Calcul du taux d’endettement


Votre capacité d'emprunt maximum: (hors assurance emprunteur)

Sur 7 ans

0 €/mois


Taux d'intérêt

0.78%

Sur 10 ans

0 €/mois


Taux d'intérêt

0.96%

Sur 15 ans

0 €/mois


Taux d'intérêt

1.15%

Sur 20 ans

0 €/mois


Taux d'intérêt

1.33%

Sur 25 ans

0 €/mois


Taux d'intérêt

1.52%

Simulation avancée

Covid-19 : Informations

En raison de la crise du COVID-19, les projets immobiliers risquent de prendre plus de temps. Nous restons à vos côtés pour vous accompagner, retrouvez plus d’informations sur notre page dédiée .

Résumé : Le taux d’endettement fait partie des variables les plus importantes pour votre établissement prêteur. Si ce pourcentage dépasse 33%, vos chances de contracter un crédit immobilier seront nettement revues à la baisse. Il existe toutefois certains cas où le taux peut être dépassé ! Mais avant de savoir si cela est possible dans votre cas, il faut faire le calcul de ce taux d’endettement ! Alors comment le faire ? On vous dit ce qu’il y a à savoir sur le calcul du taux d’endettement dans cet article.

Le calcul du taux d’endettement pour un prêt immobilier

Comment faire le calcul de son taux d’endettement pour un prêt immobilier ? Pour calculer votre taux d’endettement, vous devez multiplier par 100 la somme de vos charges avant de diviser le résultat par le montant de vos revenus. Le résultat ne doit pas dépasser 33%, le taux d’endettement maximum pour la plupart des cas.

Comment calculer son taux d’endettement pour un crédit immobilier ?

Par définition, le taux d’endettement est un pourcentage utilisé par les banques relatif aux revenus d’un foyer et aux charges dont il doit s’acquitter chaque mois.

Il n’existe pas de de chiffre officiel, mais on estime que le taux d’endettement maximum se situe aux alentours de 33% car il s’agit du nombre au-delà duquel la plupart des banques ne vont pas, c’est pour cela que vous devez en faire le calcul.

Calcul taux d'endettement crédit immobilier

Le seuil de 33% correspond à peu près d’un tiers de vos revenus et d’un taux d’endettement encore acceptable de la part des établissements prêteurs. Vous ne pouvez donc consacrer au remboursement de votre crédit (sous la forme de mensualités) qu’une partie de vos revenus. Il n’existe pas de loi particulière revenant sur ce taux d’endettement.

Le calcul du taux d’endettement des ménages peut se faire grâce à un calcul assez simple : additionnez vos revenus et la somme de vos charges. Multipliez le montant des charges par 100 et divisez le total par la somme des rentrées d’argent. Si vos revenus nets sont par exemple de 2 000 euros, alors vous devrez effectuer l’opération suivante :

666,66 X 100 / 2 000 = 33,33%

Pour un taux d’endettement de 25% par exemple, l’opération à effectuer sera celle-ci :

500 X 100 / 2 000 = 25%

Il est possible de trouver sur Internet des documents au format Excel faisant pour vous le calcul du taux d’endettement à la place de votre banque ! Sinon, vous pouvez prendre connaissance de votre capacité d’emprunt en fonction de vos revenus avec un taux d’endettement maximum grâce à ce tableau :

Capacité d’emprunt à taux d’endettement maximal

Salaire mensuel net (€) Mensualité maximale (€) Prêt sur 10 ans (€) Prêt sur 15 ans (€) Prêt sur 20 ans (€)
1200 396 47520 71280 95040
1700 561 67320 100980 134640
2000 660 79200 118800 158400
2500 825 99000 148500 198000
3000 990 118800 178200 237600
3500 1155 138600 207900 277200
4000 1320 158400 237600 316800
4500 1485 178200 267300 356400
5000 1650 198000 297000 396000

Le taux d’endettement et son calcul prennent différents éléments en compte : votre salaire net, vos revenus fonciers, les pensions alimentaires, les allocations logement… Vous l’aurez compris, le taux d’endettement et son calcul se font de sorte à ce que vous n’arrivez pas en situation de surendettement dont il est difficile de s’extirper.

