L’humidité est un fléau de l’habitat… Qu’il soient anciens ou plus récents (milieu du 20° siècle) les bâtiments peuvent tous un jour ou l’autre être sujet à des problèmes d’humidité ou d’infiltrations.

Remontés capillaires, condensation, dégâts des eaux, moisissures, fuites… Toutes ces causes ou conséquences peuvent surgir sans crier gare dans votre habitat, même si vous estimer bien l’entretenir ou le ventiler suffisamment.

 

L’humidité un mal d’hiver ?

 

Parmi toutes les pathologies de l’humidité il en est une qui est récurrente pour nous ADF Services professionnels de l’humidité, mais aussi et surtout pour vous victimes de la condensation et des moisissures. En effet, tous les ans à la même période environ, des moisissures réapparaissent sur vos murs, très souvent aux même endroits. C’est peut être que vous êtes victime de condensation qui génère un terrain propice aux moisissures.

 

Pourquoi les moisissures apparaissent en hiver ?

 

Le phénomène est simple, l’air ne peut absorber qu’une quantité précise d’eau, cette quantité est relative à la température de l’air. Plus l’air est chaud plus il peut contenir de l’eau. Quand votre air intérieur chargé en humidité rencontre un point plus froid il va décharger une partie de son humidité sous forme d’eau et donc générer de la condensation sur les murs, dalles, plafonds et ponts thermiques en règle générale.

De ce fait, en hiver selon votre système constructif, l’habitation peut se comporter de plusieurs manières différentes. Certains bâtiments peuvent être bien ou mal isolés mais « non étanche à l’air » et posséder une ventilation naturelle ou une ventilation mécanique.

D’autres bâtiments peuvent être étanche à l’air et ont des défauts d’isolation, dans ce cas précisément on rencontrera des problèmes de condensation qui seront susceptibles de dégénérer en moisissures.

Le dernier cas probable n’est pas plus enviable, si votre habitation était bien isolée mais mal ventilée votre air intérieur serait vicié, malsain pour vous et pour la santé de votre famille mais vous ne seriez pas averti par les traces d’humidité.

 

Quelles solutions durables contre la moisissure ?

 

Dans le cas de condensation intérieure même s’il y a 2 leviers pour réduire les phénomènes moisissures il est préférable d’agir conjointement sur les 2 ou s’il faut choisir pour une question de budget, priorisez le renouvellement d’air.

Renouveler l’air intérieur est une nécessité dans l’habitat ! Que vous habitiez en ville ou à la campagne, en été comme en hiver, l’air est toujours de meilleure qualité à l’extérieur qu’à l’intérieur. Si vous renouvelez l’air de votre habitation l’air humide et vicié s’en va pour laisser place à un air neuf et sain. Et en période froide plus spécialement il est toujours plus sec également !

La ventilation mécanique est donc la priorité pour votre logement, suivi de près, dans la mesure du possible, par l’isolation de la maison ou à minima des zones qui posent problème.

 

Quelles solutions d’urgence contre la condensation?

 

Il n’est pas toujours possible d’intervenir immédiatement pour poser une ventilation mécanique dans un logement qui le nécessite. Cette démarche nécessite souvent du temps et de l’argent. Dans l’attente de pouvoir démarrer les travaux, procédez à une ventilation systématique de votre logement le matin et le soir après les périodes d’utilisation intensive. Le trop est l’ennemi du bien, identifiez les moment où vous produisez de la vapeur d’eau et de l’ activité dans le logement, et après chacune de ces périodes ventilez l’habitation (par exemple: après le pic d’activité du matin, le soir avant d’aller vous coucher). Si vous occupez votre logement pendant la journée ventilez plus souvent encore et autant de fois que vous le penserez nécessaire.

Si la ventilation manuelle ne suffit pas utilisez un déshumidificateur électrique (pas à granulé ou sels) correctement dimensionné, leur efficacité n’est plus à prouver.

 

Quelques rappels et recommandations génériques contre l’humidité ?

 

  • Même si c’est difficile à croire, en période hivernale qu’il vente, qu’il pleuve, qu’il neige, l’air est toujours plus sec à l’extérieur qu’à l’intérieur, (ne vous souciez pas du taux (%) d’humidité extérieur mais uniquement de l’intérieur) faites le test et ventilez !
  • Utilisez un déshumidificateur électrique si cela ne suffit pas (en attendant de mettre en oeuvre une solution définitive)
  • Nettoyez avec un chiffon sec les zones humides pour absorber l’eau de condensation
  • S’il y a un peu de moisissures, nettoyez-la avec un chiffon humidifié avec un mélange de 50% d’eau et de 50% de javel puis « rincez » avec chiffon humide (conseil de l’ADEM ). S’il y a plus de 1m2 de moisissure contactez un professionnel pour le nettoyer.

 

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis, cliquez ici.