Entre mars 2020 et mai 2020, tous les Français ont été confinés sur leur lieu de résidence. La conséquence immédiate fût l’arrêt quasi total de l’activité des travailleurs, salariés ou indépendants dont le métier reposait jusqu’à lors sur des échanges physiques avec des personnes.

Internet comme exutoire


Sans les moyens de communications numériques (télévision, réseaux sociaux, visioconférence, etc.), la situation de confinement aurait eu des conséquences dramatiques ; en particulier pour les enfants, les personnes isolées qui n’auraient pas pu tenir plusieurs semaines sans contact avec leurs proches, leurs amis et collègues.


La découverte du télétravail


Nombreux sont ceux qui par choix ou par obligation, ont découvert le télétravail. D’autres ont augmenté la quantité de travail effectuée par ce moyen technique.


Finalement, les entreprises, grandes ou petites, ont su rapidement mettre en place des procédures de travail à distance.
Tous les travailleurs n’ont pas forcément adhéré à cette méthode, mais tous ont pu continuer, au moins en partie, leur activité et ainsi conserver leur emploi et leur salaire.


La technique a résisté


Là où certains prédisaient une rupture des flux de transfert (débit Internet) et d’autres interpellaient sur l’impossibilité d’établir des réunions de travail, le monde et ses milliers de techniciens ont démontré que les infrastructures de communications étaient solides.
Même au niveau individuel, presque tous les foyers ont eu un accès numérique quasi normal. Il y a eu quelques soucis à régler sur des box, des routeurs wi-fi, mais avec de bons conseils, la plupart des français ont pu télétravailler.


Le télétravail comme soutien à l’économie


Après le déconfinement, de nombreuses entreprises resteront fermées, plusieurs définitivement ; d’autres devront restructurer leurs ressources humaines pour faire face à des changements dans leur activité.
La conséquence est la perte d’emploi pour les salariés ou de contrats pour les indépendants, TPE ou PME.
Cette période durera probablement plusieurs années et ceux qui peuvent s’adapter, rester mobiles seront mieux à même de retrouver une capacité financière.


S’adapter par la mobilité virtuelle


La mobilité est l’un des moyens pour valoriser un profil de candidat à l’emploi ou simplement la concrétisation d’un projet d’affaire personnelle.
Mais tout le monde ne peut se déplacer physiquement aussi facilement qu’il le souhaiterait ; parcourir plusieurs centaines, voire milliers de kilomètres chaque jour semble impossible.
Et pourtant, les outils de communication audiovisuelle à distance nous ont montré l’étendue des possibilités de travailler sans se déplacer :
Gain de temps de transports : une réunion dure en moyenne 45 minutes. Un trajet domicile-bureau nécessite de 30 minutes à 3 heures. Le calcul est simple !


Gain de réactivité : le client ou le patron est de plus en plus impatient et souhaite une intervention, un traitement aussi vite que possible. L’entreprise peut activer ses employés rapidement en fonction de leurs disponibilités temporelles et plus obligatoirement en fonction de leur situation géographique. L’indépendant peut intervenir immédiatement pour montrer sa réactivité.


Réduction des coûts : moins de déplacements, moins de repas, moins d’hébergements, moins de frais de représentation. L’économie peut être réaffectée à d’autres postes ou priorités.
Hausse du Chiffre d’Affaires : plus de clients servis pour le même temps de travail, plus d’ouvertures à des marchés distants jusque-là hors de portée, plus de satisfaction des clients qui restent fidèles. Autant d’atouts apportés par la communication à distance favorisent la croissance de l’entreprise.


Quels types de télétravail ?


Tous les métiers ne sont pas compatibles avec le télétravail, mais beaucoup le sont, en partie ou totalement :
Assistant de clientèle
Professionnel de santé (télémédecine)
Coach sportif ou bien-être
Vendeur, démonstrateur
Informaticien, développeur
Enseignant
Gestionnaire du personnel
Prestataire de service aux entreprises (secrétaire, comptable, DPO RGPD)
Etc.


Quand, comment travailler à distance ?


Tous les professionnels ne pourront ou ne voudront pas exercer 100% de leur activité à distance. Chacun organisera son temps d’activité virtuelle en proportion et en modalité technique selon ses priorités, ses capacités, ses habitudes et bénéfices de productivité.
Pour en savoir plus sur des activités exerçables à distance, consultez le site www.travail-domicile-complementaire.fr

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis, cliquez ici.