Quels sont les avantages de la chaudière à condensation gaz – Partenariat

La chaudière à gaz condensation est un équipement de chauffage domestique très populaire. Mais quelles sont réellement ses caractéristiques ? En quoi est-elle plus intéressante que d’autres solutions de chauffage ? Combien coûte son installation ?

Qu’est-ce qu’un équipement de très haute performance énergétique ?

Un équipement de chauffage THPE (très haute performance énergétique) est un équipement présentant une efficacité énergétique saisonnière (ETAS) égale ou supérieure à 92 % pour une puissance dégagée de 70 kW.

Dans cette catégorie, plusieurs solutions sont proposées par les marques spécialisées dans le matériel de chauffage domestique. On trouve notamment les pompes à chaleur aérothermiques air/air et air/eau, ainsi que deux types de chaudière : les chaudières à gaz condensation et basse température. Voyons en quoi ces deux dernières installations sont différentes.

Chaudière à gaz condensation ou chaudière à basse température ?

Les caractéristiques de la chaudière à basse température

Les modèles à basse température sont des chaudières qui peuvent chauffer l’eau de votre réseau à une température plus faible que leurs homologues plus anciennes. Avant, il fallait compter sur 90°, quand aujourd’hui, 40° suffisent pour un même confort thermique. Le rendement de ce type matériel est donc bien supérieur. Ces chaudières sont également dites NOx. Cela signifie qu’avec le brûleur qu’elles intègrent, la combustion provoquée et la fumée ne produisent quasiment pas d’oxydes d’azote.

Pour fonctionner, elles doivent être accolées à un système de chauffage central avec radiateurs et plancher chauffant. De plus, elles nécessitent aussi un système d’évacuation de la fumée comme un conduit de cheminée, par exemple.

Malgré leurs avantages, les chaudières basse consommation ne font plus partie des équipements de chauffage qui peuvent faire l’objet d’aides financières. En effet, elles ont été remplacées, dans ces dispositifs, par le modèle dont nous allons maintenant parler.

Les caractéristiques de la chaudière à gaz condensation

La chaudière à gaz condensation fonctionne, dans un premier temps, selon les mêmes principes que celle à basse température. Ensuite, elle récupère la chaleur dans les vapeurs d’eau dues à la combustion et l’utilise pour entamer un nouveau cycle de chauffe. De cette manière, elle peut offrir un meilleur rendement que son homologue basse température. Elle possède quand même plusieurs points communs avec elle, dont la nécessité d’un système de chauffage central et une installation pour l’évacuation de la fumée de combustion. Par ailleurs, elle peut faire l’objet de financements pour son installation.

Les avantages de la chaudière à gaz condensation

Un rendement supérieur à 100 %

La chaudière à condensation est un équipement de chauffage qui se démarque par ses performances, même parmi les équipements THPE. Les modèles plus performants peuvent ainsi atteindre un rendement de 110 %. Cela signifie que ces chaudières créent plus d’énergie qu’elles n’en consomment.

Un équipement écologique

Parmi les sources d’énergie fossile, le gaz naturel est le plus écologique et représente, pour beaucoup, une bonne transition vers les énergies renouvelables. Il est, par exemple, 25 % moins polluant que le fioul. Par ailleurs, le système à condensation permet de rejeter moins de particules dans l’air.

Des économies sur la facture d’énergie

Avec un matériel à condensation, vous pouvez faire jusqu’à 30 % d’économies d’énergie sur un modèle de chaudière qui n’utilise pas ce système. Des économies qui se répercutent, évidemment, sur votre facture de gaz.

Un matériel de chauffage polyvalent

En plus de chauffer votre logement, une chaudière à gaz condensation peut également servir pour l’eau de vos sanitaires. Pour cela, il suffit, lors de la pose de l’équipement, d’installer également un ballon d’eau chaude. Avec, vous pourrez approvisionner de 3 à 6 personnes en eau chaude au sein de votre logement.

