La vente d’un bien immobilier est un contrat où une propriété est transférée à une autre personne. Cette dernière, en contrepartie, en paie le prix proposé par le vendeur. Cette vente est matérialisée par un contrat qui est généralement séparé du transfert de propriété effectif.


Conformément à l’article 1583 du code civil, dès lors qu’il y a accord sur la chose et sur le prix, la vente est parfaite entre les parties.
Malgré son apparente simplicité, la vente d’un bien immobilier est fastidieuse à de nombreux égards. De ce fait, elle nécessite une préparation minutieuse.

En effet, pour réussir une vente et mettre toutes les chances de son côté, il faut penser à chaque détail car cela peut faire la différence.
Ainsi, si vous avez l’intention de vendre un bien immobilier mais vous ne savez pas comment procéder, vous pouvez dans un premier temps trouver des informations sur des blogs dans l’immobilier ou demander à des professionnels sur des forums pour professionnels.


Établir les diagnostics immobiliers obligatoires


Aux termes de l’article L.271-4 du code de la construction et de l’habitation, la loi prévoit
l’élaboration de toute une série de diagnostics. Ainsi, pour bien vendre, la première chose
que vous devez faire c’est de solliciter les services d’un diagnostiqueur pour qu’il établisse
les diagnostics obligatoires. Vous devez nécessairement les remettre à l’acquéreur avant la
signature du compromis de vente.
Parmi les documents à fournir, il y a :

  • Le Diagnostic de Performance Énergétique : Dans son texte, ce document mentionne l’étiquette énergie attribuée à votre logement.
  • Le Dossier de Diagnostic Technique ou DDT : Tous les diagnostics du bien en question, qu’il s’agisse d’une maison individuelle, d’une maison ou d’un appartement en copropriété, y sont regroupés. On distingue :
    o Le constat de risque d’ exposition au plomb  ;
    o Le rapport amiante  ;
    o L’état parasitaire ;
    o L’état de l’installation intérieure de gaz  ;
    o L’état de l’installation intérieure d’électricité ;
    o L’état des risques naturels et technologiques ;
    o L’ assainissement , qui depuis peu est devenu également obligatoire.

Pour votre information, tous les diagnostics n’ont pas la même durée de validité . Vous devez donc faire attention à leur validité.

Bien présenter le bien à vendre

Si vous voulez vendre une maison rapidement et dans les meilleures conditions, il est aussi nécessaire de la rendre agréable à découvrir. Vous devez donc la préparer à recevoir les visites des acquéreurs potentiels.


Pour cela, l’intervention de spécialistes, notamment ceux du «home staging», s’avère être très efficace. Cette technique, qui a vu le jour aux États-Unis dans les années 70, consiste à réorganiser l’espace de votre bien afin de le désencombrer et le dépersonnaliser.

Ainsi, vous devez préparer et aménager préalablement votre bien. Afin de créer des espaces de vie spacieux, lumineux et harmonieux, organisez, nettoyez et rangez vos meubles. Dépersonnalisez votre bien et supprimez les cadres, bibelots, … Le but est de rendre le bien à vendre très attrayant au plus grand nombre. Il est donc nécessaire de rafraîchir la maison et d’apporter plus de luminosité, grâce à quelques coups de peinture avec des tons neutres de préférence.

La technique du home staging permet de vendre rapidement un bien immobilier car il est plus facile pour un acquéreur de se projeter dans un espace épuré, débarrassé d’un mobilier très encombrant ou trop personnalisé. N’hésitez-pas à employer la technique du home staging dans votre cuisine , salon, chambres, pour rendre votre bien immobilier plus attrayant.

Valoriser tous les atouts de votre bien


Si vous êtes parmi ceux qui désirent vendre par leurs propres moyens, vous devez établir les plus et les moins de votre bien. Les visiteurs doivent être mis au courant de certains défauts que votre bien comporte.

Une omission, surtout si elle s’apparente à un vice caché, pourrait vous être reprochée plus tard. L’acquéreur pourrait alors vous poursuivre en justice ou vous réclamer des indemnités.


Durant ces visites, il est sûr que les éventuels acheteurs auront beaucoup de questions à poser en ce qui concerne le bien. Toutefois, vous êtes conseillé de ne pas aller au-devant de leurs demandes. Soyez diplomate et répondez avec tact.

Les visites, ainsi que d’autres démarches administratives, constituent toutes des corvées que vous pouvez vous débarrasser en les confiant à un agent immobilier. Ce dernier, une fois que vous l’avez mandaté, vous permet de gagner un temps précieux.


Estimer le juste prix de votre bien immobilier


Définir objectivement la valeur de votre bien est vital car l’aboutissement de la vente dans un délai raisonnable en dépend. Vous pouvez fixer le prix de vente de votre bien en additionnant le prix d’achat, les frais du notaire, ainsi que le coût des éventuels travaux effectués.


Les indices de l’inflation, ainsi que l’augmentation des prix de l’immobilier doivent aussi être pris en considération. Sachez que des statistiques concernant le marché immobilier sont publiées régulièrement par les réseaux d’agents immobiliers et les notaires. Pour pouvoir les comparer et obtenir le juste prix, vous pouvez aussi demander plusieurs estimations de valeur à des agences immobilières.

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis, cliquez ici.