Raccordement électricité : Enedis, tarifs, délais, consuel

Résumé : Le raccordement à l’électricité est une étape nécessaire pour tous les logements neufs (appartements ou maisons). Il permet de relier le logement aux installations du réseau électrique. Le raccordement à l’électricité est réalisé par Enedis.

Qu’est-ce que le raccordement à l’électricité ?

Pourquoi procéder à un raccordement à l’électricité ?

Le raccordement à l’électricité est une étape essentielle lors de la construction d’une maison neuve puisqu’il permet d’alimenter le logement en électricité. En effet, les travaux de raccordement électricité consistent à relier le logement aux installations du réseau électrique.

Pourquoi le raccordement électricité se fait avec Enedis ?

En tant que distributeur d’électricité et gestionnaire du réseau électrique, Enedis (ex ERDF) est le seul acteur du secteur de l’énergie à être en charge du raccordement à l’électricité. enedis

Ainsi, lorsque l’on cherche à effectuer le raccordement électricité de son domicile, il faut en faire la demande auprès d’Enedis. Le raccordement est une étape préalable à la mise en service du compteur électrique et à la souscription d’une offre électrique.

Les fournisseurs d’électricité ne sont pas concernés par le raccordement à l’électricité car les installations du réseau sont la propriété d’Enedis.

Peut-on effectuer un raccordement électricité avec EDF ?

Comme nous l’avons expliqué précédemment, le raccordement à l’électricité est une opération entièrement à la charge d’Enedis. EDF, qui est un fournisseur d’électricité et de gaz, n’est donc pas responsable des travaux de raccordement.

En revanche, si vous êtes déjà client chez EDF, vous pouvez faire la demande de raccordement en ligne, à partir de votre espace client. Cette demande sera ensuite transmise à Enedis.

Le saviez-vous ?

EDF est le fournisseur historique d’électricité depuis sa création en 1946. Avant l’ouverture du marché de l’énergie, EDF avant le monopole de la commercialisation de l’électricité en France. Malgré cette concurrence, EDF est toujours le fournisseur de 80% des foyers.

Quels sont les tarifs du raccordement à l’électricité ?

Il existe plusieurs tarifs concernant le raccordement à l’électricité. En effet, le prix de cette prestation d’Enedis varie selon :

  • Le type de raccordement : aérien ou souterrain.
  • La puissance du compteur : de 3 à 36 kVA.
  • La distance entre le logement et les installations électriques publiques.
  • L’installation concernée : haute tension ou basse tension.
  • La zone géographique : ZFA et ZFB.

À quoi correspondent ZFA et ZFB ?

Les zones ZFA et ZFB correspondent à la taille de la commune où se situe le logement. Les zones ZFA désignent les communes de moins de 100 000 habitants et ZFB, les communes de plus de 100 000 habitants.

Pour y voir plus clair, voici un tableau récapitulatif des différents tarifs du raccordement à l’électricité.

Prix des raccordements individuels de puissance inférieure ou égale à 36 kVA en novembre 2020 :

Zone Puissance de raccordement Prix  HT Prix TTC (TVA = 20%)
ZFA
3 kVA sans comptage 1687,00 € 2024,40 €
12 kVA monophasé 1735,00 € 2082,00 €
36 kVA triphasé 1809,00 € 2170,80 €
ZFB
3 kVA sans comptage 1875,00 € 2250,00 €
12 kVA monophasé 1850,00 € 2220,00 €
36 kVA triphasé 1944,00 € 2332,80 €

Il faut bien garder en tête que la distance entre le logement et les installations du réseau est une donnée importante. En effet, plus le logement est dans une zone reculée, plus le raccordement coûte cher.

Changez de fournisseur et faites des économies avec papernest !

Informations

Informations

Quand réaliser un raccordement à l’électricité ?

Le raccordement à l’électricité doit se faire lors de la construction d’une maison neuve ou d’un immeuble.  Seule cette opération peut permettre de relier le logement au réseau et de profiter de l’électricité.

Un raccordement au gaz est également nécessaire lors de la construction d’un logement neuf. En revanche, il n’est pas à la charge d’Enedis, mais à celle de GRDF, le gestionnaire du réseau de gaz en France.

Doit-on raccorder sa maison neuve à l’électricité ?

La construction d’une maison neuve va obligatoirement nécessiter un raccordement à l’électricité puisque c’est le seul moyen d’alimenter le futur logement en électricité. raccordement électricité maison neuve

Pour procéder au raccordement de sa maison à l’électricité, il faut contacter Enedis, monter un dossier et transmettre quelques informations telles que :

  • Le plan de masse
  • Une copie du permis de construire
  • Des photos de l’emplacement des futurs travaux
  • L’extrait du cadastre
  • Un document dans lequel le propriétaire s’engage à payer les travaux de raccordement
  • La puissance de raccordement souhaitée

Une fois que la demande de raccordement et le dossier ont été transmis, Enedis fait parvenir une proposition de devis et un détail de la nature des travaux sous 10 jours. Si le propriétaire accepte la proposition, les travaux peuvent débuter.

