Avec 3 millions de logements répartis dans 65 000 villes de 190 pays différents et pas moins de 150 millions d’utilisateurs de son site internet, Airbnb est sans conteste une entreprise de portée internationale. Mais qui dit international dit aussi différences culturelles et linguistiques, beaucoup de voyageurs ne parlent pas Français et ne sauront communiquer qu’en Anglais ! Aussi, en tant qu’hôte, comment parvenir à combler ces écarts et à faciliter les échanges pour assurer un séjour serein à ses voyageurs ? Cet article vous donne quelques éléments de réponse.

–       Assurez une communication bilingue

Lors du premier contact, si votre voyageur s’exprime en anglais, il est primordial de lui répondre dans la même langue. Cette stratégie servira à le rassurer et à le mettre en confiance. Si vous ne maitrisez pas la langue de Shakespeare, vous pouvez bien entendu utiliser un service de traduction instantané en ligne ou vous rapprocher d’un service de conciergerie Airbnb. Luckey par exemple, est doté d’une équipe multilingue susceptible de répondre à vos locataires, en anglais, dans les meilleurs délais. L’entreprise se charge également de diffuser les instructions d’accès au logement dans la langue dans laquelle communique le voyageur. Ces détails ont leur importance puisqu’ils sont une véritable garantie de sérieux et de confiance entre un propriétaire et ses locataires. Enfin, si vous êtes amené à rencontrer vos voyageurs internationaux en personne lors du check-in, faites preuve de patience et prenez le temps de vous assurer qu’ils disposent de tout ce dont ils ont besoin.

–       Proposer un guide d’accueil multilingue

Lorsqu’un propriétaire accueille des voyageurs internationaux, il est nécessaire de proposer un guide d’accueil, à minima disponible en deux langues : le Français et l’Anglais. En effet, souvent oublié par les propriétaires, ce feuillet aide à gagner du temps en ce qui concerne la communication avec les voyageurs et permet de leur laisser des instructions claires et précises afin de faciliter leur séjour. Il contient notamment des informations capitales sur le logement (Wi-Fi, fonctionnement du chauffage et de la climatisation etc.) et permet de donner une touche plus professionnelle à votre service en évitant la confusion qui règne bien souvent autour des arrivées. Conscient de la plus-value d’une telle démarche, Luckey inclut dans son offre de service la rédaction du feuillet.

–       Des petites attentions qui font la différence…

Qui dit touriste internationaux dit voyageurs qui font un trajet, parfois très long, pour découvrir une ville ou un pays. Aussi, n’hésitez pas à partager le meilleur de ce que votre région a à offrir et laissez traîner des brochures, idées de visites et plans dans plusieurs langues. Vous pouvez facilement vous les procurer à votre office du tourisme local.

Enfin, dernière petite astuce : pensez aux équipements électroniques de vos locataires. De nos jours, la majorité des touristes voyages avec leurs appareils photos, ordinateurs portables et téléphones qu’il faut… recharger ! Aussi, il est bon de laisser un ou deux adaptateurs internationaux à leur disposition afin de dépanner ceux qui n’auraient pas parés à cette éventualité ! 

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis, cliquez ici.