Lourd, délicat, précieux, couteux…le piano rassemble tous les critères qui en font un objet difficile à déménager. D’ailleurs, les plus prudents ne confient le déménagement de cet instrument qu’à des professionnels, comme ceux d’Aux Porteurs. Avant de les contacter, il convient de cerner rapidement les différentes manières de déménager ce gros instrument en sachant que le mode de transport de piano dépend de la forme et des dimensions de ce dernier.

Comment déménager un piano à queue ?

S’il y a un modèle de piano difficile à déménager, c’est bien le piano à queue. Plus imposant que les autres modèles, celui-ci est également plus lourd (jusqu’à 600kg voire plus !).

Le piano à queue se décline en tout cas sous plusieurs formats :

  • Le modèle crapaud qui est le plus petit avec une longueur de 1.40m
  • Le quart de queue
  • Le demi-queue
  • Le trois quarts de queue
  • Le piano à queue quatre-quarts
  • Le piano à queue grand concert

Étant donné le poids du piano à queue, il faudra enlever toutes les parties amovibles (couvercle du clavier, couvercle qui se trouve au-dessus des cordes, les trois pieds, les pédales, etc.) pour l’alléger et pour faciliter le transport.

Une fois toutes les parties amovibles retirées, il faut recouvrir le piano d’une housse de protection spéciale piano et le placer sur un chariot ou le hisser par la fenêtre à l’aide d’une grue ou d’un autre équipement de ce type.

 

Comment déménager un piano droit

Le transport de piano droit est plus facile parce que la forme et le poids permettent une meilleure prise en main. Présentant quelques avantages forts intéressants, ce modèle est d’ailleurs le plus vendu dans le monde et le plus apprécié des pianistes amateurs et professionnels. Avec une largeur moyenne de 1.50m, les pianos droits pèsent entre 200 et 300kg soit deux fois moins qu’un piano à queue.

En tout cas, pour le déménagement, la première chose à faire est d’alléger l’instrument en enlevant les différentes parties amovibles : couvercle du clavier, panneaux frontaux supérieur et inférieur (au-dessus et en dessous du clavier), etc.

Contrairement au piano à queue, le transport de piano droit ne nécessite pas forcément de grue ou d’autres grands équipements de ce type. Un charriot suffit amplement. Toutefois, toute la manœuvre nécessite l’intervention de plusieurs personnes, notamment au moment de poser le piano sur le charriot. Il faut plusieurs personnes pour déplacer et porter le piano et une ou deux personnes pour tenir le charriot. Les personnes présentes doivent travailler de concert en poussant le charriot doucement jusqu’à destination.

Infos pratiques

Vous l’aurez compris, le mode de transport de piano dépend de la forme et du poids de ce dernier. Et étant donné sa fragilité, l’instrument doit être bien protégé durant le déménagement. Celui-ci se prépare d’ailleurs plusieurs jours à l’avance étant donné qu’il faut bien évaluer les différents endroits par lesquels le piano passera.

Que l’on passe par la fenêtre, par un couloir serré ou par des escaliers, il faut bien évaluer les difficultés avant le déménagement et surtout éviter de déménager le piano soi-même si l’intervention de déménageurs professionnels et expérimentés est plus logique. Ce serait en effet très dommage d’égratigner voire de casser le piano ou de provoquer un accident simplement parce qu’on a voulu faire quelques économies sur le budget déménagement.

La manière de déménager un piano dépend de la forme de ce dernier. Et étant donné sa valeur pécuniaire et sentimentale, le transport de piano est idéalement à confier à des professionnels. Vous déménagez bientôt et voulez connaître les recours possibles en cas de casses de votre instrument ? Plus d’infos à ce propos ici.

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis, cliquez ici.