Le raccordement dans les maisons anciennes

Dans le cas d’une maison ancienne, le raccordement à l’électricité n’est pas nécessaire si le logement dispose déjà d’une installation électrique.

Comment se déroule le raccordement d’un appartement ?

Lors de la construction d’un appartement, le raccordement à l’électricité se fait pour l’immeuble entier. La procédure se déroule alors de la même façon que pour une maison neuve.

Le syndic de copropriété doit adresser la demande de raccordement à Enedis et fournir les différentes pièces administratives demandées (copie du permis de construire, extrait du cadastre, etc).

La réponse d’Enedis parvient ensuite dans les 10 jours ouvrés et contient :

  • Le devis
  • La description des travaux
  • Un échéancier prévisionnel
  • Les coordonnées du conseiller Enedis qui suit le déroulement des travaux, etc

En ce qui concerne les délais de réalisation des travaux de raccordement à l’électricité d’un immeuble, on distingue deux cas de figure :

  1. Délai de 2 mois pour un raccordement simple (branchement entre l’installation intérieure du bâtiment et le réseau public de distribution d’électricité).
  2. Délai de 6 mois pour un raccordement complexe (extension de plus de 30 mètres).

Qu’est-ce que le raccordement provisoire à l’électricité ?

Le raccordement provisoire à l’électricité est surtout demandé dans le cas d’un chantier ou de travaux dans un nouveau logement. Ce type de raccordement permet de bénéficier d’un accès à l’électricité pour une durée limitée qui ne peut pas être supérieure à un an et 3 mois.

Pour effectuer une demande de raccordement provisoire, il faut transmettre à Enedis :

  • La puissance souhaitée pour le compteur
  • La date du raccordement
  • Un plan de l’emplacement exact du chantier

Si la puissance demandée pour le compteur est supérieure à 36 kVA, une convention de raccordement est envoyée. Elle devra être signée par le demandeur des travaux et par Enedis.

Quelles sont les différentes étapes du raccordement électricité ?

Le raccordement d’un logement en électricité est une opération qui se fait en quatre étapes :

  1. La demande de raccordement
  2. Recevoir la proposition d’Enedis
  3. Effectuer les travaux de raccordement
  4. Procéder à la mise en service du compteur

Comment faire une demande de raccordement électricité ?

La demande de raccordement à l’électricité se fait auprès du gestionnaire du réseau électrique, à savoir Enedis. Elle peut être faite en ligne ou par courrier recommandé.

Au moment d’effectuer la demande, il faut indiquer :

  • Si on est un professionnel ou un particulier.
  • La date à laquelle on veut recevoir l’électricité.
  • La puissance souhaitée pour le compteur, etc.

Certains fournisseurs d’électricité permettent de faire la demande de raccordement directement depuis leur espace client en ligne. La demande est ensuite directement transmise à Enedis.

Après le dépôt de la demande, cette dernière est étudiée par les experts d’Enedis qui réalisent ensuite un devis des travaux. Ce devis est envoyé dans un dossier qui contient également un plan détaillé des travaux.

Comment se déroulent les travaux de raccordement électricité ?

Les travaux de raccordement à l’électricité débutent une fois que le demandeur a accepté la proposition de devis d’Enedis. La durée de ces travaux dépend des délais d’obtention des autorisations administratives et de l’éventuelle nécessité d’étendre le réseau.

Il existe deux types de raccordements à l’électricité :

  1. Le raccordement aérien
  2. Le raccordement souterrain

Le raccordement aérien est de moins en moins utilisé, mais il se révèle indispensable dans certaines situations. Ce type de raccordement répond à des règles très strictes, notamment en ce qui concerne la hauteur des câbles. Ainsi, la hauteur minimale doit être de :

  • 3 mètres en bordures de routes sans accès de véhicules.
  • 4,50 mètres en jardin privatif.
  • 5,50 mètres pour les traversées de voies ouvertes à la circulation.

Quant au raccordement souterrain, il répond lui aussi à quelques règles qui concernent surtout la profondeur d’enfouissement des câbles qui doit être de :

  • Au moins 60 cm pour une zone non-accessible aux véhicules.
  • 1 mètre de profondeur pour une zone de passage de véhicules.

Lors du raccordement à l’électricité, les techniciens d’Enedis installent le coffret de branchement le plus proche possible des installations du réseau. Ensuite, ils installent le compteur électrique et le disjoncteur puis relient les trois éléments à l’aide d’un câble de dérivation.

