COVID : quelles sont les conséquences sur le marché de l’immobilier ?

22/03/21 : Cela fait maintenant plus d’un an que nous vivons avec la covid. Cette pandémie a changé de nombreuses choses sur le marché de l’immobilier. En effet, cela fait un an que le marché de l’immobilier connait des transformations en plus d’une crise importante.

🏡 De nouveaux critères pour les futurs acquéreurs

Cela fait maintenant un an que la covid est apparue dans nos vies avec le confinement en mars 2020. Depuis le marché de l’immobilier connaît quelques changements qu’il est important noté.

Par exemple, des critères sont devenus essentiels pour une grande partie des acheteurs.

Depuis un an, de plus en plus de personnes demandent d’avoir accès à un peu de verdure. C’est notamment quelque chose de nouveau dans les métropoles.

Les acheteurs veulent aussi des logements plus spacieux, quitte à s’éloigner du centre-ville. Même si ce sont des critères qui ont toujours été au coeur des recherches immobilières, depuis un an ils sont devenus une nécessité.

Bon à savoir

Le marché de l’ancien ne connaît pas la crise, les acquéreurs privilégient beaucoup plus les biens anciens plutôt que des biens récents ou neufs.

À contrario, de moins en moins de personnes veulent acheter du neuf. Il y a en effet une nette baisse des chantiers et des permis de construire. Les personnes ne veulent pas risquer d’acheter du neuf en cette période.

De plus, les villes moyennes sont de plus en plus favorisées par les acheteurs, au détriment des grandes métropoles. Ce qui attire chez les villes moyennes c’est la possibilité d’avoir un bien spacieux tout en restant à proximité de toutes les commodités.

Elles permettent donc de rester proche de tout ce dont on a besoin, tout en ayant accès à un espace plus grand et plus vert.

En résumé, voici donc les critères qui sont en plein essor depuis un an :

  • L’accès à de la verdure ;
  • Des biens plus grands ;
  • Des villes plus petites ;
  • Des logements anciens.

Ce sont les critères les plus demandés depuis mars 2020 et le premier confinement.

💰 Les conséquences financières sur le marché de l’immobilier

Il y a aussi eu de nombreuses conséquences financières à cause de la covid.

Le saviez-vous ?

Il y a eu des aspects positifs pour les acheteurs. En effet, notons que les taux d’intérêts n’ont jamais été aussi bas qu’en ce moment. De plus, les prix des biens ont baissé d’en moyenne 0,6%, ce qui est bien pour les métropoles comme Paris ou Marseille.

Il y a aussi eu des changements dans la politique des aides au logement. Effectivement, le calcul des aides a été modifié en janvier 2021. Ils prennent maintenant en compte les revenus des 12 derniers mois avec une actualisation tous les 3 mois.

Enfin, il y a de nouvelles conditions d’octroi des prêts. Cela a pour objectif de permettre à un maximum de personnes de devenir propriétaire. Les nouvelles conditions sont plus souples et permettent par exemple d’emprunter pour 27 ans (alors qu’avant la durée maximum était de 25 ans).

Si vous souhaitez en savoir davantage, nous vous invitons à lire cet article.

Mis à jour le 10 Sep, 2021

redaction La rédaction de papernest - Crédit immobilier
Redactor

Maxime Oueslati

Rédacteur Junior - spécialiste des télécommunications