L’isolation thermique est une étape primordiale dans les travaux de rénovation énergétique. Avant même de penser à installer un système de chauffage ou de climatisation, la priorité, c’est l’isolation. Garante du confort intérieur et de la performance énergétique d’un logement, l’isolation thermique est devenue le fer de lance du gouvernement. Tout le monde s’y met : particuliers, entreprises, professionnels… Pourquoi pas vous ?

Pourquoi faire isoler sa maison ?

 

Une isolation inadéquate de votre logement est à l’origine d’importantes déperditions de chaleur, ce qui signifie que vous aurez tendance à beaucoup consommer pour être très peu et très mal chauffé. Autrement dit, dans un logement mal isolé, non seulement il fait froid en hiver (et souvent trop chaud en été), mais les factures d’électricité et de gaz sont souvent plus salées que la mer Rouge.

Si de nombreux particuliers hésitent autant à faire refaire leur isolation, c’est parce que ce type de travaux est sujet à de nombreuses idées reçues. Passons-en quelques unes en revue :

C’est réservé aux bailleurs et propriétaires : FAUX

 

D’après un sondage réalisé par Opinion Way, 66 % des locataires seraient insatisfaits de l’entretien du chauffage, de la ventilation et de l’isolation de leur habitation. Le fait est que beaucoup d’entre eux ont une grande méconnaissance des aides et des droits qui leur sont octroyés en matière de rénovation énergétique. Sachez qu’en tant que locataire, vous êtes en droit d’exiger de votre propriétaire qu’il ou elle revoie l’isolation de l’habitation, si votre logement est mal isolé. Outre les conséquences sur les factures d’énergie, les sensations de froid, l’humidité, les pertes de chaleur et les moisissures peuvent entraîner à long-terme des problèmes de santé.

 

Ça coûte cher : VRAI et FAUX

 

Refaire la toiture, changer les vitrages, isoler les murs par à l’intérieur ET à l’extérieur, poser un système VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée), effectivement, tout cela à un coût, et pas des moindres. On estime que pour une isolation complète (toit, murs, planchers, vitrages, ponts thermiques), il faut compter en moyenne 4715 €. Un montant que bien des foyers ne peuvent pas se permettre de placer dans la rénovation énergétique. C’est pour cette raison, et pour inciter les particuliers à rénover leur isolation énergétique, le gouvernement et certains organismes ont mis un place un certain nombre d’aides et de subventions destinées à alléger le devis :

 

  • Le Crédit d’Impôt à la Transition Énergétique (CITE) ;
  • L’éco-prêt à taux zéro ;
  • Le programme Habiter Mieux de l’ANAH ;
  • Les aides apportées par les fournisseurs d’énergie.

Ça n’a pas d’impact véritable : archifaux

 

En réduisant les pertes de chaleur, l’isolation thermique minimise les besoins en énergie (demande de chauffage). Elle a un véritable sur la facture, la consommation mais aussi la pollution jusqu’à 80%. Au passage, un bien immobilier bien isolé augmente sa valeur sur le marché.

 

Il est impossible de réaliser de véritables économies avec un logement ancien : FAUX

 

Même dans un logement classé G sur l’étiquette énergétique (les plus énergivores), il est possible, avec une isolation thermique optimale, d’atteindre la classe D, voire C.

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis, cliquez ici.