Le prêt relais représente une excellente solution pour acheter un bien avant d’avoir vendu celui dans lequel vous habitez, par exemple dans le cadre d’un déménagement. C’est un prêt immobilier à court terme (12 à 24 mois) et non amortissable, c’est à dire que le capital emprunté est remboursé en une seule fois au terme du prêt quand votre bien immobilier est vendu. Le montant de ce prêt est calculé en fonction de la valeur (pondérée généralement à 70%) nette de dette de votre bien immobilier actuel qui va être mis en vente. C’est à dire que si vous avez encore un prêt immobilier sur votre bien actuel, alors le montant du capital restant dû de votre prêt sera soustrait du montant du crédit relais.

Exemple :

Vous êtes propriétaire d’une maison d’une valeur de 175 000 € et n’avez pas de crédit immobilier dessus. Vous souhaitez déménager avant de l’avoir vendue. Le montant de votre prêt relais sera alors de 175 000 x 0,7 = 122 500 €.

Si en revanche il vous reste 46 000 € de crédit immobilier à rembourser pour votre maison, alors le montant du prêt relais que pourra vous accorder la banque sera de 

(175 000 x 0,7) – 46 000 = 76 500 €.

Il existe beaucoup de montages différents pour un prêt relais afin que le financement s’adapte à chaque projet des emprunteurs. Voici donc les 3 types de montages financiers avec prêt relais les plus couramment utilisés :

  • Prêt relais sec :

Cette option est une avance financière pour compléter l’apport dont vous disposez pour financer votre nouveau bien. Ce montage simple est utilisé lorsque le bien qui fait l’objet de l’acquisition a une valeur inférieure au bien qui va être vendu.

  • Prêt relais adossé :

Ce cas nécessite un complément avec un prêt amortissable classique à long terme. Il engagera les remboursements des intérêts du prêt relais ainsi que les mensualités du prêt classique. On utilise ce montage quand le bien immobilier qui fait l’objet de l’acquisition coûte plus cher que le bien qui va être vendu.

  • Prêt relais adossé à franchise totale :

Ce montage est très similaire au précédent, à la différence que le paiement des intérêts du prêt relais sont différés et sont dûs à la banque à la fin du prêt, en même temps que le remboursement du capital (donc au bout de 12 ou 24 mois). Cela permet d’alléger les charges financière pendant la période où les deux prêt (relais et classique) se chevauchent.

Si vous êtes concernés par le prêt relais, vous pouvez cliquez ici pour consulter l’article de notre partenaire BOOST MON PRÊT sur le sujet avec plusieurs exemples de financements de projets immobiliers avec prêt relais, avec et sans rachat des crédits déjà en cours.

Courtier en prêt et expert en crédit immobilier, vous trouverez également de nombreux autres conseils sur leur site : BOOST MON PRÊT.

Pour prendre directement rendez-vous avec votre courtier en crédit, cliquez ici.

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis, cliquez ici.