Une pétition signée par les plus grands groupes immobiliers

12/11/20 - Depuis le début du reconfinement, les visites physiques de biens immobiliers sont interdites aux particuliers. Pourtant, c’est une étape primordiale lors de l’achat ou de la location d’un bien. Les grands groupes immobiliers se sont donc réunis pour signer une pétition afin de les autoriser à nouveau.

Le confinement et les déménagements

Contrairement au premier, il est autorisé de déménager pendant ce deuxième confinement. Cela implique qu’achats et locations de biens continuent. Vous pouvez souscrire un crédit immobilier, signer l’acte notarié, louer un camion et déménager avec l’aide de quelques proches ou de déménageurs professionnels.

Les problèmes liés à l’interdiction des visites physiques

La seule chose que vous ne puissiez pas faire est de visiter le bien physiquement. Or, cette étape est déterminante lors du choix d’un bien immobilier. Il est très rare que des personnes achètent ou signent un bail de location sans avoir visiter en personne le logement.

Bien que les visites virtuelles soient autorisées, elles ne permettent pas aux futurs acquéreurs ou locataires de se rendre réellement compte des volumes, de la luminosité, des nuisances sonores, et de bien d’autres critères primordiaux dans leur choix. Par contre, les particuliers peuvent se rendre sur place, après avoir signé le compromis de vente provisoire, pour l’état des lieux, les estimations de travaux, les visites préalables de vente…

La pétition « N’immobilisez pas l’immobilier »

Les grands groupes immobiliers de France se sont donc réunis afin de signer une pétition adressée au Président, au Premier Ministre et à la Ministre déléguée chargée du Logement : « N’immobiliser pas l’immobilier »

Que demandent les signataires ?

Les réseaux et groupes immobiliers demandent à ce que les visites physiques soient autorisées à nouveau. Ils argumentent que beaucoup de familles se retrouvent dans des situations délicates car elles ne peuvent pas visiter, et donc choisir, de lieux où vivre. « Or, avoir un toit au-dessus de la tête est aussi vital que de se nourrir » est-il écrit dans cette pétition.

Les solutions proposées

Tout à fait conscients de la situation sanitaire et des efforts qui doivent être fournis, les signataires proposent différentes solutions pour garantir la sécurité de leurs clients lors des visites :

  • limiter le nombre de visiteurs par visite ;
  • limiter le nombre de visites par jour ;
  • nettoyer les lieux après chaque visite ;
  • demander aux collaborateurs de télécharger l’application Tousanticovid.

Les signataires ne sont pas fermés aux propositions du gouvernement tant qu’elles leur permettent de réaliser des visites physiques. Au-delà de la santé économique du marché, la pétition rappelle que les transactions immobilières sont liées aux événements de la vie (naissance, décès, mutation, chômage) qui ne s’arrêtent pas pendant le confinement. Il est donc urgent de mettre en place des solutions qui permettent aux Français de déménager dans de bonnes conditions.

Qui sont les signataires ?

Les signataires sont nombreux. On y retrouve plusieurs grands groupes français :

  • l’Adresse ;
  • Century 21 ;
  • Guy Hoquet ;
  • Laforêt ;
  • Citya Immobilier ;
  • Nestenn ;
  • Era Immobilier ;
  • Nexity ;
  • Foncia ;
  • Orpi.

Si vous souhaitez lire cette pétition, suivez ce lien.

Mis à jour le 10 Sep, 2021

redaction La rédaction de papernest - Crédit immobilier
Redactor

Lina