Location : Bientôt un seuil de consommation énergétique à respecter

À partir du 1er juillet 2023, tous les logements mis en location devront respecter un seuil de performance énergétique. En cas de dépassement de ce seuil, le logement sera considéré comme indécent.

Un seuil d’indécence énergétique

Dans un projet de décret, soumis à une consultation publique, le ministère de la transition énergétique veut introduire un seuil « d’indécence énergétique » pour tous les logements mis en location à partir du 1er janvier 2023.

Ce seuil qui devrait être de 500 kWh par mètre-carré et par an sera appliqué à tous les contrats de location. En cas de dépassement de ce seuil, le logement sera considéré comme indécent et la location sera alors impossible.

Ce critère de performance énergétique est plus élevé que le seuil actuellement retenu pour qualifier un logement de passoire énergétique.

Les avis et commentaires

star star star star star
1298 avis - Excellent
swipe arrow swipe arrow
starstarstarstarstar
Benoît

Super expérience avec Papernest

Super expérience avec Papernest pour notre crédit immobilier malgré la situation du Covid-19. Mais ca fait plaisir d'avoir des personnes réactives

25 Juin 2020
starstarstarstarstar
Safran

Super conseiller

Je suis tombé sur un excellent conseiller qui m'a très bien orienté et accompagné.

29 Mai 2020
starstarstarstarstar
Victor

Courtier impliqué et disponible

Un grand merci à Anthony pour avoir été d'une aide précieuse pour constituer notre dossier et négocier un taux avantageux. Tout se passe en ligne

06 Juil 2020
starstarstarstarstar
Matt Pace

Service très utile pour mon prêt !

Je salue la qualité et l'efficacité des équipes lors de la négociation de mon crédit ! Très satisfait !

25 Juin 2020
starstarstarstarstar
Alicia CZL

Un service au top !

Un service de qualité et un accompagnement personnalisé de la négociation à la signature ! Mon conseiller était vraiment engagé dans mon projet

06 Juil 2020
starstarstarstarstar
Maxime

Grâce à papernest j'ai pu enfin trouver…

Grâce à papernest j'ai pu enfin trouver le crédit qu'il me fallait pour acheter mon appartement. En plus, tout a été rapide et sans stress. Je re

06 Juil 2020
starstarstarstarstar
Charles F

Un courtier en béton!

Expérience top!!! Mon courtier Papernest a été d'une aide et d'une efficacité exceptionnelles. On a formé une super team malgré les nombreux obs

18 Juin 2020
starstarstarstarstar
Déborah C.

Je recommande les yeux fermés

Accompagnement d'un très grand professionnalisme tout au long de mon dossier de crédit immobilier. Grâce à Papernest, j'ai pu bénéficier d'un tr

30 Juin 2020
star star star star star

Envie de voir plus d'avis sur papernest ?

trustpilot

Un seuil trop élevé ?

Pour beaucoup, le nouveau seuil de performance énergétique annoncé par le ministère est encore trop élevé et laisse de nombreux logements, pourtant considérés comme des passoires énergétiques, sur le marché.

En effet, le seuil de 500 kWh par m² et par an est supérieur à la valeur des logements classés F (entre 331 et 450 kWh par m² et par an) et G (plus de 450 kWh par m² et par an). Ainsi, seuls 250 000 logements seraient concernés par la nouvelle mesure.

Le Réseau pour la transition énergétique (Cler) considère que la mesure ne vas pas assez loin et qu’en l’état, elle est tout simplement inutile.

« C’est intolérable. Les professionnels qui accompagnent les ménages en difficulté sur le terrain affirment que de tels logements n’existent quasiment pas. Ils interviennent majoritairement dans des logements dont la consommation se situe autour de 250 kWh/m²/an. Pour que ce décret serve à quelque chose, il doit fixer le seuil au niveau des étiquettes F et G actuelles, et l’abaisser progressivement ensuite », explique Marie Moisan, la responsable de projets sur la précarité énergétique au Cler (apprenez-en plus ici).

Qu'est-ce qu'une passoire énergétique ?

Une passoire énergétique ou passoire thermique est un logement mal isolé qui comportent de nombreux ponts thermiques (ils laissent passer l’air froid l’hiver et l’air chaud l’été). Les passoires thermiques sont généralement classées F ou G sur le DPE (diagnostic de performance énergétique).

Cependant, nous n’en sommes pour l’instant qu’aux balbutiements de ce projet. Un second décret devrait voir le jour afin de fixer de nouveaux seuils d’indécence énergétique qui seront applicables après 2023.

Comme l’a précisé le ministère, « ce seuil sera amené à évoluer au fil des années, afin d’être de plus en plus exigeant en lien avec les autres dispositions visant à l’éradication des passoires thermiques issues de la loi relative à l’énergie et au climat ».

L'info en plus

Le décret sur le seuil d’indécence énergétique ne concerne que la France métropolitaine. Un troisième décret viendra fixer la réglementation concernant la performance énergétique des logements en Outre-Mer.

Redactor

Ecrit par Maxime

Mis à jour le 15 Oct, 2020