Qu’il s’agisse des particules fines en pagaille, des acariens et autres allergènes en tout genre (poussières, composés organiques volatiles, etc…), l’air des maisons individuelles est souvent largement pollué du fait des caractéristiques même de l’habitat concerné, et cause au passage une diminution du confort de vie au sein de votre logement. Si l’importance de ce phénomène a longtemps été sous-estimée, elle est aujourd’hui de plus en plus mise en avant et prise en compte par les particuliers qui s’équipent en conséquence. On vous dit tout sur la qualité de l’air de votre maison et sur les techniques pour l’améliorer dans l’article ci-dessous.

 

 

Comment évaluer la qualité de l’air chez soi ?

 On le sait désormais depuis plusieurs années, et le problème commence à être connu et intégré par les ménages : l’air est plus pollué à l’intérieur des logements qu’à l’extérieur et ce du fait des différences substances citées en introduction qui stagnent dans les maisons et appartements  qui sont mal ventilées. Afin d’en savoir plus sur la qualité de l’air à votre domicile, notamment si vous sentez que vous avez des gênes au quotidien (toux chroniques, irritation de la peau, éternuements, etc…), vous pouvez vous tourner directement vers un conseiller médical en environnement intérieur (CMEI) qui peut travailler pour un hôpital ou une maire et qui va intervenir à votre domicile et vous livrer des conseils sur comments améliorer la qualité de  l’air chez vous. Il est d’ailleurs possible de trouver une liste complète de ces professionnels sur le site des CMEI présents dans l’Hexagone.

 

Quelles solutions pour améliorer la qualité de l’air dans sa maison ?

 La première chose à faire afin d’améliorer la qualité de l’air dans son logement et ainsi de mieux respirer et bien évidemment de penser à aérer régulièrement. Les maisons et appartements étant particulièrement mieux isolés qu’auparavant, cela se traduit également par une diminution des dépenses d’énergie mais aussi un renouvellement de l’air intérieur moins important. Ainsi, ouvrir les fenêtres de chaque pièce de son logement en grand et ce au moins 10 minutes par jour, est d’une importance primordiale. Cependant, il n’est pas toujours évident de pouvoir beaucoup aérer son appartement ou sa maison en hiver, quand le froid tape au carreau de manière insistante.

Dans ce cas, il est possible d’investir dans un certain type d’appareils, des purificateurs d’air qui vous permettent de naturellement filtrer les particules polluantes dans l’air.  A ce titre l’entreprise Air Naturel s’est d’ailleurs spécialisée dans la vente de ce type d’appareil. Vous pouvez d’ailleurs retrouver toute leur gamme d’appareils ici. Chaque produit dispose ensuite de sa propre page afin de disposer d’informations complémentaires concernant les caractéristiques de l’appareil. En effet, un purificateur doit être choisi selon la taille de la pièce, la capacité de filtration de l’air par heure et en fonction de vos besoins (allergies, animaux, travaux…). Il est possible de prendre en compte des spécificités supplémentaires comme la ionisation ou encore les applications des appareils connectés. Ainsi Air Naturel commercialise par exemple le purificateur d’air Roger Little de la marque Stadler Form pouvant couvrir des surfaces jusqu’à 53 mètres carrés, doté d’un préfiltre et d’un filtre 2 en 1 HEPA et charbon actif il supprimera les virus et bactéries, les polluants type composés organiques volatiles émis par les peintures, produits d’entretien… et les odeurs.

Pour plaire aux plus jeune ou aux mélomanes la marque Winix a réalisé un partenariat avec les enceintes JBL pour créer le purificateur Winix Tower QS. Conçu pour les pièces de 66m2 il filtrera également tous les polluants de votre intérieur grâce à un pré filtre, un filtre HEPA et un filtre à charbon actif.

Enfin, dernières astuces afin d’améliorer la qualité de l’air à votre domicile : limiter l’usage du tabac ou même des produits ménager ou les parfums d’intérieur en spray. A chaque fois que ce type de produits est utilisé, pensez bien à respecter les modes d’emplois et les doses conseillées.

 

 

 

 

 

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis, cliquez ici.