De l’importance de se prémunir des champs électromagnétiques

Avec les impératifs écologiques auxquels nous faisons face, il est important de faire des gestes éco-responsables, quels qu’ils soient. Pour sauvegarder l’environnement et la planète dans son ensemble tout en nous protégeant de certaines menaces, des solutions existent. Avez-vous songé à une installation bio-électrique pour votre logement ? Lisez cet article pour en savoir plus sur un principe pouvant limiter les émissions de champs électromagnétiques de votre habitation et de ses appareils.

L’installation électrique biocompatible ou bio-électrique, comment ça marche ?

L’électricité biocompatible renvoie, comme son nom l’indique, aux appareils et techniques permettant de réduire autant que possible les rayonnements électromagnétiques dans un lieu donné, plus nombreux que nous pouvons le penser.

Il s’agit d’une sorte de pollution de nos appareils, au même titre que d’autres objets ou constructions du quotidien comme les voitures par exemple. Si vous voulez construire une maison “traditionnelle” ou à ossature bois, sachez que ces dernières laissent davantage passer les champs électromagnétiques. 

Alors, comment faire pour vivre avec le progrès et la technologie tout en se préservant considérablement de la pollution électromagnétique ? Il existe heureusement  des moyens de concilier les deux. Vous pouvez entre autres : 

  • Utiliser des câbles blindés pour alimenter vos installations électriques
  • Le carbone et le métal peuvent également être de bons alliés dans le cadre de la réduction des champs électromagnétiques. En effet, les peintures à base de carbone et les blindages vous permettront de réduire voire de quasiment supprimer ces ondes
  • Faire un raccordement à la terre des structures de construction métalliques, des appareils et des machines électriques qui supprimeront le rayonnement du champ magnétique grâce au au métal
  • Opter pour des appareils électriques moins énergivores. Aujourd’hui, il existe des dizaines d’appareils sur le marché vous permettant de consommer moins, et donc d’être moins exposé à ces champs. Ainsi, vous réduirez non seulement la “pollution” de vos appareils tout en consommant moins d’électricité, ce qui est bénéfique pour la planète et vos finances ! Privilégiez les pièces dans lesquelles vous êtes le plus souvent comme les chambres. Éloignez, si vous le pouvez, les appareils pouvant être proche de votre tête comme le radio-réveil que l’on a souvent tendance à placer en tête de lit.

Quels bénéfices ?

Au-delà des risques auxquels sont exposés les personnes électro-sensibles, nous gagnerons tous à réduire notre exposition aux champs électromagnétiques. Ces champs peuvent provoquer des nausées, des vertiges et, plus grave encore, des troubles visuels. En effet, certaines personnes pourront même percevoir des magnétophosphènes, autrement dit des éclairs de lumière. 

Dans certains cas, une hypothermie peut être constatée dans la mesure où les champs électromagnétiques à haute fréquence produisent une énergie absorbée par le corps. Sachez que, dans certains cas, il est possible que le champs électrique mesuré dépasse les 300 Volts au mètre alors même que cette valeur ne doit pas dépasser les… 10 Volts !

Nous ne pouvons que vous conseiller de vous tourner vers un spécialiste en électricité biocompatible : Mon Électricien Bio. Celui-ci vous renseignera quant aux boîtiers blindés et autres câbles spéciaux.

Posté par Ines

papernest utilise des cookies pour personnaliser votre expérience utilisateur et mesurer la performance de ses sites et de son app. En poursuivant votre navigation, vous consentez au dépôt de ces cookies sur votre navigateur tout au long de votre parcours de souscription. Pour plus d’information et/ou paramétrer vos cookies, cliquez ici.