Les techniques d’une bonne isolation thermique

Il y a deux techniques d’isolation thermique. L’isolation par l’intérieur est la technique la plus utilisée. Cependant, l’isolant se trouve entre le mur extérieur et intérieur de la maison. Elle présente un faible coût, mais on remarque une diminution de la surface de la pièce isolée. Il est essentiel dans cette technique d’isolation de mettre en place des rupteurs de ponts thermiques pour éviter aussi le problème de perméabilité de l’eau. Dans le cas d’une isolation thermique par l’extérieur, le matériau se trouve entre les murs et l’extérieur. Une installation facile et présentant moins de problèmes de ponts thermiques, l’isolation extérieure assure une bonne résistance à la perméabilité de l’eau. 

Changer l’isolant en cas de fuite d’eau par le toit 

Lorsqu’une fuite d’eau a eu lieu, cela veut dire que le matériau d’isolation a été humidifié. De ce fait, l’efficacité de ce matériau est considérablement réduite. En fonction de la situation et de l’isolant placé, il est parfois possible de garder la totalité ou une partie du matériau mis en place. Dans le cas d’un matériau en liège, l’isolant peut pourrir avec l’humidité. Cela ne signifie pas que le liège est un mauvais matériau. Au contraire, il est classé parmi les matériaux les plus utilisés et les plus performants en termes d’isolation thermique. La même chose se produit dans le cas d’une installation de la laine minérale. Il est important de remplacer toute l’installation déjà mise afin d’éviter que les moisissures ne se développent. Il faut donc contacter un professionnel afin de colmater l’infiltration de l’eau.

Changer l’isolant quand il a plus de 15 ans

Il est préférable de remplacer et de changer les vieux matériaux d’isolation. De ce fait, pour bénéficier d’une isolation performante, il vaut mieux remplacer les isolants abîmés. En effet, un isolant en laine de verre perd de son épaisseur au fil des temps. Il est possible de compléter cette isolation déjà mise en place par une autre couche de laine de verre si cette dernière est intacte. Mais, la meilleure stratégie reste de refaire toute l’isolation en reprenant de zéro avec un autre matériau plus performant comme la ouate de cellulose par exemple. 

Changer d’isolant quand il est abîmé par un rongeur 

Les rongeurs sont des animaux qui adorent dévorer les matériaux d’isolation. Parmi tous les rongeurs, les rats et les souris sont les plus présentent dans les maisons et présentent un risque pour les matériaux d’isolation thermique. De ce fait, ces animaux apprécient énormément la majorité des matériaux d’isolation, qu’ils soient d’origine végétale, animale ou minérale. Si l’isolation n’a pas été protégée correctement contre les rongeurs, il est possible qu’ils pénètrent facilement à travers le plus petit trou, car ils sont très agiles. Il est conseillé, dans ce cas,  d’opter pour une isolation en chanvre qui repousse naturellement les animaux. Afin d’éviter tous problèmes liés à la présence des rongeurs, il est préférable de poser un grillage anti-intrusion dans le but de protéger votre maison.

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis, cliquez ici.