Cours particuliers pour les étudiant.e.s, ce n’est plus un luxe !

Pour de nombreux étudiants, l’aide scolaire à domicile est perçue comme un luxe, un privilège réservé aux plus aisé.e.s. Il faut dire qu’avec les grands groupes de soutien scolaire à domicile, il faut compter aux alentours de 45€ de l’heure pour une heure de cours particuliers de maths niveau seconde. En période d’examens ou de partiels, lorsque les besoins en soutien sont plus appuyés, de nombreux étudiants renoncent à se faire aider, faute de budget. Fort heureusement, des solutions existent, qui permettent de pouvoir se payer des cours particuliers sans avoir à faire un PEL. Décryptage.

Tuteur privé : la plateforme de cours en ligne accessible à tous

Numérisation des services oblige, l’ère du smart-cost est à son apogée. Voyages, achat, services entre particuliers, travaux, transports, hébergements sont désormais accessibles à prix réduits sur les plateformes d’échanges de services, de location et de réservation de logements de particuliers. Pourquoi le scolaire échapperait-il à la règle ?

 

Avec Tuteur privé, les étudiants qui recherchent un tuteur peuvent choisir en quelques clics la matière, la région et le niveau correspondant à leurs attentes. Ils choisissent ensuite leur tuteur / tutrice parmi les différents profils proposés, tous issus des plus grandes écoles françaises et sélectionnés sur la base de leurs compétences pédagogiques et leur envie de transmettre les connaissances.

 

Enfin, ils renseignent l’adresse du cours (à domicile ou dans un lieu public, comme une bibliothèque), la date, le créneau horaire et les informations d’accès sur la plateforme. Le paiement s’effectue également via la plateforme de façon sécurisée. Les tarifs sont les suivants après réduction d’impôt de 50 % :

 

  • Un cours de primaire coûte 12€/h
  • Un cours de collège coûte 13€/h
  • Un cours de lycée coûte 14€/h
  • Un cours de supérieur coûte 19€/h

 

En fin d’année, Tuteur privé fournit l’attestation fiscale permettant de bénéficier de la réduction de 50% sur le montant des cours pris. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à prendre contact avec la plateforme ou si vous êtes intéressé à remplir ce formulaire.

Le soutien scolaire, vecteur d’inégalités ?

 

De nombreux étudiants en difficulté scolaire se privent de soutien, faute de moyens conséquents. Il faut dire qu’avec la grande course à la réussite scolaire qui règne depuis l’entrée en primaire jusqu’au bac, le soutien scolaire est un business florissant. D’ailleurs, cet esprit de compétition ne s’arrête pas au secondaire, il suffit de voir dans quel état sont les étudiant.e.s en PACES à la fin de l’année… Nous sommes entrés dans un mode social où le scolaire prend une place obsessionnelle, et excessive, dans les familles françaises. Mais le fait est que la cherté des tarifs pratiqués par les grands groupes de soutien scolaire à domicile constituent un frein pour certains ménages, moins aisés. D’ailleurs, force est de constater que succès scolaire et privilèges vont souvent de pair : 1/3 des élèves ayant recours au soutien scolaire appartiennent à des familles CSP +, 50 % aux classes moyennes, et 20 % à des familles ne payant pas d’impôts.

 

Tuteur privé s’emploie à inverser la tendance, en proposant des tarifs accessibles à tous et la possibilité de choisir un tuteur proche de chez soi.

Article rédigé par François Dupuis Cuny