Crise sanitaire : un frein à l’investissement locatif ?

07/05/2021 Le contexte sanitaire actuel a-t-il affecté l’investissement locatif ? On est en droit de se demander si la Covid-19 fait hésiter les particuliers à se lancer dans l’investissement locatif, ou si ces derniers sont toujours aussi convaincus des bénéfices de cet investissement.

❓ L’investissement locatif mis de côté ?

Ce n’est pas nouveau que l’investissement locatif est choisi par une grande majorité de français. D’après une étude réalisée par SeLoger, ce sont 86% des français qui choisiraient l’investissement locatif comme placement, malgré le contexte.

La crise sanitaire ne semble donc pas avoir porté préjudice aux investisseurs locatifs, qui considèrent toujours ce placement comme rentable et certain.

Cependant, de nombreux freins existent et font hésiter les particuliers. Certaines craignent de ne pas pouvoir investir sans apport. Pour d’autres, les hésitations viennent de la peur de ne pas être payés par leurs locataires, ou encore du montant des travaux de rénovation qui peut s’avérer élevé.

💰 Des investisseurs motivés ?

Même si les obstacles liés au contexte sont nombreux, les investisseurs n’oublient pas que l’investissement locatif apporte de nombreux bénéfices, puisqu’il s’agit :

  • d’un complément de revenus important ;
  • d’un moyen de se constituer un patrimoine immobilier ;
  • d’un moyen de préparer sa succession.

Au-delà de la crise, les investisseurs cherchent donc à se créer de l’épargne et sont donc plutôt prévoyants.

De plus, même si la crise sanitaire a eu pour conséquence de faire hésiter les particuliers à investir dans le locatif, les nombreuses aides mises en place par l’État devraient les motiver à sauter le pas. Comme l’explique ce site, les aides concernent les travaux énergétiques et de rénovation, ainsi que des réductions d’impôts par exemple.

Mis à jour le 10 Sep, 2021

redaction La rédaction de papernest - Crédit immobilier
Redactor

Agathe Gaucher

Rédactrice junior experte des sujets crédit immobilier