Ca y est, vous emménagez dans une grande ville ! Vous avez commencé à chercher un appartement, mais la tâche est rude. Petit aperçu des pièges dans lesquels vous ne devrez pas tomber.

La loi Carrez

Elle est toute simple : les surfaces qui comportent un plafond mansardé ne sont pas (ou moins) comptabilisées, mais elles donnent une impression d’espace. Ce qui signifie que vous pourrez avoir un magnifique 3 pièces de 20 mètres carrés loi Carrez tout mansardé partout en ayant en réalité une surface au sol de 50 mètres carrés. Vous serez enchanté quand vous l’apprendrez. Moins quand vous devrez vivre dedans, car meubler ce type d’appartement relève du défi, en plus de vous donner des maux de tête à force de vous cogner partout.

Le plein sud

Tout le monde veut du soleil. Cependant, prenez garde aux appartement uniquement orientés plein sud. A partir du mois de juin, si vous avez le malheur d’être chez vous en journée (ce qui arrive à environ 100% des Français le week-end), vous allez cuire. Pendant 3-4 mois. C’est marrant quand on veut faire bronzette, moins quand on essaie de dormir sans étouffer.

A l’inverse, le plein Nord, c’est l’angoisse assurée.

Si vous n’êtes pas au moins au 6ème étage de votre immeuble, le plein Nord va vous déprimer. Les risques de se transformer en zombie sont multiplié par 8 si l’ensemble de vos fenêtres donnent sur cour, et sont multipliés par 12 si vous vivez au rez-de-chaussée ou au 1er étage. Même en plein été, vous n’aurez pas assez chaud pour faire sécher votre linge à l’air libre, et votre facture de chauffage va atteindre des sommets.

Le propriétaire vous parle de choses obscures

Il vous dit que le compteur électrique a été volé, que la chaudière fuit, que personne n’a jamais réussi à avoir un réseau mobile satisfaisant au sein de l’immeuble… Si cela vous paraît anodin au premier abord, parce que quand même les poutres apparentes sous les toits ça a du charme, soyez prêt à vous en mordre les doigts. Ce mec vous arnaque en vous délayant quelques “détails” dans le fil de la conversation, et vous hochez la tête en admirant les grandes baies vitrées mal isolées. Réagissez, et sortez tout de suite !

Attention au vocabulaire employé

Encore une fois, il va falloir analyser prudemment le vocabulaire utilisé par votre agent immobilier et par le propriétaire. Les annonces ont tendance à enjoliver les défauts et à les faire passer pour des qualités. Si vous entendez le mot “cosy”, sachez que vous n’aurez pas la place de vous retourner. De même pour “baigné de soleil”, voir le point numéro 2. Pour “bon état général”, il se peut que vous soyez contraints de refaire à neuf l’appartement. “Belle hauteur sous plafond” : c’est joli, mais ça veut dire qu’il fait froid, ou que vous allez devoir chauffer tout ce volume à plein tube. Et bonjour pour changer les ampoules à 3 mètres de hauteur. “Parquet ancien” vous assure de réveiller tout l’immeuble si vous voulez vous déplacer dans votre propre appartement après 23h. “Du charme” signifie de grandes chances de tomber sur un bien atypique ou très bizarre et mal agencé.

Vous avez trouvé l’appartement de vos rêves ?

Plus qu’à emménager ! La solution maline ? Faire appel à Souscritoo qui s’occupe de tous les contrats d’installation, gratuitement, en quelques minutes ! Elle est pas belle la vie ?

 

Je cherche quelqu’un qui s’occupe de tout pour moi gratuitement !

J’ai la flemme de m’occuper de mon déménagement

Quels avantages à habiter dans un petit appart ?

Etudiant ? Les bons plans !

Les APL, le guide !

Les nouveaux acteurs de la recherche d’appartement

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis, cliquez ici.