Installation de réseau informatique à Lyon : les pièges à éviter

L’installation de réseau informatique est une tâche qui exige du professionnalisme, de l’expertise et de la prudence. Face aux virus, aux logiciels espions et aux multiples chevaux de Troie, il est exigé une extrême prudence. Quels sont les différents pièges à éviter lors de l’installation d’un réseau informatique ? Voici quelques conseils pratiques pour un travail de qualité irréprochable.

Des solutions préalables pour sécuriser son réseau informatique

Il existe plusieurs types d’infections qui peuvent s’attaquer au réseau informatique. Ils sont extrêmement variés. Il s’agit en réalité des virus, des logiciels espions, des chevaux de Troie ou des pourriels. Les postes de travail au bureau, les clés USB, les ordinateurs portables et autres périphériques de stockage amovibles constituent les principaux points d’entrée de ces menaces informatiques. Le préalable à l’installation de réseau informatique à Lyon consiste donc à protéger le réseau. La sécurité informatique des entreprises est mise donc à rude épreuve par les infections informatiques de tout genre. Cela devient un véritable casse-tête pour les directeurs de système d’information. En effet, la plupart des outils utilisés tous les jours par les collaborateurs, que soit au bureau ou lors d’un déplacement sont de potentiels vecteurs. La première des choses à faire consiste donc à installer des antivirus et des pare feux. Il faut ainsi déjouer les attaques et protéger convenablement toutes les informations contenues sur ces systèmes.

Les astuces pour finaliser l’installation du réseau informatique

L’installation d’un réseau informatique n’est réussie que si l’on réussit à augmenter significativement ces performances. Pour cela, il faut utiliser un câblage réseau adapté. Les étapes à respecter pour l’installation d’un réseau informatique sont capitales. La définition des besoins est prioritaire. La société ou l’entreprise doit définir exactement et clairement d’ailleurs ses différents besoins. Il est recommandé d’utiliser les services d’un prestataire pour la rédaction d’un cahier des charges assez complet et bien adapté à la société ou à la structure. L’expert doit prendre en compte la superficie à équiper, les multiples spécificités techniques, le nombre de serveurs ainsi que l’effectif total des postes utiles pour assurer le fonctionnement de la société. La deuxième étape est l’installation du câblage. C’est l’étape à laquelle on met en place un réseau de câbles pour relier les serveurs aux ordinateurs. La troisième étape est l’installation des serveurs qui peuvent fonctionner soit sous Windows ou soit sous Linux. Les étapes suivantes concernent l’installation des commutateurs réseaux, l’installation et le paramétrage des logiciels serveurs, la configuration des droits d’accès et la mise en place de leviers de sécurité.

Des moyens convenables pour l’installation de réseau informatique

La plupart du temps, les prestataires de sécurité informatique font recours à certains moyens. Il faut tout d’abord collecter toutes les informations qui sont d’ailleurs gratuites et accessibles assez facilement sur Google ou sur Societe.com. Il s’agit des informations concernant le nom de domaine de l’entreprise, le nom des dirigeants de l’entreprise, les différents clients et prospects ainsi que les adresses mails internes de tous les collaborateurs de l’entreprise. Ce sont ces renseignements qui permettent de questionner le serveur mail afin de savoir sur quel type de système d’information le réseau informatique serait déployé. Il faut vérifier ensuite si l’entreprise dispose un serveur web ou un VPN c’est-à-dire un réseau privé virtuel. Par ailleurs, la recherche de failles à savoir les différentes vulnérabilités potentielles capables de nuire à la sécurité informatique sur les différents serveurs de la société. Les tests d’intrusion effectués par la suite offrent la possibilité à la société de savoir les failles possibles ainsi que les informations susceptibles d’être piratées. Les tests d’intrusion sont les moyens fiables qui permettent de prendre soit partiellement ou soit totalement contrôle de tout le système d’information.

 

Posté par Léa Vignau