3 conseils pour réussir à vendre son bien immobilier

Vous souhaitez vendre votre bien immobilier ? Si vous savez qu’il est particulièrement bien situé, que sa rénovation lui confère une valeur garantie ou que le quartier où il se situe dispose d’un avenir prometteur, ne croyez pas que ces seuls critères vous garantissent une vente rapide. Suivez le guide pour une transaction réussie et sécurisée !

Mettre en valeur son bien immobilier pour être sûr de le vendre

Si cela paraît évident, il n’est pas rare de voir des personnes se décider à vendre un bien immobilier sans pour autant le mettre en valeur sous son meilleur jour. Explications : 3 photos prises rapidement avec un smartphone ne suffisent pas à donner un aperçu fidèle et réaliste de votre maison ou appartement ! C’est d’ailleurs pour cela que les agences immobilières sont particulièrement équipées en matériel photo pour prendre des clichés qui révèleront votre bien sous son meilleur jour. « Nous travaillons avec des appareils photo grand angle, qui permettent d’avoir une qualité supérieure d’image, idéale pour valoriser les petites surfaces car il offre un beau recul sur les pièces », explique Jean-Baptiste Morandeau, directeur métier en transactions immobilières chez Century 21, groupe Martinot, à Troyes. « Nous disposons également de plusieurs vecteurs de communication pour diffuser les annonces de biens à vendre : sur les sites spécialisés grand public et professionnel, dans la presse, mais surtout dans les vitrines de nos agences », ajoute-t-il. Sans oublier l’implication des agents immobiliers qui prennent soin de relayer les annonces avec tous leurs avantages sur les réseaux sociaux !

Le recul sentimental sur son bien à vendre et la disponibilité

Certes, vous avez vécu vos premières années de mariage dans ce petit appartement de Troyes et vous y avez même accueilli votre premier bébé… mais cela ne parle pas aux futurs acheteurs potentiels qui s’intéressent au bien immobilier que vous avez à vendre ! « Lorsqu’un client fait visiter lui-même son bien, il a tendance à partager des souvenirs ou émettre des jugements de valeur, qui peuvent biaiser l’avis du futur acheteur. Nos agents immobiliers disposent du recul nécessaire et suffisant pour présenter un descriptif fidèle de la maison de famille dont vous avez du mal à vous séparer tout en évitant d’influencer l’avis du client », précise Jean-Baptiste Morandeau. De la même façon, la vente d’une maison ou d’un appartement peut se faire très rapidement et il faut savoir être réactif, disponible pour une visite en très peu de temps : ce qui n’est pas toujours facile quand on vend sans l’aide d’une agence « vous êtes en réunion, vous avez une semaine chargée, un enfant malade… autant de petits détails qui vous rendent moins disponible pour faire visiter votre bien immobilier, alors qu’en confiant votre vente à nos agents immobiliers, vous êtes certain de ne rater aucune visite car ils sont là pour ça ! », rappelle le directeur métier.

Sécuriser le financement du futur acheteur

C’est sans doute la partie qui nécessite le plus l’accompagnement d’un professionnel de l’immobilier : la garantie financière ! Lorsqu’un futur acheteur signe avec le vendeur un compromis de vente, il dispose de 45 jours pour présenter une offre de prêt ficelée et validée par une banque… ou un refus ! Auquel cas, le bien est remis en vente, mais le vendeur aura perdu plusieurs semaines précieuses de commercialisation ! « Chez Century 21, nous avons mis en place un compte séquestre qui invite le futur acheteur à verser un acompte de 0 à 10% du prix du bien immobilier, afin de sécuriser la vente. Ce sont donc les profils les plus sérieux et motivés que nous ciblons et que nous accompagnons dès les prémices de leurs démarches avec l’aide de nos partenaires bancaires et courtiers pour trouver une solution », explique Monsieur Morandeau.

Dernier conseil ? Quand on souhaite vendre appartement, il est indispensable de se rapprocher du syndic de la copropriété qui saura vous renseigner sur les frais d’entretien des lieux, mais aussi les travaux effectués ou programmés, auxquels le futur acheteur devra contribuer !