Les banques voulant également être remboursées, elles n’acceptent que très rarement que vous dépassiez ce taux. Aussi, le taux d’endettement n’est pas le seul critère pris en compte pour statuer sur une recevabilité d’un dossier, sont notamment regardés :

  • La gestion de votre compte
  • Votre profil (bonne santé, âge, activité professionnelle, situation personnelle, difficulté à rembourser un précédent crédit…)
  • Votre apport personnel

Pour les professionnels et les entreprises, le calcul du taux d’endettement se calcule grâce à un ratio endettement net / capacité de financement. C’est en divisant l’un par l’autre que vous connaîtrez le ratio d’endettement global qui doit en général être inférieur à 3 ou 4 pour ne pas être en surendettement.

Le calcul du taux d’endettement différentiel s’applique principalement aux demandeurs de prêt ayant recours à l’investissement locatif. Le calcul différentiel vous permet d’augmenter votre capacité d’emprunt dans le cas de ce type d’investissement. Ce calcul se fait en isolant chaque investissement en calculant la différence entre les charges et les revenus d’un investissement et à ajouter la somme obtenue au calcul global du taux d’endettement.

Annonce

Quel est le reste à vivre minimum ?

Le reste à vivre minimum désigne les revenus restants après avoir payé vos charges (dont les mensualités font partie). La banque s’intéressera dans les faits au reste à vivre, qui indique réellement votre capacité de remboursement. Toutefois, le reste à vivre est corrélé au taux d’endettement puisque vous devez calculer l’un pour connaître l’autre.

Plus votre reste à vivre est élevé, plus vous aurez de chance d’obtenir un prêt à votre banque avec un taux d’endettement supérieur à 33%. Il s’agit des rares cas où un demandeur de prêt peut contracter un crédit immobilier avec un taux d’endettement de 40% voire 50%. Une mensualité importe est donc tout-à-fait remboursable, surtout si le crédit est contracté de la part d’un demandeur de prêt avec une situation « favorable » (importants revenus, aucun enfant à charge…).

Le calcul du taux d’endettement maximum pour un crédit à la consommation

Un crédit à la consommation est un crédit contracté pour un bien autre qu’un bien immobilier. Notez que la somme demandée ne pourra être supérieure à 75 000 euros et que si vous ne pouvez pas acheter un bien immobilier, vous ne pourrez pas non plus utiliser ces fonds pour le construire. Le crédit doit être contracté pour des besoins qui ne sont pas professionnels et pour faire l’acquisition de biens de consommation (voiture, voyages, électroménager…).

Si vous envisagez de souscrire un crédit à la consommation, sachez que le taux d’endettement est également de 33%. Tout comme une demande de crédit immobilier, ce sera surtout le reste à vivre qui sera regardé de près, davantage même que que le taux d’endettement.

Annonce

Le cas du surendettement

C’est quoi un dossier de surendettement ?

Dossier de surendettementLes articles L. 711-1 et L. 712-2 du Code de la consommation stipulent que « La situation de surendettement est caractérisée par l’impossibilité manifeste de faire face à l’ensemble de ses dettes non professionnelles exigibles et à échoir. » Autrement dit, vous êtes en situation de surendettement lorsque vous ne pouvez plus en l’occurrence rembourser votre prêt immobilier.

Vous devez envoyer votre dossier de surendettement après l’avoir rempli par l’intermédiaire de la Banque de France. La commission de surendettement, un organisme public, se penche sur votre dossier et votre situation. C’est à l’issue de la consultation de votre dossier qu’elle considère ou non que vous êtes en situation de surendettement.

La commission de surendettement va ensuite vous proposer une solution, adaptée à votre cas. Il peut s’agir de reports, de nouveaux échelonnements ou même d’un remboursement partiel (ou total dans de rares cas) de vos dettes ! Pour en savoir plus sur le surendettement, n’hésitez pas à vous rendre sur ce site.

Quelle est la durée d’un plan de surendettement ?

La durée de la mesure prise par la commission de surendettement est variable et dépend donc des cas. Vous pouvez être inscrit pendant 7 ans maximum au FICP, le Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers. Durant cette période, il vous est impossible de demander un prêt bancaire et les futurs crédits que vous voudrez contracter le seront difficilement dans la mesure où vous avez du mal à rembourser une première fois vos dettes.

Redactor

Written by Nabil

Mis à jour le 3 Avr, 2020

Commentaires

star star star star star

Learn more about our process for controlling and publishing ratings