Vous être propriétaire d’un bien immobilier et vous faites actuellement face à une difficulté financière ? Vous avez un besoin sérieux de liquidité ? Eh bien, sachez que de nos jours, il est possible de récupérer rapidement des liquidités ou de solder vos dettes en seulement quelques mois. Il s’agit en fait de la solution de vente à réméré ou vente avec faculté de rachat, un outil efficace souvent utilisé pour précisément restructurer des dettes. Zoom sur le sujet.

Qu’est-ce que la vente à réméré ?

Le terme « réméré » vient notamment du mot latin « redimere », signifiant « racheter ». Il trouverait ses origines au Moyen-Âge et fonctionnerait comme étant un pacte de faculté de rachat, par lequel un vendeur se réserve de reprendre le bien qu’il a vendu. Cela étant possible en contrepartie d’une restitution du prix principal ainsi que d’un remboursement de frais. Actuellement, la vente a réméré est utilisée comme outil simple et rapide pour restructurer les éventuelles dettes des personnes qui se trouvent dans une situation complexe. Parfois, elle est même présentée comme étant une alternative au rachat de crédit par les professionnels œuvrant dans ce domaine. Ces personnes choisissent notamment cette option, car elles ne peuvent pas résoudre leur problème en contractant un crédit bancaire classique, pour la simple raison qu’elles sont déjà fichées à la banque.

Principe de la vente à réméré

La vente a réméré consiste à racheter un bien immobilier auparavant vendu à un investisseur. En général, le vendeur dispose d’une durée 6 mois à 5 ans pour avoir la possibilité de racheter son logement. Il pourra d’ailleurs y vivre durant cette période, à condition de verser un loyer à l’acquéreur. S’il ne parvient toutefois pas à résoudre ses problèmes financiers avant la fin du délai, son bien deviendra logiquement la propriété exclusive de l’investisseur. Il devra alors accepter de quitter les lieux, afin d’éviter de se voir expulsé. Lorsque vous êtes surendetté, il est clair qu’il vous est impossible d’obtenir des crédits bancaires classiques. Un tel prêt ne vous est effectivement permis, attendu que vous faites face à une instabilité professionnelle, une situation d’interdit bancaire ou encore un manque de pérennité salariale. La vente à réméré se révèle alors dans ce cas, être une solution relativement efficace pour rembourser vos dettes.

Les étapes de la vente à réméré

La vente a réméré est généralement composée de 3 étapes majeures pour vous aider à redresser votre situation financière :

  • Vente de votre bien immobilier
    Dans cette étape, vous signerez un contrat de vente à réméré devant le notaire. À noter que tout comme le crédit hypothécaire, il s’agit d’un acte notarié, qui se fait également en présence de l’investisseur ou de l’acquéreur. Les frais du notaire seront notamment à la charge de ce dernier.
  • Restitution de votre équilibre financier
    Grâce au montant de la vente, vous pourrez rembourser vos crédits en cours et sortir de votre surendettement ou d’un éventuel interdit bancaire. Un dépôt de garantie sera notamment à déposer chez le notaire, en vue du futur rachat.
  • Rachat de votre bien immobilier
    Une fois que vous aurez définitivement remboursé vos dettes et assaini votre situation financière, vous pouvez maintenant racheter votre bien. En général, vous aurez un délai de 6 à 60 mois pour le faire. Un acte de vente devant le notaire sera également établi entre l’acheteur et vous. Cet acte mentionnant d’ailleurs le prix du rachat de votre bien immobilier.

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis, cliquez ici.