Face à l’augmentation du coût de vie et aux ressources qui se font toujours plus rares, avoir d’autres sources de revenus n’est pas loin d’être vital. Offrant des opportunités de réaliser des bénéfices, l’immobilier est l’un des secteurs dans lequel ils sont de plus en plus nombreux à investir. Il faut dire que les options pour rentabiliser ses gains n’y manquent pas. L’innovation technologique et le développement d’internet impactant quasiment tous les secteurs, de nos jours un excellent moyen de multiplier son argent c’est le crowdfunding immobilier. Longtemps boudé par les Français, il rencontre désormais un succès phénoménal. S’y lancer est en conséquence une bonne idée, mais avant il serait préférable d’en savoir un peu plus sur le sujet.

Crowdfunding immobilier, de quoi s’agit-il ?

Apparu au 18e siècle, le crowdfunding ou financement participatif est une technique de souscription à la réalisation d’un projet. Initialement utilisé par des associations et par des entrepreneurs en quête de ressources financières pour lancer leur start-up, il a progressivement fait des émules dans le secteur de l’immobilier, s’illustrant d’une part comme une solution concrète de réunir les fonds nécessaires à la mise en œuvre d’un projet et d’autre part un investissement lucratif pour les contributeurs.

Le crowfunding immobilier est en effet la possibilité offerte à des particuliers d’investir au travers des plateformes de crowdfunding comme Homunity dans divers projets immobiliers et de toucher des rentabilités. Dans un contexte marqué par la prudence, le succès de ce mode de financement s’est fait lentement, mais sûrement. En 2018 la collecte annuelle de cette forme de financement a dépassé 190 millions d’euros, 70% des sommes collectées provenant des particuliers.

Crowdfunding immobilier, comment ça marche ?

Le principe de fonctionnement du crowdfunding immobilier est assez simple, il fait intervenir trois principaux acteurs :

  • Le promoteur qui souhaite construire un ou plusieurs biens afin de les vendre ou de les louer pour réaliser une plus-value ;

  • La plateforme d’investissement qui après analyse du projet immobilier le présente à de potentiels investisseurs ;

  • Les investisseurs, par leurs contributions, permettent au promoteur de collecter les sommes nécessaires à charge pour lui de les rembourser.

Loin des tracasseries habituelles du marché de l’immobilier, cette technique de financement vous permet d’investir de manière flexible. Le ticket d’entrée est bas, ce qui donne la possibilité à tout le monde de participer. C’est par ailleurs le moyen d’investir dans plusieurs projets afin d’avoir de meilleures perspectives de rentabilité, le taux de rendement pouvant aller jusqu’à 12% pour un risque moindre en comparaison de celui du marché boursier.

Crowdfunding immobilier, les raisons de son succès

Depuis quelques années on entend parler des sommes records qui sont levées grâce au crowdfunding immobilier. Les Français étant de plus en plus séduits, les sommes collectées ont bondi de plus de 80% en 2018. La tendance pourrait bien se confirmer en 2019, un nombre sans cesse croissant de promoteurs et d’investisseurs étant attirés par la formule. Ceci se justifie par les avantages qu’elle présente pour les uns et les autres :

  • Lorsque vous êtes investisseur, votre principal avantage réside dans le fait que vous recevrez des bénéfices annuels plus ou moins élevés selon le montant de votre investissement et le taux de rendement appliqué ;

  • Lorsque vous êtes promoteur, à condition de bien organiser votre campagne ce type de financement vous donne la possibilité de réunir rapidement les sommes dont vous avez besoin sans être confronté à de lourds taux d’intérêt.

Crowdfunding immobilier, les nécessaires précautions

C’est un fait difficilement contestable, le crowdfunding immobilier est une valeur sûre aussi bien pour les promoteurs appelés à devenir bailleurs ou qui envisagent de vendre que pour les contributeurs. Le risque zéro n’existe cependant pas. Ainsi, en tant qu’investisseur certaines précautions sont utiles :

  • Dans un premier temps il est vivement conseillé de s’assurer du sérieux de la plateforme à laquelle vous adhérez. Elle doit être agréée par l’Agence de régulation des Marchés Financiers ;

  • Quand bien même le sérieux de la plateforme ne fait pas l’ombre d’un doute, il faut analyser et étudier chaque projet avec minutie afin d’apprécier leur réel potentiel et d’être informé sur toutes les conditions y relatives ;

  • Précaution non négligeable, renseignez-vous également sur les tendances du marché immobilier, la réglementation et les tendances socio-économiques, ces éléments influant indubitablement sur la rentabilité de tout investissement immobilier.

On ne peut le nier, le crowdfunding immobilier a le vent en poupe et fait des heureux. Maintenant que vous en savez un peu plus sur ses tenants et ses aboutissants pourquoi ne pas tenter votre chance ?

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis, cliquez ici.