Fermer les yeux lors d’une douce nuit d’été dans des draps frais ou se blottir contre sa moitié (d’oreiller) sous sa couette en hiver ou pendant de grosses pluies, sont les objectifs premiers de toute vie bien vécue. Alors parce qu’on ne rigole pas avec les siestes et le sommeil, on ne devrait pas prendre les lits et matelas à la légère non plus. Focus sur les piliers d’un bon sommeil, ergo d’une belle vie.  

 

Vous doutez encore de la nécessité de dépenser des centaines d’euros dans un nouveau lit et matelas ? Plusieurs études ont été menées et il a été conclu qu’une literie neuve permettait de gagner 50 minutes de sommeil par nuit, soit 6 heures de sommeil par semaine que l’on perd sans même se rendre compte pendant la nuit ! Le retour sur l’investissement se fait en gain de productivité et de vos performances quotidiennes que vous pourriez augmenter de 20%.

 

Mais comment le choisir ? Tout d’abord fiez-vous à l’expertise d’Amiel qui conçoit, produit et vend des matelas depuis maintenant 70 ans. Ensuite, il est bien connu que certains les préfèrent fermes d’autres moelleux pour épouser chaque morphologie. Il s’agit de trouver un juste-milieu. Un matelas trop ferme peut provoquer une hyper-cambrure dûe à une circulation sanguine gênée au niveau des épaules et hanches. C’est l’hyper-cambrure qui vous fait généralement changer plusieurs fois de position une fois endormi.e et qui vous donne un mal de dos en vous levant. L’idéal est d’opter pour un matelas doté de 5 à 7 zones de soutien (tête, les épaules, le dos, le bassin, les cuisses, les mollets et les pieds). A l’inverse, un matelas trop mou créer comme un fossé dans le lit, ne soutenant pas avec efficacité la colonne vertébrale comme aucun point clé de soutien n’est en contact avec le matelas. Pour les fortes corpulences ou les couples avec des grandes disparités de poids, on conseillera plus des matelas à ressort en forme biconique ou des matières telles que le latex.

Il faut également choisir un matelas par rapports à sa capacité d’aération (tout comme les chaussures, on essaiera d’opter pour un matelas qui respire pour un humain…qui transpire !) En effet, nous perdons en moyenne 40cl d’eau par nuit, il est donc primordial que le matelas fasse circuler l’air.

 

Finalement, il est souvent conseillé de changer le sommier ainsi que le matelas en même temps. Le sommier complète le travail du matelas en amortissant les mouvements du corps. Une fois usé, il ne peut plus soutenir correctement le poids du corps. On conseillera également d’opter pour un sommier et un matelas de la même gamme du même fabricant. Tout comme dans l’univers des cosmétiques, la base de teint prépare le travail du fond de teint, les sommiers amortissent le poids soutenu par les matelas et permettent un rendort et confort ultra. En complément, les deux produisent un effet optimal. Le fabricant pense aux matériaux utilisés pour chaque sommier et matelas pour faire en sorte que l’expérience du client soit la meilleure possible.

 

Finalement, ne prenez pas exemple sur la princesse au petit-pois et passez l’aspirateur sur et sous vos matelas pour enlever tout résidu de poussière ! C’est également une technique infaillible pour lutter contre les puces de lit ou les bêtes indésirables.

 

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis, cliquez ici.