Dans la maison, le sol des pièces à vivre doit aller résistance et élégance, durabilité et esthétisme. Socle de l’habitat, le sol habille et protège la pièce, doit résister au passage du temps et des habitants sans rien perdre de son aspect. La question se pose alors du choix du revêtement : pose de carrelage ou de parquet ? Voici quelques conseils pour les départager et vous aider à choisir le sol le mieux adapté.

 

Le carrelage

 

Les propriétaires qui sont à la recherche du temps perdu apprécient le carrelage pour son aspect intemporel, gage de solidité et de résistance à l’épreuve du temps. Imperméable aux marques et aux rayures, il a l’avantage d’être naturel, sain et hygiénique dans une pièce à vivre. En céramique, en terre cuite, en faïence, ou en grès, mais aussi en marbre ou en ciment, il connaît un nouvel essor dans la maison. Grâce à des finitions de plus en plus stylées, il devient tendance avec notamment le carreau de ciment. Le carrelage est aussi recommandé en cas d’installation d’un plancher chauffant.

 

Le carrelage est grandement apprécié dans les maisons pour sa facilité d’entretien. Contrairement à la moquette et au parquet qui ont vite de fait de perdre leur éclat s’ils ne sont pas régulièrement entretenus, le carrelage ne demande aucun traitement en particulier, si ce n’est avec les carreaux de ciment (qui doivent être huilés de temps en temps).

 

La pose du carrelage demande une certaine expérience, réservée aux bricoleurs accomplis et aux professionnels. Traçage et découpe des carreaux doivent être effectués avec la plus grande concentration et minutie. On pose ensuite les carreaux sur un mortier avant d’appliquer les joints pour les souder. Côté tarifs, comptez entre 3 euros et 150 euros, selon la qualité.

 

Le parquet

 

La noblesse et la chaleur du bois, matériau naturel par excellence, font du parquet un excellent revêtement, esthétique et bon isolant. Les parquets massifs ( entre 10 mm et 24 mm), de qualité supérieure, sont conçus pour durer.

 

Contrairement au carrelage, le parquet vieillit mal : il nécessite un entretien régulier quand il est posé dans la pièce à vivre afin de conserver tous ses atouts. Il peut être verni, huilé, ciré, poncé… Le choix est vôtre mais sachez que seuls les parquets flottant d’un haut niveau de qualité sont durables. La plupart ne pourront subir qu’un nombre de ponçages limité. Autre inconvénient : poser un meuble lourd sur un parquet flottant risque de le déformer. Enfin, il est déconseillé de poser un parquet flottant sur un sol chauffant. Les risques de déformation des lames sont plus important sur ce type de revêtement.

 

Verdict : parquet ou carrelage ?

 

Plus durable et résistant, le carrelage convient particulièrement aux pièces de passage : cuisine, salon, salle à manger. Si son aspect quelque peu “froid” peut faire hésiter, il peut être recouvert de tapis pour réchauffer l’ambiance. L’avantage du carrelage ? Il trouve sa place aussi bien dans un intérieur moderne que dans une maison ancienne. Il se décline en jeux de couleurs, mosaïques, effets d’optique, lignes sur le sol, mais aussi sur les murs !

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis, cliquez ici.