Avoir un logement bien aéré, c’est essentiel. Mais saviez-vous quel équipement choisir pour y parvenir ? Voici tous nos conseils pour choisir le meilleur système de ventilation possible pour votre maison. 

Bien sûr, vous pouvez renouveler régulièrement l’air dans votre maison en comptant sur les bouches d’aération qu’elle comporte ou en ouvrant vos fenêtres de temps à autre, mais ce n’est pas tout à fait suffisant ! Pour avoir un air sain dans votre logement et éviter tout risque d’humidité, il est important d’investir dans des équipements dédiés tels qu’une VMC simple flux ou une VMC double flux

C’est là que des interrogations arrivent : comment fonctionnent ces appareils ? Lequel choisir ? Combien coûte une Ventilation Mécanique Contrôlée ? Puis-je en installer chez moi ? Les réponses dans cet article !

Pourquoi installer un système de ventilation chez soi ? 

Pour de multiples raisons ! Voici tous les bénéfices apportés par un système de ventilation efficace chez soi : 

  • Un espace de vie sain : renouveler l’air permet de se débarrasser des résidus toxiques laissés par les produits ménagers, les peintures, les fumées de cuisine, etc. 
  • Un espace de vie sec : l’aération lutte efficacement contre l’humidité, qui peut être un véritable fléau pour votre habitation, mais aussi pour votre santé
  • Un espace de vie confortable : vous êtes mieux chez vous au quotidien avec de l’air neuf dans vos pièces
  • Un espace de vie économique : lutter contre l’humidité et les pertes de chaleur, c’est aussi éviter de surchauffer chez soi et avoir une occasion de voir ses factures baisser

Quels critères pour choisir sa ventilation ? 

Avant de choisir votre système de ventilation, vous devez prendre en compte plusieurs éléments importants : 

  • Avant tout, le choix de votre artisan est primordial. Pour l’installation de votre ventilation, nous vous recommandons de vous tourner vers un professionnel qui possède la certification RGE (Reconnu garant de l’environnement). Ce label qualité est un gage d’expérience dans le secteur de la rénovation énergétique : cela vous permet donc d’engager vos travaux en toute confiance ! En plus, le label RGE est un prérequis pour avoir droit aux aides financières citées en fin d’article. 
  • Pour ce qui est du modèle de VMC en lui-même, vous pouvez vous renseigner sur des éléments tels que la puissance, la marque, mais aussi  le prix, par exemple. 

En fait, tout dépend de vos besoins et de vos priorités : quand certains vont privilégier le côté performant d’un équipement, d’autres vont davantage être séduits par son côté bon marché. Tout cela reste subjectif !

Alors, quelles sont vos options et laquelle privilégier ?

Il existe plusieurs grandes familles d’appareils de ventilation : 

  • La VMC simple flux, où l’air pur de l’extérieur est ramené dans les pièces de votre maison par les pièces de vie, et l’air vicié de l’intérieur évacué grâce à un groupe d’extraction
  • La VMC double flux qui fonctionne selon le même principe mais comporte un échangeur thermique qui vient réchauffer l’air entrant
  • La VMR, Ventilation Mécanique Répartie, fonctionnant toujours selon le même principe d’échange d’air, mais qui se compose d’aérateurs individuels
  • Le puits climatique ou puits canadien fonctionne lui différemment : l’air extérieur est capté par une borne, puis transmis dans des tubes enterrés de 1,5 à 3 mètres de profondeur, là où la température est constante. Ensuite, l’air est retransmis dans les pièces de votre logement via des gaines, et l’air vicié est rejeté par les bouches d’extraction. 

Pour une aération optimale dans votre logement, nous vous recommandons l’installation d’une VMC double flux chez vous. En effet, cet appareil permet non seulement de renouveler l’air efficacement, mais aussi de le réchauffer grâce à son échangeur thermique. Vous bénéficiez donc d’un double avantage : un air assaini et de la chaleur entrant chez vous. Cette fonctionnalité vous permet de faire des économies d’énergie : 10% environ de gagné sur vos factures chaque année. Quand on connaît les sommes que ces factures représentent, cela fait la différence !

Combien ça coûte ?

Pour ce qui est du prix de la VMC double flux, on se situe généralement entre 3 500 € et 5 500 € TTC. C’est certes un montant à considérer, mais qui peut être réduit grâce à des aides financières à la transition énergétique. Voici les dispositifs auxquels vous pouvez prétendre : 

  • MaPrimeRénov’, une subvention distribuée par l’Anah pour tous les particuliers propriétaires d’un logement construit depuis plus de deux ans. Pour une VMC double flux, vous pouvez recevoir jusqu’à 4 000 € d’aide sous forme de virement bancaire, pour les ménages aux revenus les plus modestes ! Il vous suffit d’en faire la demande sur le site de l’Anah.
  • Le programme Habiter Mieux Sérénité de l’Anah, une aide qui s’adresse uniquement aux ménages à revenus modestes. Cette fois, il s’agit d’un dispositif plus complet avec le versement d’une prime (correspondant à un pourcentage du montant des travaux réalisés) couplé à l’accompagnement personnalisé d’un opérateur dédié : pour définir quels travaux effectuer, pour les démarches administratives, etc. 
  • L’éco-prêt à taux zéro (ou éco-PTZ) est un prêt bancaire sans intérêts et sans frais de dossier, qui peut vous servir à financer vos travaux de rénovation énergétique. Vous pouvez obtenir jusqu’à 30 000 € remboursables sur 15 ans. Il vous suffit d’en faire la demande auprès de votre établissement bancaire. Tout le monde est éligible !
  • Sachez également que vous avez droit à une TVA réduite à 5,5% au lieu de 20% sur l’installation d’une VMC double flux
  • Enfin, vous pouvez vous renseigner auprès de votre mairie, de votre conseil départemental ou de votre conseil régional pour savoir si des aides financières spécifiques existent selon où vous vivez. 

Voilà, vous avez désormais toutes les clés en main pour choisir le bon système de ventilation pour votre maison. vous n’avez plus qu’à vous lancer ! 

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis, cliquez ici.