Réforme DPE : le gouvernement va apporter des corrections

La réforme du diagnostic de performance énergétique entrée en vigueur le 1er juillet 2021 présenteraient de nombreuses anomalies. Le 4 octobre prochain, une réunion se tiendra afin d’apporter des corrections à cette réforme.

Quel était l’objectif de la réforme ?

Le 1er juillet 2021, une réforme du diagnostic de performance énergétique (DPE) est entrée en vigueur. Le DPE a pour objectif de détecter les « passoires thermiques », dont la location va être progressivement interdite d’ici 2025.

Qu'est-ce qu'une passoire thermique ?

Le terme passoire thermique est utilisé pour qualifier des logements très mal isolés. Une passoire thermique a une consommation correspondant aux classes F ou G.

Cette dernière avait été mise en place dans le but de modifier le calcul du DPE, et de le baser sur les caractéristiques du bâtiment, plutôt que sur les factures d’énergies.

Pourquoi des corrections vont-elles être apportées ?

Depuis que la réforme a été mise en place, de nombreuses anomalies ont été détectées. C’est le ministère du Logement qui a évoqué ces problèmes, indiquant que des « résultats anormaux » avaient été décelés pour « certains types de logements, parmi ceux construits avant 1975 ».

La Fédération interprofessionnelle du diagnostic immobilier (Fidi) et l’Union des syndicats de l’immobilier (Unis) demandent la révision du nouveau DPE. Selon ces organisations, cette nouvelle base de calcul entraîne des écarts conséquents de résultats. Elle évoque donc que « le calcul du coût des consommations, par tranches, ne correspond pas à la réalité. En électricité, pour un nombre de Kilowatt-heure donné, l’erreur est de plus de 30% par rapport au coût réel du Kilowatt-heure ».

Comme l’explique ce site, le problème se porte également sur la note donnée aux biens, notamment pour les logements construits avec 1975. Conséquence ? Le nombre de passoires thermiques ne fait qu’augmenter.

Quelles seront les modifications apportées ?

Le 4 octobre 2021, des mesures correctives devraient être apportées au nouveau DPE, avec la réunion des professionnels du secteur par le ministère du Logement. Plusieurs éléments devraient être pris en compte pour que l’amélioration du DPE soit efficace :

  • la ventilation dans les logements anciens ;
  • l’étanchéité de l’air ;
  • l’isolation thermique.

Mis à jour le 18 Oct, 2021

redaction La rédaction de papernest - Crédit immobilier
Redactor

Agathe Gaucher

Rédactrice junior experte des sujets crédit immobilier