En copropriété, les charges d’énergie représentent un poste important du budget total, pouvant aller jusqu’à 60% pour les immeubles en chauffage collectif. 

Suite à un déménagement, vous avez profité de cette occasion pour renégocier les contrats d’énergie de votre appartement. Nous vous proposons de poursuivre cette démarche en optimisant les charges de votre nouvelle copropriété.

Rassurez-vous, cela ne demande pas forcément un gros investissement en temps et vous n’aurez pas besoin de vous présenter au conseil syndical pour ça !

Quels sont les postes de consommation d’énergie en copropriété ?

D’une copropriété à une autre, cela varie énormément et dépend des équipements qui sont présents. 

Dans le cas où le chauffage et l’eau chaude sont collectifs, les charges seront élevées. Cependant cela est compensé par une facture personnelle faible. En effet, il ne restera pour votre appartement à payer que l’électricité pour l’éclairage, l’électroménager et la cuisson. De plus pour le chauffage et l’eau chaude, il existe souvent un compteur personnel ce qui permet de ne payer que ce que vous consommez réellement.

Un autre poste très consommateur est la climatisation. La plupart des immeubles étant équipés se trouvent dans le Sud Est de la France.

L’avantage pour ces gros postes de consommation d’être collectifs est de faire des économies d’échelle. Cela coûte en effet moins cher d’acheter le gaz ou l’électricité pour tout un immeuble que pour chaque appartement séparément. De plus, il sera plus facile d’optimiser un système collectif où tous les équipements sont rassemblés dans un même local.  

Le dernier poste de consommation est l’électricité des parties communes. On y retrouve différentes utilisations comme : 

  • L’éclairage des escaliers, caves, hall, etc.
  • Les équipements électriques de la chaufferie (pompes, chaudière, etc.)
  • Les ascenseurs si la copropriété en est équipée
  • La ventilation des appartements (VMC)
  • Les extracteurs de parking si la copropriété en est équipée

Ce sont des postes ayant des consommations plus faibles mais qui fonctionnent longtemps. Ainsi une lumière toujours allumée peut représenter en fin d’année un réel surcoût. 

Comment lancer une démarche d’optimisation énergétique dans sa copropriété ?

Lorsque vous venez d’emménager, vous n’êtes pas toujours au courant de l’historique et du fonctionnement de l’immeuble. Le plus simple est de se rapprocher d’un membre du conseil syndical qui suit au quotidien la copropriété. Son nom est souvent indiqué dans le hall d’entrée. 

Les membres du conseil syndical, en tant que représentants des copropriétaires, pourront vous informer si une optimisation énergétique a déjà eu lieu ou est en cours. Si ce n’est pas le cas, c’est aussi à lui que vous pouvez faire part de votre envie d’optimiser les charges d’énergie. Ce dernier en parlera lors du prochain rassemblement des membres du conseil, qui après concertation avec le syndic, prendront la décision de lancer la démarche. 

A ce stade, il n’est pas nécessaire d’obtenir un vote en assemblée générale, le conseil syndical peut prendre ce genre de décision seul.

Pour vous, différents niveaux d’implication sont possibles. Cela peut aller d’une simple mise en relation entre le conseil syndical et un prestataire jusqu’à la mise en place d’une commission spéciale dans laquelle vous suivez le projet d’optimisation. A vous de choisir.

Différents arguments peuvent pousser les copropriétaires à s’engager dans une optimisation énergétique. D’après un sondage effectué auprès de copropriétaires, 25% ont répondu qu’ils souhaitaient améliorer le confort de leur logement. 

Se faire accompagner par un professionnel de l’énergie

Chaque domaine a ses spécificités et celui de l’énergie n’y échappe pas. L’intérêt de se faire accompagner est double : 

  • Obtenir de l’expertise. Le sujet de l’énergie s’est complexifié, surtout depuis l’ouverture du marché et l’apparition de nombreux fournisseurs. 
  • Avoir un point de vu objectif et indépendant. Un vendeur d’énergie aura moins d’intérêt à faire baisser vos consommations d’énergie.

Des entreprises comme Captain’Conso se sont spécialisées pour apporter cette expertise aux copropriétés. Son offre permet d’apporter des conseils indépendants sans engendrer de surcoûts pour les copropriétaires. Comment cela fonctionne-t-il ?

Un premier diagnostic est effectué à travers l’analyse des factures d’énergie et la visite de l’immeuble pour bien comprendre ses spécificités. Ensuite, une liste de préconisations est présentée aux membres du conseil syndical qui choisissent les optimisations qu’ils souhaitent retenir.

Le prestataire se charge ensuite de les mettre en œuvre. La rémunération s’effectuant uniquement sur le partage des économies, le budget ne peut que diminuer. 

En moyenne 20% d’économie sont détectées dans une copropriété. En savoir plus sur Captain’Conso.

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis, cliquez ici.