Les meilleures astuces pour booster votre gestion de l’intérim 

De nombreuses entreprises ont actuellement recours à l’intérim pour pouvoir gérer les nombreux recrutements qui tendent à devenir un vrai casse-tête pour elles. En 2018, par exemple, selon les propos de la Direction de l’Animation de la Recherche des Etudes et des Statistiques ou DARES, le nombre d’équivalents temps plein (ETP) dans ce secteur approchait des 783.000. En effet, ce travail temporaire permet de faire face efficacement à des besoins de recrutement exceptionnels. Mais ceci doit obéir des règles strictes et doit être inscrit dans un cadre précis. 

Formez vos talents aux meilleures pratiques

Eh oui, la formation est très importante pour booster la gestion de l’intérim. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’entre le recrutement et la fin de sa mission, un intérimaire sera mis en contact avec de nombreux collaborateurs qui comprennent des opérationnels et des managers. Et pour que le processus se passe très bien et que les risques judiciaires soient évités, vos collaborateurs doivent se soumettre aux règles et principes de l’intérim, notamment au cadre légal où s’inscrit l’intérim. 

En effet, selon le Code du Travail, vous devez proposer à vos équipes des formations animées par les Ressources Humaines. Pour cela, vous devez aussi faire des mises à jour régulières. Si vous ne pouvez pas faire cela, vous pouvez prévoir l’utilisation de logiciel intérim qui permettront de laisser à vos collaborateurs un guide de ces règles et des bonnes pratiques à adopter pour accélérer le processus de l’intérim. 

Travailler avec les meilleures ETT

Deuxième point, pour booster la gestion de votre intérim, essayez également de lister les points positifs et les points négatifs de vos potentiels fournisseurs et en fonction de cela organiser un appel d’offres. Ceci vous permettra de comparer toutes les propositions existantes avant de faire un choix et de définir vos tarifs. 

Proposer des réunions de suivi régulières tout au cours de l’année pour définir ensemble les points à améliorer ou de régler au fur et à mesure les difficultés qui surgissent pendant votre collaboration. En renégociant vos accords-cadres, vous pourrez obtenir de meilleurs coefficients de facturation. 

Formuler des demandes précises

Si vous savez bien expliquer vos besoins, vous pourrez tomber sur des offres plus intéressantes. Autrement, les agences vous proposeraient des profils qui ne répondent vraiment pas à vos attentes. Vous devez donc être plus précis dans la définition de vos besoins. Surtout, évitez les propositions incomplètes ou maladroites qui vous engageraient dans un mauvais-contrat. 

Pour vous aider, voici quelques-uns des points importants que vous devrez imposer lors d’une demande à votre ETT :

  • Le lieu de travail ;
  • Le motif et la justification du recours ;
  • Les dates de mission et les horaires de travail ;
  • La qualification et le taux horaire ;
  • Les caractéristiques du poste ;
  • Les risques associés ;
  • Le nom du responsable hiérarchique ;
  • Les prérequis indispensables comme les permis, les diplômes, les formations, etc. ;
  • Les équipements de protection individuelle (EPI) nécessaires ; 
  • Etc.

Une fois que vous avez choisi votre intérim, il se pourrait qu’il vous demande des documents lui permettant de comprendre au mieux vos attentes. Sur ce, faites très attention car selon ce qui est prédit par le Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, le contrat de travail temporaire d’un intérim « ne peut avoir ni pour objet ni pour effet de pourvoir durablement un emploi lié à votre activité normale et permanente en tant qu’entreprise utilisatrice. »

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis, cliquez ici.