Digitale detox estivale

L’été et surtout les vacances sont propices à une déconnexion partielle voire totale de ces appareils si présents dans notre quotidien.

C’est aussi le moment de se rendre compte à quel point on passe du temps sur son smartphone alors que l’on pourrait faire d’autres choses !

Pour moi le départ en vacances sonne le glas au changement d’habitudes et du coup à une volonté de faire ce que je n’ai pas l’impression d’avoir le temps de faire au jour le jour.

Goûter à la Slow Life

Vous connaissez ce nouvel art de vivre qui prône le ralentissement pour profiter du moment présent, avec une touche d’écologie ?

C’était la philosophie voulue pendant ces quinze jours de détente, car c’était bien lui le maître mot : se détendre !

Il fallait absolument changer le rythme effréné de notre vie et l’éloignement des smartphones et autres écrans allaient contribuer à cela.

Pour m’aider à dépasser mon addiction numérique  (car soyons clairs nous sommes tout simplement devenu dépendant comme à une drogue ! ) je décide de délaisser mes appareils en les abandonnant loin de moi. Par exemple je les laisse dans ma chambre sur silencieux pour ne surtout pas être alertée d’une nouvelle !

La deuxième étape pour se couper de l’oppression extérieure est de couper les notifications envahissantes.

J’ai donc coupé le dernier jour au travail toutes les notifications de mails, slack ou autres applications qui pourraient me tenter de repenser à ces sujets.

Toute personne qui m’envoie un mail recevra automatiquement une réponse lui indiquant que je suis partie en vacances, et que les urgences seront à signaler par message ou appel téléphonique.

Une autre solution pour le moins radicale est de se mettre en mode Avion, ce qui a quand même pour inconvénient de ne pas vous prévenir d’un appel ou d’un sms.

Le mode ne pas déranger permet de personnaliser les réglages pour choisir les contacts qui pourront quand même vous contacter.

Je ne réponds pas non plus aux numéros que je ne connais pas et considère que si la personne ne laisse pas de message sur le répondeur c’est qu’il n’y a pas d’urgences.

Dès que ma dépendance s’estompe (cela peut prendre quelques jours ) je sens la pression descendre et le stress qui va avez aussi. Je suis plus concentrée sur le moment présent et j’ai l’impression de profiter encore plus de ces instants en famille.

Ciao le stress

Je ne sais pas vous mais voir mon écran envahi de notifications génère un stress incroyable même sur les sujets les plus triviaux.

C’est pour cela que je sélectionne avant mon départ les apps qui auront le droit ou non de me déranger dans ma pause électronique.

Désactivez les notifications en tous genres mais aussi ce petit chiffre rouge qui vous alerte sur l’application que vous avez manqué 12000 nouveautés, qui soyons clairs ne manqueront pas à votre vie !

Même règle pour la consultation des mails perso : je ne m’accordais qu’une visite par jour pour élaguer au quotidien et ne pas me retrouver avec 150 mails à lire à mon retour.

Et interdiction d’ouvrir l’app mail du boulot !

Mais ne pas se stresser cela veut dire aussi ne pas culpabiliser lorsque j’ai envie de partager un plat de mon repas du midi ou un moment d’amour passé avec mes filles sur les réseaux sociaux. Alors le secret est de s’accorder ce moment une fois dans la journée, chez moi aux alentours de 18H au retour de la baignade quand tout le monde fait un break avant de passer à la douche et à table.

Faire autre chose

Je mets donc la barre haut en amenant dans ma valise 4 livres, car la lecture fait partie de mes passe-temps sacrifiés du quotidien.

Quand j’ai le nez dans ces lectures, je sais que je ne le passe pas sur un écran.

Les jours gris, au lieu de rester enfermés dans notre bungalow devant nos écrans, nous avons sauté sur nos vélos pour faire des balades sur l’île, profitant malgré tout du paysage et de la nature environnante.

J’ai aussi retrouver le plaisir de me faire un sudoku ou de jouer au Memory avec la petite.

J’espère donc que vous aurez trouvé quelques solutions pour vous aussi décrocher et vous déconnecter. Et n’attendez pas les grandes vacances pour cela ! Le soir et les week-ends sont de bons moments pour commencer à tester ces nouvelles pratiques.

www.cplusclaire.fr

www.facebook.com/cplusclaire

www.instagram.com/claire_cplusclaire

Posté par Guillaume

papernest utilise des cookies pour personnaliser votre expérience utilisateur et mesurer la performance de ses sites et de son app. En poursuivant votre navigation, vous consentez au dépôt de ces cookies sur votre navigateur tout au long de votre parcours de souscription. Pour plus d’information et/ou paramétrer vos cookies, cliquez ici.