est déterminé de plusieurs façons :

  • Par les pouvoirs publics : c’est le tarif réglementé de vente du gaz (TRV).
  • Par les fournisseurs alternatifs de gaz : ce sont les offres de marché
  • Par la zone tarifaire : il en existe 6.

Le prix du kWh n’impacte pas directement la consommation de gaz, mais il est préférable de réduire sa consommation lorsque ce dernier est élevé.

Pour avoir un prix du kWh plus bas, il vaut mieux souscrire une offre de gaz chez un fournisseur alternatif. Ces fournisseurs ne sont pas concernés par le tarif réglementé de vente du gaz et fixent le prix du kWh de leurs offres en fonction de la valeur du TRV.

La fin du tarif réglementé

D’ici 2023, le tarif réglementé de vente du gaz n’existera plus. D’ailleurs, il n’est déjà plus possible de souscrire une offre au tarif réglementé depuis novembre 2019.

Tarifs du kWh de gaz en fonction de la plage de consommation chez les principaux fournisseurs (zone 1) en novembre 2020 :

Consommation (MWh) Base (0-1) B0 (1-6) B1 (6-30)
Engie 0,0785 € 0,0558 € 0,0561 €
Total Direct Énergie 0,0712 € 0,0712 € 0,0477 €
Eni 0,07639 € 0,07639 € 0,05093 €
Vattenfall 0,0680 € 0,0680 € 0,0458 €

Comment réduire sa consommation de gaz avec Engie ?

Engie (ex GDF) est le fournisseur historique de gaz en France et celui qui regroupe le plus d’abonnés. Si l’on souhaite réduire sa consommation de gaz et par la même occasion, le montant de ses factures, il faut comparer les différentes offres proposées par le fournisseur historique.

En plus de son offre au tarif réglementé (plus disponible à la souscription), Engie dispose de plusieurs offres de marché. Ces offres ont des prix de l’abonnement et du kWh afin de répondre aux habitudes de consommation des particuliers.

Un bon moyen de réduire sa consommation de gaz avec Engie est donc de souscrire chez une offre de gaz adaptée. Pour y voir plus clair, voici quelques grilles tarifaires des offres Engie.

Tarifs de l’offre Gaz Ajust 4 ans d’Engie en novembre 2020 :

Plage de consommation
(MWh)
Base
< 1
B0
1 à 6
B1 / B2I
> 6
Abonnement
(en € TTC/an)
111,64 € 248,62 € 248,62 €
Zone 1
0,0757 €
0,0530 € 0,0550 €
Zone 2 0,0537 € 0,0558 €
Zone 3 0,0558 € 0,0579 €
Zone 4 0,0582 € 0,0603 €
Zone 5 0,0605 € 0,0626 €
Zone 6 0,0630 € 0,0650 €
Zone 7 0,0640 € 0,0661 €
Zone 8 0,0640 € 0,0661 €

Tarifs de l’offre Mon Gaz Vert d’Engie en novembre 2020 :

Base
< 1
B0
1 à 6
B1 / B2I
> 6
Abonnement
(en € TTC/an)
101,77 € 248,62 € 248,62 €
Plage de consommation
(MWh)
                                                                                                                Prix du kWh
Zone 1
0,0698 €
0,0451 € 0,0451 €
Zone 2 0,0458 € 0,0458 €
Zone 3 0,0465 € 0,0465 €
Zone 4 0,0472 € 0,0472 €
Zone 5 0,0479 € 0,0479 €
Zone 6 0,0487 € 0,0487 €

Comment réduire la consommation de gaz pour la cuisson ?

Faire la cuisine au gaz plutôt qu’à l’électricité est déjà une source d’économie puisque la quantité d’énergie nécessaire est moindre. Néanmoins, en appliquant quelques astuces, il est possible de réduire encore davantage la consommation de gaz allouée à la cuisson :

  • Couvrir les casseroles ;
  • Utiliser des casseroles et poêles dont le diamètre est supérieur à celui des plaques de cuisson ;
  • Nettoyer fréquemment les brûleurs ;
  • Utiliser bouilloires, autocuiseurs, cocottes-minute, etc.

