Le prix de l’immobilier ancien continue à augmenter fin 2021

L’année 2021 était déjà marquée par une hausse de prix de l’immobilier ancien : il semblerait que le troisième trimestre de 2021 confirme cette tendance. Découvrez les détails de ces évolutions de prix de l’ancien ainsi que les conditions actuelles de l’investissement dans le neuf.

Le prix de l’immobilier ancien en hausse : pourquoi ?

La hausse annuelle des prix d’achat de l’immobilier ancien en France a atteint les 7,9% selon les rapports publiés ce 23 novembre par l’Insee. Le troisième trimestre de 2021 s’est donc bien inscrit dans la montée des prix déjà bien établie depuis le début de l’année.

Qu'est-ce l'immobilier ancien ?

Pour qu’une maison ou un appartement fasse partie de ce que l’on appelle l’immobilier ancien, sa construction doit dater de plus de 5 ans. S’il a fait l’object d’une mutation, il peut aussi qualifier d’ancien sans attendre l’échéance.

En Île-de-France, où les augmentations ont été moins marquées, on note un prix d’achat de 6 840€ par mètre carré. À Paris, malgré ses prix typiquement très élevés, on note plus une stagnation des prix qu’une augmentation ou une diminution.

C’est donc en région que se trouvent les hausses les plus importantes cette année, avec une hausse moyenne de 8,8%, avec 9,4% d’augmentation pour les maisons anciennes, et 7,4% pour les appartements anciens. Cela présage des ventes à prix importants, ce qui est avantageux pour les propriétaires vendeurs, mais qui rend compliqué les achats d’ancien par de potentiels acquéreurs.

Quels avantages à investir dans l’immobilier neuf en 2022 ?

Si l’ancien coûte cher, qu’en est-il du marché de l’immobilier neuf ? Nous somme depuis ces dernières années dans un contexte d’encouragement des investissements dans l’immobilier neuf.

Le gouvernement encourage en effet la location et donc l’achat de biens immobiliers neufs ou rénovés. Cela s’inscrit notamment dans les projets gouvernementaux de réduction du nombre de logements énergivores.

Effectivement, les logements neufs sont plus à même de respecter les normes d’efficacité énergétiques et thermiques, telles que le RT 2012 et le classement produit dans le cadre du DPE (Diagnostic de Performance Énergétique).

Ils sont souvent construits avec ces normes en tête, ou bien en visant les avantages fiscaux proposés par les dispositifs tels que la loi Pinel, par exemple. Ce dernier accorde en effet des dispositifs de défiscalisation aux propriétaires de logements mis en location sous des conditions très précises, dont la qualité neuve du logement en question.

Pour plus d’informations sur les aides financières gouvernementales en matière d’immobilier, accordées notamment pour les travaux de rénovation, rendez-vous sur cette page du  service public.

Mis à jour le 21 Déc, 2021

redaction La rédaction de papernest - Crédit immobilier
Redactor

Flore de Garidel

Rédactrice junior experte des sujets crédit immobilier