Travaux de rénovation énergétique : comment les financer ?

Est-il encore nécessaire de présenter les nombreux avantages d’une rénovation énergétique de son habitat ? Gagner en confort, baisser sa consommation d’énergie et avec celle-ci le montant de ses factures, utiliser des énergies renouvelables plutôt que fossiles moins impactantes pour l’environnement… sont autant de raisons qui motivent nombre de ménages français à procéder à ce type de rénovation.
En revanche, le financement de ce type de travaux peut s’avérer plus complexe, même lorsque le projet a été bien réfléchi. Si des aides existent, elles doivent être couplées à un apport personnel, sur fonds propres ou grâce à un emprunt.
Vous avez déjà établi la liste des travaux à réaliser ? Vous avez collecté les devis vous permettant d’évaluer le coût de cette rénovation énergétique ?
Pour en savoir plus sur les différentes solutions de financement possibles, nous nous sommes tournés vers Greeniz, un organisme financier engagé dans une démarche éco-responsable.

Les aides pour vos travaux de rénovation énergétique


L’éco-PTZ : une partie du budget prêtée à taux zéro
L’éco-prêt à taux zéro consiste en un crédit de 7 000 € à 30 000 € accordé sans condition de ressources aux propriétaires occupants (résidence principale) ou bailleurs.
Pour en bénéficier, vous devez procéder à des travaux appartenant à une ou plusieurs de ces catégories :
Isolation de la toiture
Isolation des murs donnant sur l’extérieur
Remplacement des fenêtres en simple vitrage
Isolation des planchers bas sur sous-sol, vides sanitaires ou passages ouverts
Système de chauffage ou production d’eau chaude sanitaire performants
Chauffage au moyen d’une source d’énergie renouvelable
Eau chaude sanitaire au moyen d’une source d’énergie renouvelable.
Le montant accordé dépendra de celui vos travaux. Son remboursement pourra être étalé sur une durée maximale de 15 ans.

MaPrimeRénov’ prend la place du CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique)
MaPrimeRénov’ s’adresse aux propriétaires occupant leur logement et n’est plus limitée en fonction de vos revenus depuis le 1er janvier 2021.
Pour en savoir plus, trouver des professionnels et des solutions adaptées à votre projet, et estimer le budget nécessaire ainsi que les aides possibles, vous devez vous rendre sur la plateforme FAIRE mise en place par les services publics.

L’Anah : l’aide « Habiter mieux sérénité »
En fonction du niveau de ressources de votre foyer, l’Anah peut toujours vous accorder une aide allant de 1 600 € à 2 000 €, si vous êtes propriétaire et occupez un logement individuel. Cette aide est soumise à conditions.

Le prêt à taux bas d’Action logement
Également soumis à conditions, le prêt à taux bas d’Action Logement pourra vous aider à financer vos travaux de rénovation énergétique si vous êtes propriétaire occupant ou une SCI.

Prêt travaux : crédit personnel, affecté ou immobilier ?


Vous avez réalisé la première étape : vous êtes passé par la plateforme FAIRE, ou avez pris conseils auprès d’une association (pour le Grand Est on pourra citer le Collectif pour l’Amélioration du Logement CAMEL), ou encore fait toutes les demandes de devis et d’aides par vous-mêmes.


Vous connaissez donc le montant des travaux et la somme que vous allez devoir dépenser à côté des aides. Si vous n’avez pas les fonds personnels nécessaires, vous allez pouvoir solliciter un crédit. Celui-ci pourra prendre l’une de ces 3 formes : un prêt personnel, un crédit affecté ou un emprunt immobilier.

Le crédit à la consommation libre d’utilisation : le prêt personnel


Pour un montant inférieur à 75 000 €, un crédit travaux peut vous être accordé sous la forme d’un prêt personnel. La somme est alors libre d’utilisation, mais le crédit devra être remboursé que les travaux soient effectués ou non, qu’importe la raison.
Ce type de prêt convient particulièrement aux personnes souhaitant réaliser tout ou partie des travaux elles-mêmes.

