Quelles formalités pour vendre un bien immobilier avec une agence immobilière ?

Propriétaire d’un bien immobilier, vous souhaitez mettre en vente votre maison ou votre appartement ou votre studio ? Vous devez avoir en tête que de nombreuses formalités seront à prévoir afin de réaliser votre vente immobilière avec succès. Pour gagner du temps et vous assurer de ne manquer aucune étape, n’hésitez pas à avoir recours à l’aide d’une agence immobilière. D’autant plus que de nouveaux modèles d’agences immobilière ont émergé récemment. Ces néo-agences immobilières vous permettent de réaliser des économies sur les frais d’agence immobilière traditionnelle en facturant un forfait fixe aussi appelé commission fixe

Réunir les documents pour vendre un bien immobilier 

La première étape est de réunir les documents indispensables à la vente de votre bien. Le premier document indispensable est le titre de propriété. Ce document peut se trouver chez votre notaire dans le cas où vous l’auriez égaré. En plus du titre de propriété, veillez à réunir la taxe d’habitation. Si le bien est soumis au régime de la copropriété alors il faudra penser aux procès verbaux d’Assemblée générale et aux derniers relevés de charges. 

Obligation de réaliser les diagnostics 

Avant toute publication d’annonce, il convient de réaliser les diagnostics immobiliers. Les diagnostics concernent tant la surface du bien avec le diagnostic loi carrez que l’état de l’installation électrique et l’installation de gaz si elle est présente. Mais le diagnostic immobilier avant vente concerne aussi la performance énergétique avec le DPE (diagnostic de performance énergétique). Enfin, le diagnostiqueur sera chargé d’étudier la présence de termites dans l’immeuble. 

Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) doit être transmis pour la vente ou la location de tout logement. Depuis le 1er janvier 2011, le DPE doit être mentionné dans toutes les annonces immobilières.

Pour être valide, le DPE doit contenir 4 types d’infos

– Une description complète du logement ou bâtiment sur sa performance énergétique au travers de son chauffage, sa climatisation, sa production d’eau chaude sanitaire, ses équipements de refroidissement et de ventilation. 

– Une étiquette « énergie » et une étiquette « climat » qui seront affichées clairement dans l’annonce immobilière. 

– Des recommandations précises sur les mesures les plus efficaces pour améliorer la performance énergétique 

– Un relevé détaillé et exhaustif des données utilisées pour le calcul du DPE (depuis le 1er Janvier 2012) 

L’agence immobilière estime votre prix de vente 

Une fois ces document réunis, alors il conviendra de réaliser une étude sur votre bien afin d’en fixer le prix de vente. En effet, que votre bien se situe à Paris, Lyon ou Courbevoie, sans la surface loi carrez, il sera impossible d’estimer correctement un bien immobilier soumis au régime de la copropriété. Pour toute vente immobilière avec une agence immobilière il convient de distinguer le prix de vente net vendeur, c’est à dire le prix qui vous revient in fine, à l’issue de la signature de la vente chez le notaire, du prix frais d’agences inclus, c’est à dire le prix affiché sur l’annonce immobilière incluant les frais de l’agence immobilière en charge de la vente. L’agence immobilière réalise une estimation immobilière incluant généralement 2 à 3 prix : un prix haut, un prix recommandé et un prix bas. 

Obligation d’information sur l’annonce immobiliere 

L’annonce immobilière doit contenir un certain nombre d’information obligatoire à titre de validité : 

le DPE ou Diagnostic de performance énergétique 

la surface loi carrez 

le prix net vendeur si la commission d’agence est à la charge de l’acquéreur le prix FAI c’est à dire frais d’agence inclus 

le numéro du mandat de vente 

En plus de ces obligations, il conviendra de mettre en valeur votre bien immobilier avec des photos de qualités et une visite virtuelle éventuellement. L’agence immobilière proprilib.fr met systématiquement en place de tels services de mise en valeur pour réussir la vente de votre bien immobilier.

Diffusion de l’annonce et positionnement marché 

L’estimation immobilière aura nécessairement pris en compte les biens similaires en vente pour connaître l’état du marché à l’instant T. Cependant un autre critère entre en jeu dans la vente d’un appartement ou d’une maison : la négociation du prix de vente. Vendeur et acquéreur d’un bien immobilier doivent se mettre d’accord sur le prix de vente final. Afficher une annonce immobilière à un prix souhaité par le vendeur ne signifie pas que le bien se vendra effectivement à ce prix. L’analyse serait donc mauvaise si on se limitait à choisir un prix de vente par rapport aux autres biens mis en vente. Il est également fondamental de prendre en compte la commission d’agence immobilière dans le prix d’affichage du bien. Vous constaterez que l’ensemble des annonces de ventes immobilières sur SeLoger.com ou Bien’Ici présentent des frais d’agences immobilières. 

Pour contraster avec les prix de vente affichés sur les annonces immobilières, l’agence immobilière PropriLib veille à systématiquement insérer les prix de ventes récents dans le secteur de l’appartement ou de la maison à estimer. Ainsi, le décalage entre le prix d’affichage et le prix de vente réel est connu par le vendeur avant même de mettre en vente son bien sur le marché. Beaucoup de vendeurs n’ont absolument pas conscience de ce décalage entre prix d’affichage et prix de vente réel.