En 2019, les États-Unis seront le premier producteur mondial de pétrole. Aujourd’hui, les économies d’énergie, l’énergie verte et les ressources renouvelables sont entrées dans les moeurs. Pour autant, les énergies fossiles continuent à être de plus en plus exploitées. Les économies d’énergie sont au centre de toutes les préoccupation notamment pour les ménages. Cet article ne va pas retracer toutes les économies d’énergie possibles mais revenir sur 4 points dont vous n’êtes peut-être pas au courant.

 

1 – La loi Pope

 

La loi “Programme sur les orientations de la Politique Énergétique” du 13 juillet 2005 est entrée en vigueur après un long processus de concertation. Cette loi a 4 objectifs :

  • la contribution à l’indépendance énergétique de la France et la garantie de l’approvisionnement
  • permettre d’obtenir un prix compétitif en matière d’énergie
  • la préservation de la santé humaine et de l’environnement
  • assurer l’accès de tous à l’énergie en garantissant la cohésion sociale et territoriale.

 

Elle a permis la création des “certificats blancs”(CEE), la réaffirmation du poids des collectivités territoriales pour intervenir dans le domaine de l’énergie et approfondir l’information du consommateur.

 

Cette loi est succédée par la loi de transition énergétique pour la croissance verte du 17 août 2015. Elle vient renforcer les CEE pour les ménages en situation de précarité énergétique.

 

2 – Les certificats d’économies d’énergie (CEE)

 

Les CEE font partis des instruments important de la politique pour la maîtrise de la demande énergétique. Ils ont été créés en 2006. Le principe est que les vendeurs d’énergie ont l’obligation de faire des économies d’énergie. Aujourd’hui, nous sommes dans la 4ème période des CEE, les vendreux vont devoir consacrer aux alentours de 2 milliards d’euros pour le soutien aux économies d’énergie. Ces certificats sont dressés suite au montage d’actions en faveur des économies d’énergie pour les ménages.

 

3 – Les énergies renouvelables : une nouvelle source de revenu pour les agriculteurs

 

Le salon de l’agriculture y a consacré une journée, ce n’est plus seulement une source supplémentaire de revenu mais une part qui devient de plus en plus importante dans le revenu des agriculteurs. Selon l’Ademe, aujourd’hui, c’est 50 000 exploitations agricoles qui produisent des énergies renouvelables pour un revenu d’environ 15 000 euros. En 2015, c’est 20% des énergies renouvelables qui ont été produites par le secteur agricole. Il y a 4 manière pour le secteur agricole de produire ces énergies renouvelables :  

  • l’autoconsommation
  • pour contribuer à la production d’énergie renouvelable : la production et vente de biomasse
  • la vente d’électricité ou de gaz
  • des terres agricoles sont mises à disposition notamment pour y implanter des panneaux solaires

 

4 – Les poêles au gaz : une façon de faire des économies d’énergie

 

Avez-vous déjà pensé à prendre un poêle au gaz pour chauffer votre maison ? C’est idéal pour la soirées d’hiver où vous avez besoin d’avoir très rapidement une augmentation de la température dans votre habitat. Grâce aux technologies utilisées dans ces poêles vous n’avez plus besoins de chauffer pendant des heures avant d’obtenir le résultat escompter.

 

Pour en savoir plus sur tout ce qui touche de près ou de loin à l’énergie, rendez-vous ici :

http://www.lemondedelenergie.com/

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis, cliquez ici.