La digitalisation de la comptabilité

Comme toutes les fonctions de l’entreprise, la comptabilité a été prise au dépourvu avec l’arrivée brutale de la pandémie de Covid-19. La pandémie a effectivement accéléré la prise ne compte de la nécessité de dématérialiser et de digitaliser les process comptables. La problématique de traitement des données comptables, de la sécurisation de ces données. L’automatisation des traitements, des données et même l’intelligence artificielle viennent au secours d’une fonction comptable qui évolue rapidement dans un contexte de crise et de distanciation.

En quoi consiste la digitalisation de la comptabilité ?

Avec les confinements et la pandémie qui a touché tous les continents, les modes de travail ont dû évoluer très rapidement en mettant en avant l’automatisation des processus, la numérisation des données, mais aussi le management des différents processus. L’intelligence artificielle peut aujourd’hui venir faciliter la saisie comptable ou la comptabilité analytique, la préparation des bilans ou des fiches de paie. 

Grâce à des fonctions prédictives, l’AI peut aider à préparer des scénarios de simulation et de donner des outils d’aide à la décision. Les perspectives sont très nombreuses dans ce domaine et on n’en est actuellement qu’au démarrage de cette approche. Un service qui est fiabilisé, qui est plus rapide et plus efficace, c’est la promesse de la digitalisation de la comptabilité.

Digitalisation de la comptabilité : une transformation pour les comptables eux-mêmes ?

Des tâches traditionnelles sont véritablement transformées par la digitalisation, avec de grands gains de productivité et de qualité des traitements. Des tâches basiques et répétitives disparaissent, des tâches à plus forte valeur ajoutée peuvent alors être confiées à des comptables qui se forment, pour monter en compétences. 

Les cabinets et les départements comptables diversifient les profils recrutés en mobilisant de nouvelles “soft skills”. Il ne s’agit plus uniquement d’avoir de bonnes connaissances techniques en comptabilité, mais aussi de pouvoir se projeter sur des scénarios de simulation, de challenger, ou questionner, d’encadrer ou d’être capables de faire des présentations en public. Le métier de comptable va encore se professionnaliser et se complexifier, profitant de l’automatisation des tâches les plus basiques.

Comptabilité digitalisée : Une organisation revue et un nouveau mode de management

Lorsque l’on envisage la disparition des documents papier, remplacés par des logiciels et des fichiers de texte ou de tableur, on change intégralement l’écosystème qui était celui de la comptabilité. Un système de silo s’était mis en place autour des documents, de leur confidentialité et donc sur une approche très hiérarchique et figée. 

Comme dans le cas d’iPaidThat, la fintech française qui digitalise tout le processus de récupération de factures. 

La digitalisation, par le biais de la dématérialisation, permet de fonctionner de façon plus fluide, en faisant appel à la contribution ponctuelle de compétences précises. Cela génère une optimisation des processus et du temps utilisé pour les traitements, et le dégagement de temps pour aller plus loin dans l’analyse, dans le diagnostic et dans le conseil. 

Le métier de comptable comme celui d’expert-comptable sera durablement transformé, avec la nécessité pour tous d’une excellente maîtrise des outils ERP, comme Workday ou Success Factors. L’avenir est clairement dans la digitalisation des processus comptables.