Vous êtes propriétaire et vous venez de trouver un preneur pour votre bien ? Vous venez de trouver la location de vos rêves et vous vous apprêtez à signer le bail ? Locataire ou propriétaire, vous avez toujours intérêt à réaliser un état des lieux en bonne et due forme, et ce même lorsqu’il s’agit d’une location non-meublée.


Téléchargez un modèle d’état des lieux valable pour les non-meublés en cliquant ici


Etat des lieux pour un non-meublé : pour quoi faire ?

Une procédure obligatoire

Contrairement à un logement meublé, le non-meublé est – en toute logique – vide. Vous vous demandez alors peut-être pour quelles raisons l’état des lieux a été rendu obligatoire par la loi. En effet, depuis l’entrée en vigueur de la loi du 6 juillet 1989, l’état des lieu est une procédure rendue obligatoire.

Limiter les risques de litige

L’état des lieux, en plus d’être imposé par la loi, est une procédure nécessaire afin de limiter les risques d’éventuels litiges, et ce même dans un non-meublé. L’état des lieux permet d’une part au locataire d’attester de l’état dans lequel était son la location lors de son arrivée. Pour le propriétaire, l’état des lieux permet de prouver que le logement loué est dans un état correct et salubre. En comparant les états des lieux d’entrée et de sortie, propriétaire et locataire pourront établir leurs responsabilités respectives dans la dégradation du logement et de ses équipements.

Etre attentif aux détails

Lors de l’état des lieux d’un logement non-meublé, il convient d’être attentif à de nombreux éléments qu’il serait facile d’oublier. Si vous pensez à regarder l’état global des murs et des sols, pensez également à observer l’état des plinthes, des vitres, des portes, des interphones, des installations électriques, de la tuyauterie, de la chaudière…

Quand faire l’état des lieux ?

Qu’il s’agisse d’un logement meublé ou non-meublé, deux états des lieux doivent être effectués. Un premier sera fait lors de l’arrivée du locataire dans le logement, le jour de la signature du contrat de location ou le jour de la remise des clés. Un second état de lieu devra être réalisé à la fin du bail, lorsque le locataire quittera le logement non-meublé.

FAQ

Quelle est la définition d’un état des lieux ?

L’état des lieux est tout simplement l’observation et la description de l’objet loué.

Est-ce le propriétaire ou le locataire qui s’occupe de l’état des lieux ?

Les deux, puisque locataire et propriétaire doivent s’entendre sur l’état de la location. Un état des lieux sur lequel il manquerait l’une des deux signatures ne serait d’ailleurs pas valable.

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis, cliquez ici.