Les demandes d'autorisation

Si le raccordement nécessite d’empiéter sur le domaine public, le propriétaire du logement doit demander une autorisation auprès des instances compétentes (mairie, conseil départemental, conseil régional, etc).

 

Quand effectuer la mise en service du compteur ?

Lorsque les travaux de rénovation sont terminés, les équipes d’Enedis remettent au propriétaire un certificat de conformité de l’installation appelé « Consuel ».

Tarifs du Consuel pour la métropole et pour les non professionnels de l’électricité en novembre 2020 :

Type de formulaire Type d’installation Format Papier
Format Numérique
Attestation de conformité JAUNE Installations de consommation à usages domestiques 124,86 123,6
Attestation de conformité VERT Installations de consommation à usages non domestiques 66,48 65,24
Attestation de conformité BLEU Installations de production d’électricité sans espace de stockage 173,11 171,48
Attestation de conformité VIOLET Installations de production d’électricité avec espace de stockage 198,02 196,76

Après avoir reçu cette attestation, il est temps de procéder à la mise en service du compteur électrique. Cette prestation, également à la charge d’Enedis, se déroule après la souscription d’un contrat d’électricité auprès du fournisseur de son choix.

Depuis 2007, il est possible de souscrire chez le fournisseur d’électricité de son choix. Tous les contrats énergétiques sont sans engagement et la résiliation est totalement gratuite.

Le tarif de la mise en service de l’électricité dépend du type de mise en service, mais aussi des délais. En effet, plus la mise en service est urgente, plus elle est chère.

Frais et délais de la mise en service de l’électricité en novembre 2020 :

Type de mise en service Délais Prix en € TTC
Mise en service initiale standard 10 jours ouvrés
50,56 €
Mise en service initiale express 5 jours ouvrés
88,84 €
Mise en service standard 5 jours ouvrés 16,79 €
Mise en service express – énergie coupée 2 jours ouvrés 55,07 €
Mise en service d’urgence – énergie coupée
Compteur mécanique
le jour même 149,19 €
Mise en service d’urgence – énergie coupée
Compteur Linky
le jour même 69,76 €

Pour en savoir plus sur les différentes missions du gestionnaire et distributeur Enedis, cliquez sur ce lien.

Mettre en service son compteur d'électricité

Appel gratuit

Souscrivez une offre chez un fournisseur alternatif et mettez en service votre compteur avec papernest

Annonce

Annonce

 

 

FAQ

🏘️ Le raccordement a l'électricité est-il obligatoire ?

Le raccordement à l'électricité avec Enedis est le seul et unique moyen de relier votre logement au réseau et donc de bénéficier de l'électricité.

En revanche, le raccordement ne s'applique que dans le cas d'une maison neuve et qui n'a jamais été habitée. Il s'agit d'une opération qui ne se réalise qu'une seule fois.

Cependant, la mise en service de l'électricité doit se faire à chaque changement d'occupants.

⚖️ Quelle est la différence entre EDF et Enedis ?

Souvent confondus, EDF et Enedis n'ont pourtant pas les mêmes rôles et les mêmes missions. En effet, l'un est un fournisseur d'énergie, tandis que l'autre est le distributeur d'électricité.

EDF est le fournisseur historique d'électricité. Son rôle est simplement de commercialiser de l'électricité pour les particuliers et les professionnels. En tant que fournisseur historique, il est concerné par le tarif réglementé de vente à travers son offre "Tarif Bleu".

Enedis (ex ErDF) est le distributeur d'électricité et le gestionnaire du réseau. Il a pour rôle de distribuer l'électricité aux fournisseurs, qui vont ensuite la fournir aux consommateurs.

Les missions de gestionnaire chargent Enedis de :

  • Effectuer les travaux de raccordement
  • Procéder aux mises en service des compteurs
  • Assurer la maintenance des compteurs électriques, etc

💰 Quel prix pour viabiliser un terrain ?

La viabilisation consiste à raccorder un terrain aux différents réseaux (électricité, gaz, eau, etc) et à la rendre constructible et habitable.

La première étape de la viabilisation est de vérifier que le terrain est constructible en consultant le plan local d'urbanisme (PLU) en mairie et demander le certificat d'urbanisme qui fixe les modalités de raccordements.

Le coût de la viabilisation dépend surtout de la distance entre le logement et les différents réseaux. Plus cette distance est élevée, plus les raccordements sont chers.  En moyenne, la viabilisation d'un terrain coûte entre 5000 et 15 000€.

En savoir plus :

Redactor

Ecrit par Maxime

Mis à jour le 10 Sep, 2020