Astuces pour entretenir une haie facilement

Une haie mal entretenue, pour une raison ou pour une autre, peut avoir un mauvais aspect. Que les arbustes soient caducs ou des conifères résistants, cette haie a toujours besoin d’entretien afin d’éviter le développement anarchique des branches et pour rester esthétique.

Les haies : l’entretien en été et au printemps

Durant le printemps, les fleurs colorent le jardin et les nouvelles pousses sont matures et elles ont besoin de votre intervention pour une floraison satisfaisante. Certainement, la période froide est passée. Bien que c’est la période naturelle où les arbres bourgeonnent, y compris les haies, c’est également le moment idéal pour stimuler le commencement et pour parvenir à une belle densification de la haie.

Pendant la période d’été, c’est la deuxième taille. Appelée taille d’été de la haie, l’objectif est de s’assurer que les arbres ou les arbustes aient une forme harmonieuse. La taille de printemps et la taille d’été ne doivent pas être trop abusives, au risque de perturber le quotidien des oiseaux nicheurs. Le moment idéal pour le rabattage est donc l’hiver.

Durant les périodes de printemps et d’été, les jeunes haies ont besoin d’arrosage régulier. Pour les plus anciennes, il faut seulement les arroser si la sécheresse se prolonge pour que les racines profondes jouissent de l’humidité afin de survivre.

Les haies : l’entretien en automne et hiver

A noter que l’entretien réalisé sur une haie avant l’hiver est gardé jusqu’au bourgeonnement au mois de mars. A partir du mois d’octobre, c’est-à-dire pendant l’automne, c’est la période de repos jusqu’à l’arrivée de la neige. Puis en hiver, c’est la taille sévère des haies qui s’impose pour parvenir à un bon bourgeonnement au printemps. Si possible, il faut utiliser de l’engrais en faveur des arbustes taillés lorsqu’ils bourgeonnent à nouveau.

Bien manier son taille-haie pour un entretien réussi

Les haies peuvent bourgeonner naturellement et sans aucun entretien. Pourtant, pour avoir une haie en bonne forme, la taille s’avère nécessaire. A cet effet, il faut se référer à des techniques appropriées. En effet, les techniques utilisées dépendent de l’âge de la haie, de son état et du type de plantes, sans oublier de la période de taille.

Notez aussi que les premières années de la haie déterminent sa forme mature, c’est-à-dire qu’il est indispensable de la tailler au bon moment les premières années pour qu’elle puisse croître normalement avec une densification idéale. Au cas où votre haie est déjà ancienne et/ou mal entretenue, il vous est encore possible de la restaurer, mais il faut pratiquer une taille adaptée. C’est durant la période sèche que le début de la restauration est parfait, sans risque de gèle évidemment.

Pour parvenir à une taille bien droite, il est conseillé de planter des piquets à chaque extrémité de la haie et de les relier par des cordes qui vont servir de guide. Un fil de fer peut remplacer la corde pour éviter qu’elle ne s’affaisse ou qu’elle ne soit coupée par le taille-haie. En tout cas, quelle que soit la saison, s’équiper d’un taille-haie performant, bien aiguisé et performant est nécessaire pour parvenir à un résultat impeccable et éviter le mal de dos en fin de journée.

Posté par Guillaume

papernest utilise des cookies pour personnaliser votre expérience utilisateur et mesurer la performance de ses sites et de son app. En poursuivant votre navigation, vous consentez au dépôt de ces cookies sur votre navigateur tout au long de votre parcours de souscription. Pour plus d’information et/ou paramétrer vos cookies, cliquez ici.