Avec la multiplication des applications mobiles qui permettent de trouver rapidement des chambres en colocation partout en France, certaines plateformes comme Appartager.com ont réussi à rassembler assez de données pour calculer le loyer moyen, tout en donnant une idée précise sur les villes françaises où la colocation rencontre le plus de succès.

Paris et Lyon devancées par Nantes

Le baromètre publié récemment par le site spécialisé Appartager.com est pour le moins surprenant : Nantes arrive en première place dans le classement des villes où il y a le plus de demandes pour chaque annonce de colocation. Ce classement est d’autant plus surprenant si l’on considère que Paris est la première ville estudiantine de France, tandis que la ville de Lyon jouit d’une réputation remarquable dans l’accueil qu’elle réserve aux étudiants grâce à ses différentes infrastructures récentes.

Ce classement a pu être obtenu par Appartager.com en s’appuyant sur sa propre base de données qui révèle qu’en moyenne, chaque annonce publiée pour la ville de Nantes, reçoit 6,3 demandes, tandis que celles pour la ville de Nice (qui se trouve en dixième position dans ce classement) n’en reçoivent que 2,6.

Un succès aux facteurs bien définis ?

En voyant ces résultats, il est permis de se demander pourquoi les colocations nantaises rencontrent un aussi franc succès. Pour y répondre, il y a différentes pistes intéressantes à suivre. En premier lieu, plusieurs études, comme celle notamment publiée récemment dans L’Express et qui porte sur les villes françaises où il fait bon vivre et où les conditions de travail sont les meilleures. Nantes arrive en tête de liste pour ce qui concerne les conditions de travail. En effet, selon cette étude, Nantes possède le meilleur taux d’insertion des jeunes, avec un taux de chômage assez bas, ce qui offre à cette ville une attraction économique remarquable.

Les étudiants, principaux colocataires ?

Toujours selon le baromètre publié par la plateforme Appartager.com, ce sont effectivement les étudiants qui arrivent en tête du classement des utilisateurs de l’application. Cependant, leur majorité n’est pas totale, puisque même s’ils représentent 46 % des colocataires à passer par Appartager.com, on observe que 44 % des utilisateurs sont des salariés.

Au fil des années, la colocation a gagné du terrain pour plusieurs raisons. Dans un premier temps, il s’agit d’une solution économique, d’où sa popularité chez les étudiants, mais pour de nombreux salariés, c’est aussi une alternative pour ne pas vivre seul. A noter que de nombreux seniors s’intéressent aussi aux avantages de la colocation pour lutter contre l’isolation, tout en réalisant des économies.

Le loyer moyen augmente, mais pas partout !

La hausse des prix a aussi eu un impact sur les loyers un peu partout en France en provoquant une augmentation de 7 % des loyers en moyenne lors du premier trimestre de l’année 2018. Cette hausse a particulièrement touché des villes comme Bordeaux avec un loyer moyen de 463 euros (+5 %) mais a épargné des villes comme Lyon ou Toulouse avec respectivement des loyers moyens de 499 euros (-2 %) et 389 euros (-4 %).

Enfin, l’écart se resserre nettement entre le budget des colocataires et les loyers moyens des chambres en colocation. Si cet écart était de 53 euros il y a 5 ans, aujourd’hui, il n’est que de 15 euros, de quoi annoncer une dynamique peu favorable aux colocataires.

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis, cliquez ici.