Quel est le prix d’une chaudière à gaz condensation ?

Une chaudière à gaz condensation coûte généralement entre 3 000 et 7 000 euros. Elle est donc plus onéreuse que d’autres types de chaudière, mais elle ouvre des droits à des aides de l’état.

Pour calculer le prix global de l’installation de votre équipement, vous devez également prendre en compte le coût de la main d’œuvre. Pour cela, comptez environ 1 400 euros.

Où installer votre chaudière ?

Il existe plusieurs modèles de chaudière condensation (murales ou au sol), ce qui vous laisse libre choix en fonction de votre espace. Si, auparavant, vous aviez déjà une chaudière, votre nouveau modèle doit être placé sur votre ancienne installation.

Première étape : le désembouage du circuit de chauffage

Première chose à faire avant l’installation concrète du matériel : nettoyer le circuit de chauffage de votre installation. Cette opération vous permettra de gagner en efficacité et en performance. En effet, lorsque les conduits sont trop encrassés, les émetteurs de chaleur fonctionnent à une température supérieure à 65°, ce qui réduit vos économies d’énergie potentielles.

Deuxième étape : pose de la chaudière

Une fois cela fait, il va falloir poser le matériel et effectuer tous les raccordements nécessaires. Raccordement hydraulique, raccordement électrique, raccordement au gaz de ville… Toutes ces actions sont à effectuer par un professionnel du gaz et certifié RGE.

Troisième étape : pose d’un conduit d’évacuation

Dernière étape vitale avant la mise en marche de votre nouvel équipement de chauffage : la mise en place de l’évacuation. Cette évacuation est nécessaire pour les condensats (vapeurs d’eau usées) et les fumées de la combustion. Il est possible d’utiliser un conduit de cheminée, si vous en possédez une. Mais si ce n’est pas le cas, votre installateur pourra poser un système d’évacuation avec ventouse sur mur ou sur toiture.

Une fois l’ensemble de ces actions effectuées, vous n’avez plus qu’à mettre en fonction votre chaudière gaz à condensation. Voilà ! Votre installation est posée.

Comment entretenir votre chaudière gaz à condensation ?

Votre chaudière doit subir, chaque année, un contrôle. Cet entretien annuel est à effectuer par un professionnel et coûte entre 80 et 150 euros. Vous pouvez obtenir des avantages sur cette intervention (et d’autres) en signant un contrat d’entretien avec votre installateur.

De plus, si vous possédez un gros modèle de chaudière (plus de 400 kW), vous devrez également faire effectuer un autre contrôle tous les 2 ans. Lors de ce contrôle, votre chauffagiste va vérifier le rendement de votre chaudière, ainsi que l’état de vos circuits de chauffage et de vos appareils de contrôle de température.

De votre côté, vérifiez les émetteurs de chaleur et entretenez les conduits de votre système de chauffage avec des produits adaptés. Assurez-vous également que votre installation fonctionne bien (pression, niveau d’eau). Si une panne se présente, contactez votre chauffagiste pour obtenir de l’aide.

Quelle est la durée de vie d’une chaudière à gaz condensation ?

Grâce à un entretien régulier, vous allez pouvoir augmenter la durée de vie de votre matériel. En moyenne, une chaudière peut durer de 15 à 20 ans. Les modèles les plus modernes sont dans la moyenne basse de cette estimation. La raison ? Les chaudières modernes contiennent plus d’électronique et de composants, et s’usent donc plus rapidement. En contrepartie, elles offrent un meilleur rendement.

Chaudière à gaz condensation : pour aller plus loin

Les chaudières à gaz condensation n’ont maintenant plus de secrets pour vous. Alors, si vous souhaitez vous tourner vers cet équipement de chauffage écologique et très performant, contactez un chauffagiste certifié RGE. Nous pourrons vous apporter des conseils et des solutions sur mesure pour votre situation thermique.