En appliquant ces gestes simples, et bien d’autres, vous pouvez réduire votre consommation de gaz jusqu’à 70%. Pour en savoir davantage sur la réduction d’énergie dans son habitat, visitez cette page.

Trouvez l’offre de gaz de vos rêves en 5 minutes avec papernest !

09 72 50 77 40

Informations

Informations

consommation gaz faq

FAQ

💰 Quel est le fournisseur de gaz le moins cher ?

Il est difficile de savoir qui est réellement le fournisseur de gaz le moins cher. En revanche, il faut savoir que les fournisseurs alternatifs de gaz comme :

  • Total Direct Énergie
  • Eni
  • Vattenfall
  • Butagaz
  • Antargaz, etc

sont considérés comme plus abordables que le fournisseur historique Engie. Cependant, avec la fin du tarif réglementé de vente du gaz, il n'y aura plus que des offres de marché.

🏠 Quel est le mode de chauffage le moins cher ?

Parmi  tous les modes de chauffage existant, il apparaît que le gaz naturel est le plus économique. En effet, il ne nécessite ni de système de stockage, ni d'approvisionnement et bénéficie d'un bon rapport qualité/prix.

Les autres moyens de chauffage utilisés, mais moins abordables sont les suivants :

  • Le fioul ;
  • La pompe à chaleur ;
  • Le bois ;
  • L'énergie solaire ;
  • Le propane (gaz en citerne) ;
  • L'électricité.

⚡ Quelle est la consommation moyenne d'électricité par mois ?

La consommation mensuelle d'un logement varie selon plusieurs paramètres :

  • La taille du logement ;
  • Le nombre d'occupants ;
  • Le nombre de pièces ;
  • Le nombre d'appareils électriques ;
  • La classe énergétique des appareils électriques ;
  • La puissance du compteur.

La taille du logement est l'un des critères les plus importants. Plus le logement est grand, plus la consommation électrique est élevée.

Coût de l'électricité au m² pour un logement ne consommant que de l'électricité :

Surface habitable Estimation de consommation annuelle en électricité Offre Tarif Bleu d'EDF
20 mètres carrés Min : 3 620 kWh
Max : 5 975 kWh
Min : 31,9 €/ m² par an
Max : 49,2 €/ m² par an
50 mètres carrés Min : 7 240 kWh
Max : 11 450 kWh
Min : 23,4 €/ m² par an
Max : 31,5 €/ m² par an
70 mètres carrés Min : 9 975 kWh
Max : 16 180 kWh
Min : 22,4 €/ m² par an
Max : 34,9€/ m² par an
100 mètres carrés Min : 13 665 kWh
Max : 24 370 kWh
Min : 21,1 €/m² par an
Max : 36,8 €/m² par an

Le nombre et la qualité des appareils électriques comptent également pour beaucoup dans la consommation électrique du foyer. Voici deux tableaux qui présentent la consommation électrique des appareils à deux postes clés : la cuisine et la salle de bain :

Consommation électrique des équipements d'une cuisine

Equipement Heures / jours d'utilisation Puissance nécessaire
Consommation en kWh/an
Réfrigérateur Classe A+ Toute l'année Entre 150 et 200 Watts 200
Réfrigérateur Classe C Toute l'année Entre 200 et 350 Watts 500
Lave-Vaisselle environ 50h/semaine Environ 1200 Watts 290
Four environ 2h/semaine Entre 2000 et 2500 Watts 160
Micro-onde environ 2h/semaine Entre 1000 et 1500 Watts 90

Consommation électrique des équipements d'une salle de bain

Equipement Heures / jours d'utilisation Puissance nécessaire
Consommation en kWh/an
Radiateur soufflant environ 30min/jour 10 W 200
Sèche-cheveux environ 30 min/jour entre 300 et 600 W 10
Rasoir fonctionnant à l'électricité environ 5min/jour Entre 7 et 13 W 0,4

En savoir plus :

Redactor

Ecrit par Maxime

Mis à jour le 25 Sep, 2020

Commentaires

star star star star star

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis :