Focus sur Libéo, la start-up qui veut révolutionner la gestion des factures

18/03/2021 Créée en 2019 par Jérémy Attuil, Pierre-Antoine Glandier et Pierre Dutaret, Libeo est une Fintech avec une mission bien définie : simplifier la gestion et le règlement des factures des PME-TPE. 

 

👌🏼 Libéo, c’est quoi ?

Créée en 2019 par Jérémy Attuil, Pierre-Antoine Glandier et Pierre Dutaret, Libeo est une Fintech avec une mission bien définie : simplifier la gestion et le règlement des factures des PME-TPE.

Libeo, c’est un peu Lydia qui rencontre Tricount, mais pensé et conçu pour les entreprises : une plateforme de collecte et de paiement des factures collaboratives, le tout en quelques clics et sans IBAN. Terminé, les heures passées à récupérer les factures dans les différents espaces clients, à passer ses mails au peigne fin pour récupérer le bon document, le bon RIB, le bon compte fournisseur… Avec Libeo, le processus de paiement est 6 fois plus rapide !

Comme beaucoup d’entre elles, la startup est née d’une évidence : celle du temps “perdu” à récupérer, traiter et payer les factures fournisseurs. À l’heure où le paiement entre particuliers sur mobile via des applications comme Lydia devient la norme, les entreprises en sont encore à saisir des IBAN à la main pour payer leurs fournisseurs.

Entre la réception et le paiement d’une facture papier, il s’écoule en moyenne… deux semaines. Sachant qu’une petite structure (TPE ou PME) traite et règle en moyenne 67 factures par mois, on imagine rapidement les conséquences sur la productivité de l’entreprise…

Résultat : dans les petites entreprises, 52% des factures sont traitées par le dirigeant lui-même. Et 1/4 des dirigeants n’ont d’autres choix que de s’en occuper le soir, après 19h, mais aussi le week-end. La gestion des factures empiète non seulement sur leur journée de travail mais aussi leur vie privée.

 

Traiter une facture au format papier coûte en moyenne… 14 €

On ne le soupçonne pas toujours, mais le traitement des factures papier, à la longue, coûte cher aux professionnels. Ce sont ces fameux “coûts cachés” qu’on ne soupçonne pas : traiter une facture au format papier coûte en moyenne… 14 €. Sans parler des risques liés au traitement manuel des factures (pertes, erreurs de saisie, de paiement, doublons, etc.).

C’est pour répondre à tous ces problèmes que Libeo a conçu une solution de gestion des factures fournisseurs, entièrement dématérialisée. C’est à la fois un gain de temps et d’argent, mais aussi un processus collaboratif entièrement sécurisé.

 

🎯 En quoi votre offre vous différencie t-elle de vos concurrents ?

Développée pour les petites structures, type PME et TPE, la solution Libeo permet de dématérialiser ses factures, de les centraliser et de payer directement les fournisseurs depuis une interface de gestion personnalisée.

Si elle n’a pas (encore) le monopole du marché, Libeo se distingue déjà de ses concurrents sur 3 plans :

  • Libeo est la seule plateforme en France à proposer une application “Procure-to-Pay”, c’est-à-dire qui couvre l’ensemble du cycle d’achat de la réception de la facture fournisseur jusqu’à son règlement.
  • En plus, Libeo est compatible avec les meilleurs outils comptables du marché : Quickbooks, Dext (ex-Receipt Bank), Sage, Cegid, Xero, etc. Une compatibilité qui vous permet d’automatiser au maximum vos processus de paiement.
  • Enfin, vous pouvez payer vos fournisseurs sans IBAN, et en un clic grâce à la reconnaissance automatique des factures. Une fonctionnalité qui réduit drastiquement les retards de paiement.

 

💪🏼 Quels vont être vos plus grands défis dans les années à venir ?

Ils sont 3 :

  • L’internationalisation : après avoir conquis le marché français, Libeo souhaite également se lancer dans un pays étranger en 2021. On ne vous dira pas lequel 😉 mais ça ne saurait tarder.
  • Le recrutement : Libeo est actuellement très actif sur les processus du recrutement. La start-up compte aujourd’hui quelque 40 collaborateurs, espère doubler, voire tripler cet effectif d’ici 2022. Avec une prospection très concentrée sur le produit et la data, pour développer de nouvelles fonctionnalités pour son logiciel.
  • Le paiement : ce triplement des effectifs doit aider à doper la croissance de Libeo qui, au rythme où vont les choses, espère atteindre la barre symbolique du milliard d’euros de paiement effectué sur sa plateforme entre « 18 à 24 mois ». 

 

📈 Le contexte actuel influence-t-il vos prévisions ?

Oui, mais dans le bon sens : en contexte de crise, gagner du temps dans sa gestion et avoir de la visibilité sur ses finances est essentiel pour les entreprises. De ce fait, beaucoup d’entre elles, à commencer par les PME, se tournent vers le numérique. En effet, avec les confinements successifs et la généralisation du télétravail, les équipes et cabinets comptables se sont rapidement emparé des solutions digitales.

Dans ce contexte, les outils SaaS comme Libeo, qui proposent le partage collaboratif des documents entre les équipes, sont une véritable valeur ajoutée pour les entreprises. 100% Cloud, ils ont permis à beaucoup de dirigeants, experts-comptables, DAF, etc. d’assurer la gestion des factures à distance.

« D’ici 2023, toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, devront adopter la facturation électronique » 

Par ailleurs, rappelons que d’ici 2023, toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, devront adopter la facturation électronique. Pour ne pas être pris au dépourvu, pourquoi ne pas commencer en 2021 ? Plus de 35 000 entreprises nous font déjà confiance : Côté Sushi, YouLoveWords, Paname Collections, Iziwork…

 

Mis à jour le 10 Sep, 2021

redaction La rédaction de papernest - Crédit immobilier
Redactor

Déborah de Comarmond

Rédactrice en chef et experte des sujets crédit immobilier

Redactor

Virgile F

Consultant senior spécialiste du crédit immobilier