Le crédit entièrement lié à la réalisation des travaux : le crédit affecté


Un autre type de prêt travaux consistant en un crédit à la consommation (donc inférieur à 75 000 €) est le crédit affecté.
A la différence du prêt personnel, celui-ci est totalement lié à la réalisation de vos travaux de rénovation énergétique. Il sera sollicité sur la base de devis, puis factures, de professionnels. S’il est plus contraignant du fait des justificatifs supplémentaires nécessaires à son octroi, il est également plus sûr.
En effet, si les travaux venaient à ne pas être effectués par l’entreprise choisie (par exemple en cas de faillite), le crédit sera annulé, puisque dans ce cas c’est l’organisme prêteur qui règle directement la facture (comme pour un crédit auto par exemple).

Pour un montant supérieur à 75 000 € : le prêt immobilier


Pour des travaux de grande envergure nécessitant un emprunt de plus de 75 000 €, vous allez devoir solliciter un crédit immobilier.
Celui-ci est soumis à des taux plus avantageux que les crédits à la consommation et peut être remboursé sur une durée supérieure à 15 ans.
En revanche, il peut être plus compliqué à obtenir. En effet, dans le cas présent, vous devrez présenter un apport personnel (que vous pouvez néanmoins constituer avec les aides) et donner des garanties (assurance emprunteur, hypothèque ou nantissement).
En outre, son octroi par les banques est soumis à une condition supplémentaire : votre taux d’endettement devra être inférieur à 35 % (nouveau crédit immobilier inclus).

Un regroupement de crédits plus vert pour un logement plus vert


Chez Greeniz, nos conseillers sont à l’écoute des emprunteurs, et ils voient souvent cette situation être présentée.
Vous devez faire des travaux de rénovation dans votre maison, et souhaitez que celles-ci en améliorent les performances énergétiques. Vous avez des devis d’entreprises et vous aurez droit à des aides. Toutefois, du fait d’un taux d’endettement trop élevé, votre banque refuse de vous accorder le prêt nécessaire au financement des travaux. Vous auriez bien attendu en mettant de l’argent de côté, mais votre budget mensuel est beaucoup serré pour ce faire. Vous êtes sur le point de renoncer à votre projet…
N’en faites rien, ce serait dommage. En effet, il existe une solution adaptée à de très nombreux profils à vous proposer : le rachat de crédits.

Le rachat de crédit : tous vos crédits regroupés en un seul


Cette opération financière, bien règlementée, n’a rien de complexe en soi. Un organisme prêteur se charge de rembourser d’un coup vos différents crédits (et même certaines dettes et impayés) et met en place un prêt de substitution. Vous n’avez donc plus qu’un seul crédit à rembourser.

Baisser sa mensualité pour diminuer son taux d’endettement


Le principal avantage de cette solution tient dans la baisse de la nouvelle mensualité unique qu’il permet. En effet, en modulant la durée de remboursement du prêt de substitution, vous allez pouvoir baisser jusqu’à -60 % le montant de la mensualité.
Vous redonnez ainsi de l’air à votre budget qui devient d’autant plus facile à gérer sereinement.
Grâce à cette baisse de votre mensualité, votre taux d’endettement va lui aussi diminuer, ce qui peut permettre d’investir dans un nouveau projet.
Attention. Il faudra néanmoins veiller à se tourner vers des professionnels de confiance pour être bien conseillé sur cette opération. En effet, un allongement du crédit en augmente le coût global. La durée doit donc être judicieusement ajustée pour que le regroupement de crédits soit une opération intéressante pour vous.

Financer ses travaux de rénovation énergétique avec la trésorerie complémentaire


Plutôt que d’impacter de nouveau votre taux d’endettement et la bonne tenue de vos finances avec un nouveau prêt travaux, sachez qu’il est possible de solliciter une trésorerie complémentaire dans le cadre d’un regroupement de crédits.
Cette somme devra représenter une part raisonnable du total des crédits regroupés. En revanche, son remboursement sera inclus dans la nouvelle mensualité unique.

Puis-je obtenir un rachat de crédit ? Faites une simulation en ligne


A l’instar de Papernest, l’engagement éco-responsable de Greeniz passe notamment par la simplification administrative et la digitalisation des démarches.
Vous souhaitez savoir si vous pourriez obtenir un regroupement de crédits avec une trésorerie complémentaire pour financer vos travaux de rénovation énergétique ?
Il suffit de faire une simulation en ligne auprès de Greeniz, organisme de courtage spécialiste du regroupement de crédits. L’étude de votre demande est gratuite et sans engagement. Un conseiller vous recontacte sous 24h avec une réponse de principe. Vous serez ensuite accompagné par un conseiller expert en rachat de crédits tout au long de vos démarches.